Soccer Football - Premier League - Manchester United v Liverpool - Old Trafford, Manchester, Britain - October 20, 2019  Manchester United's Marcus Rashford celebrates scoring their first goal    REUTERS/Russell Cheyne  EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or
Angleterre - 9e journée

Les notes de Manchester United - Liverpool

Après le nul dans le choc de cette 9e journée entre Manchester United et Liverpool, retrouvez les notes de France Football.

Les notes de Manchester United

Rashford à son meilleur (7)
L'ex-grand espoir du football anglais suscite critiques et doutes : est-il à la hauteur de Manchester United ? Il a en tout cas été à la hauteur de ce match dans lequel, plutôt que de créer le jeu ou faire avancer le bloc, il lui était demandé de piquer l'adversaire, de lui faire mal par la provocation. À son actif face aux cages, un but sur un très bel appel (36e), et une belle frappe sèche (mais à côté, 67e). Surtout, sur l'ensemble de la moitié de terrain adverse, l'attaquant porte le bilan de six dribbles tentés et six duels gagnés sur seulement 29 touches de balle (78% de passes réussies). L'Anglais formé au club a très bien rempli sa mission de dynamiteur durant ses 83 minutes sur le terrain, bousculant sans arrêt la défense adverse, quitte à avoir du déchet.
 
De Gea 5
Lindelöf 4
Maguire 6
Rojo 4
Wan-Bissaka 5
McTominay 6
Fred 5
Young 5
Pereira 5
James 6
Rashford 7.

Les notes de Liverpool

Henderson, capitaine à la dérive (3)
Il est d'habitude un symbole du Liverpool frénétique de Jürgen Klopp. Si le capitaine Jordan Henderson ne sera jamais l'homme le plus technique de son équipe, il montre généralement l'exemple par son impact physique, son intelligence de placement et sa capacité à suivre les actions du début à la fin, en box-to-box. Rien de tout ça ce dimanche. Englué entre un milieu mancunien discipliné et une défense à trois dont un des membres n'hésitait pas à monter presser le milieu, Henderson n'a jamais trouvé ses marques. Seulement quatre duels gagnés sur dix, 81% de passes réussies (en dessous de la moyenne de son équipe, à 85%, dommage pour un milieu axial), et aucune tentative de loin à se mettre sous la dent. Il a été remplacé à la 71e ; une rareté. S'il est resté un symbole sur ce match, c'est plutôt celui d'un Liverpool inoffensif durant quatre-vingt bonnes minutes.
 
Alisson 5
Alexander-Arnold 5
Matip 4
Van Dijk 5
Robertson 5
Fabinho 5
Henderson 3
Wijnaldum 5
Mané 4
Origi 3
Firmino 5.
 
L'arbitre : M. Atkinson, 5.
Note du match : 13/20.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :