Antoine Griezmann a marqué dimanche contre la Bolivie. (/) S. Mahe Reuters (S. Mahe/Reuters)
Amical

Les notes de France-Bolivie, avec un excellent Griezmann ou un très bon Lemar

Face à des Boliviens atones, les Bleus n'ont pas eu à forcer leur talent pour remporter le premier de leurs trois matches du mois de juin (2-0). Griezmann et Lemar ont déroulé, tout comme Lampe, le gardien bolivien. Les notes.

France

Griezmann, comme toujours : 7
Décidemment, Antoine Griezmann n'en finit plus d'affoler les compteurs. Comme face à l'Islande et la Moldavie en mars dernier, le futur ex-Colchonero s'est montré particulièrement adroit dans le dernier geste, en délivrant une nouvelle fois une passe décisive et en plantant un pion bien venu. Une habitude en somme. En tout début de rencontre, il a débuté son festival et offrait un amour de ballon - du droit, s'il vous plait - à son coéquipier Lemar, qui n'avait plus qu'à se jouer du gardien adverse pour ouvrir la marque (5e). Et s'il s'est montré moins précis par la suite, Griezmann a vite rectifié le tir en doublant la mise juste avant la fin du premier acte (43e). Sa disponibilité entre les lignes, son activité et sa lecture du jeu ont encore fait le plus grand bien aux siens. Les spectateurs de la Beaujoire, eux, en ont pris plein les mirettes.

Areola 5
Pavard 5 (remplacé à la 46e par Dubois 5)
Varane 6
Umtiti 6
Digne 6
Ndombele 7
Pogba 7
Thauvin 6
Lemar 7
Griezmann 7
Mbappé 4 (remplacé à la 46e par Ben Yedder 5

Bolivie

Lampe a allumé la lumière : 7
La Bolivie aurait pu repartir de Nantes avec une sacrée torgnole. Mais le gardien de la Verde, Lampe, en a décidé autrement. Et pour cause, par son assurance et ses sorties pleines d'autorité, le portier de San José a fait régner sa loi dans sa surface de réparation. Mais il a été bien trop seul. Tandis que ses coéquipiers vacillaient dans les grandes largeurs, ses nombreuses parades, quelques fois peu académiques, mais si efficaces, ont exaspéré les poulains de Deschamps. Thauvin (15e, 53e et 65e), puis Ben Yedder (52e) et enfin Coman (67e et 71e) ont tous buté sur un Lampe des grands soirs. Mais la plus belle de toutes restera celle sur le magnifique coup de casque de Griezmann (39e), sur lequel il se sera même abimé quelques côtes.

Lampe 7
Bejarano 3
Haquin 4
Jusino 4
Bejarano 3
Saavedra 6
Galindo 4
Castro Penaloza 3
Justiniano 4
Chumacero 6
Moreno Martins 3
 
La note de l'arbitre : M. Mallenco (ESP) 7
La note du match : 11/20
Mehdi Arhab
Réagissez à cet article
500 caractères max
NEVAD 3 juin à 0:11

Preuve du niveau de la Bolivie les notes que vous leur avez attribuées

ADS :