Soccer Football - Champions League Semi Final Second Leg - Liverpool v FC Barcelona - Anfield, Liverpool, Britain - May 7, 2019  Liverpool's Georginio Wijnaldum celebrates scoring their third goal with Trent Alexander-Arnold   REUTERS/Phil Noble (Reuters)
Ligue des Champions - Demies

Les notes de Liverpool-Barcelone

Historique ! Défait 3-0 à l'aller, Liverpool a renversé la situation et explosé le Barça à Anfield (4-0). Les notes de FF.

Les notes de Liverpool

Le rêve d'Alexander-Arnold 9
Il n'y a que dans les rêves que cela peut arriver. Et dire qu'il n'a que 20 ans... Au-delà de ses deux passes décisives, Trent Alexander-Arnold frôle le match parfait. Inspiré, intelligent, décisif, c'est lui qui, d'un coup d'oeil magistral, envoyait le ballon de but à Divock Origi, dans un moment de grâce pour Liverpool, de terrible inattention pour le Barça. Anfield s'enflammait, pour l'une des performances de l'année pour un défenseur. On rappellera aussi que c'est lui qui lance la machine Red en deuxième période, son centre pour Gini Wijnaldum, tout juste entré, se transformant en offrande pour le 2-0. Son vice, en fin de rencontre, tout comme ses qualités défensives, furent également précieux.

Alisson 8
Alexander-Arnold 9
Matip 7
Van Dijk 6
Robertson 5, remplacé par Wijnaldum (46e) 8
Fabinho 8
Henderson 7
Milner 7
Shaqiri 5
Origi 8
Mané 8

Lire aussi : Inimaginable, sensationnel, légendaire - Liverpool en finale !

Les notes du Barça

Messi, rendez-vous manqué 3
Sur certaines actions, c'était du Messi dans le texte. Quelques ouvertures senties, un vista hors du commun, une manière de voir ce que les autres perçoivent à peine, voire jamais. Mais sur d'autres, on a senti le génie de Rosario moins tranchant qu'à l'accoutumée. Fabinho lui a collé aux baskets toute la soirée, à l'instar de Matip, étonnament souverain, ou de Van Dijk. Sa relation avec Jordi Alba, toujours privilégiée, n'a pas été aussi florissante qu'à l'accoutumée et pis, Messi n'a cadré qu'une seule frappe, en angle fermée (67e). Ses cinq tentatives furent d'ailleurs bien isolées. Ses coéquipiers (Suarez, Alba, Coutinho) ne tirant qu'à trois reprises supplémentaires... Et alors qu'on aurait pu l'attendre dans le money time, la flamme n'est pas non plus venue de Messi. Ni de personne, au final...

Ter Stegen 4
Roberto 4
Piqué 3
Lenglet 3
Alba 2
Busquets 4
Vidal 6
Rakitic 3
Messi 3
Suarez 2
Coutinho 2

L'arbitre : C. Cakir (TUR), 7.
La note du match : 17/20.
Réagissez à cet article
500 caractères max
fredinho10 9 mai à 13:51

Si Messi à le ballon d’or en ayant gagné seulement la liga.alors ça serait un vol!van dijk ballon d’or ce mec c’est un mur!

Zig-Zag 8 mai à 20:20

Malgré la débacle du Barça, Messi reste le mieux placé pour le ballon d'or. Qui pense le contraire devrait nous citer le nom du joueur qui le mérite mieux que lui et nous montrer les réalisations de ce dernier.

elamindoye 8 mai à 15:24

La note 3 attribuée à Messi semble trop sévère...A lui seul il ne peut tout faire. Le vrai problème a notre sens c'est le coaching désastreux de Valverdé et l'absence d'enthousiasme et de détermination des joueurs du Barça à l'exception de Vidal .

Kenzou 8 mai à 13:36

Messi l’or c’est encore raté .

morismojolipays 8 mai à 10:35

Hier, Messi était comme Pogba, Sanchez, Balotelli, Martial. Il se promène ur le terrain comme-ci les jeux sont faits.

voir toutes les réactions
ADS :