Soccer Football - Champions League - Round of 16 Second Leg - Juventus v Atletico Madrid - Allianz Stadium, Turin, Italy - March 12, 2019  Juventus' Cristiano Ronaldo celebrates scoring their second goal with Miralem Pjanic   REUTERS/Alberto Lingria (Reuters)
Ligue des Champions - Huitièmes

Les notes de Juventus-Atlético avec un Cristiano Ronaldo énormissime

Grâce à un triplé de l'inévitable Cristiano Ronaldo, la Juventus a renversé l'Atlético, pourtant solide vainqueur à l'aller mais totalement dépassé par les événements. Les notes du match.

Juventus

Pjanic, le maestro 9
Auteur d'un triplé, Cristiano Ronaldo est sans contestation possible l'homme du match. Mais si le Portugais a su forcer la décision, la Juve a aussi pu s'appuyer sur un Miralem Pjanic au sommet de son art pour renverser l'Atlético. Les Espagnols ont bu la tasse tous ensemble, mais ils ont avant tout perdu (et pas qu'un peu) la bataille du milieu. Précieux à la récupération, irréprochable tactiquement, l'ancien Lyonnais a éclairé le jeu par ses passes, longues ou courtes, mais toujours millimétrées. Il n'a loupé qu'un centre, après l'heure de jeu. Le reste ? Des galettes, rien que des galettes...

Szczesny 5
Cancelo 6
Bonucci 7
Chiellini 7
Spinazzola 6
Can 6
Pjanic 9
Matuidi 8
Bernardeschi 8
Mandzukic 6
Ronaldo 10

Atlético

Griezmann a souffert de la comparaison 3
Qu'Antoine Griezmann soit un immense joueur, cela ne fait aucun doute. Mais dans un match où la démesure psychologique, footballistique, technique et scénaristique de Cristiano Ronaldo demeurera comme le grand événement, le champion du monde français n'a pas eu son mot à dire. 36 ballons touchés, un rôle bâtard devant le bloc équipe sans pouvoir museler un Miralem Pjanic insaisissable, aucune occasion franche hormis un tir lointain et l'impression que le numéro 7 de l'Atlético n'était tout simplement pas invité à la fête. Pourtant, c'est peut-être de lui qu'aurait pu venir le regain collectif, alors que l'Atlético - et il est utile de le rappeler - n'avait besoin que d'un but. Il n'en fut rien.

Oblak 4
Arias 4
Godin 5
Gimenez 4
Juanfran 3
Niguez 4
Koke 5
Rodri 4
Lemar 3
Griezmann 3
Morata 3

L'arbitre : M. Kuipers (PBS) 6
La note du match : 15/20
Bruno Rodrigues
Réagissez à cet article
500 caractères max
filipe69 13 mars à 14:46

Il est même pas notable cr7....

Kenzou 13 mars à 11:56

CR7 : Note 10/10 totalement méritée .Une première . Rarement vu . En attendant (peut être ) Messi relever le défi .

raph88 13 mars à 11:00

SPINAZZOLA ??? Seulement 6 ??!!! C’est une blague ????????????

ADS :