(P.Lahalle/L'Equipe)
L. Nations

Les notes de Pays-Bas - France, avec un trio Mbappé-Griezmann-Giroud très décevant

Dominateurs d'un bout à l'autre de la rencontre face à des Bleus inoffensifs, les Pays-Bas se sont logiquement imposés (2-0). Les notes du match.

Pays-Bas

Depay, le collectif avant tout 8
Pendant quinze minutes, les premières de la rencontre, on n'a vu que lui, ou presque, au cœur de la (très) grosse domination néerlandaise. Pour une prestation au final pleine d'altruisme. Disponible et très mobile sur tout le front de l'attaque, n'hésitant pas à décrocher par moments pour organiser le jeu des siens, Memphis Depay aurait pu se muer en passeur décisif sur un caviar pour Wijnaldum, qui a buté sur Lloris (2e). Très en jambes, le Lyonnais a également su faire parler sa technique pour jouer en déviation, sans oublier de signer quelques gestes de grande classe, comme sur cette talonnade ou ce contrôle entre les cuisses assez rarissime. Et il a fallu trois nouvelles parades de Lloris pour l'empêcher de doubler la mise, d'abord sur un coup franc direct (73e), puis sur une belle frappe du gauche après avoir déposé Pavard (75e) et enfin sur un missile du droit (76e). Il s'en est tout de même chargé en toute fin de match, sur penalty, en signant une jolie Panenka (90e+5). Un vrai match plein, qui mérite vraiment le respect.

Cillessen 6
Dumfries 7
De Ligt 7
Van Dijk 6
Blind 6
De Roon 5
De Jong 8
Wijnaldum 7
Bergwijn 6
Depay 8
Babel 5

France

Lloris 8
L'homme du match côté français... malgré deux buts encaissés... Il a longtemps retardé l'échéance en première période avec un arrêt à bout portant devant Babel dès la 2e minute puis une frappe puissante, mais moins dangereuse, de Depay (13e). Mais il a dû s'incliner juste avant la pause sur une reprise de Wijnaldum en ayant repoussé au préalable une première tentative de Babel. Bien trop abandonné par sa défense. Mais on n'avait pas vu la suite : un double arrêt magnifique devant Dumfries (62e) puis il gicle le long de son poteau gauche pour détourner un bon coup franc à ras de terre de Depay (73e) et une nouvelle tentative de l'attaquant lyonnais dans la foulée. Enième sauvetage d'une parade à l'horizontale sur une frappe de De Jong au début du temps additionnel. Il ne pourra rien sur la Panenka de Depay sur penalty au bout du bout du calvaire français (90e+5). Sans lui, l'addition aurait été nettement plus salée à Rotterdam. Le capitaine tricolore a été le seul à justifier un statut de champion du monde.

Pavard 4
Il a longtemps mis du temps à se situer dans son couloir, avec des difficultés à le fermer, avant d'entrer dans son match sur une frappe puissante du droit qui passe juste au-dessus de la transversale de Cillessen. A la demi-heure de jeu, il est venu suppléer son axe central d'un bon tacle dans sa surface. Mais sa seconde période a été plus délicate dans son entame. Pris de vitesse trop souvent par Babel, Wijnaldum ou Depay, comme sur ce tacle irrégulier sur le Lyonnais (72e) qui a engendré un coup franc dangereux à l'entrée de la surface tricolore. Depay l'enrhume de nouveau dans la foulée. Bien trop lent face à la rapidité d'exécution des attaquants néerlandais sauf pour venir couper une nouvelle offensive de Wijnaldum (84e).

Varane 4
Rassurant en début de partie pour compenser les flottements de Kimpembe, il a progressivement baissé de pied pour connaitre une fin de première période très délicate. Une première erreur de jugement sur un centre à la 42e suivie d'une mésentente avec Nzonzi qui sera à l'origine du but néerlandais. Il a tenté de longs ballons en sautant les lignes pour alimenter ses attaquants. Heureusement qu'il a été juste sur quelques gestes défensifs pour limiter la casse. Il a cependant été en dessous de son niveau général.

Kimpembe 3
Trop souvent mal placé en première période. Il a manqué de tranchant et a été pris de vitesse régulièrement. Sans réaction opportune sur l'ouverture du score néerlandaise. Il a encore manqué de conviction en équipe de France où il laisse passer les opportunités les unes après les autres de se faire remarquer. Trop tendre, trop lisse et sans abnégation.

Digne 5
Avec Lloris, le meilleur Français des 45 premières minutes. Il a encore montré sa belle qualité de centre qui amène notamment la première action tricolore. Sa vitesse a aussi permis de rattraper certains coups dans son couloir ou même sur le côté gauche de l'axe français. Il a bien couvert son secteur. Deuxième période nettement plus fébrile du joueur d'Everton. Moins bien placé et lucide. Il a subi et parfois eu la tête sous l'eau devant les vagues néerlandaises.

Nzonzi 4
Il a débuté son match dans son ton : tranquille. Contrôles-passes. Sans risque et sans trop pénétrer dans le camp adverse. Il n'a guère été utile pour aller chercher les ballons plus haut tout en laissant cette tâche à Kanté. Il pénètre une seule fois dans la surface néerlandaise pour apporter son soutien sur corner. Mais une grosse implication sur le but néerlandais en première période. Il se gêne avec Varane sur un ballon aérien et est ensuite trop lent pour empêcher Wijnaldum d'ouvrir le score. Il contrera une frappe de Bergwiijn (80e) juste avant de sortir au profit de Ndombele (81e) qui provoque un bon coup franc.

Kanté 5
Il a essayé de presser souvent seul en première période pour récupérer des ballons mais sans grand succès. Il a tenté de troubler la - trop grande - possession néerlandaise. Mais il a aussi perdu plus de ballons qu'à son habitude. Il a également perdu pas mal de duels. Cette fébrilité inhabituelle est matérialisée par un carton jaune en début de deuxième période. Mais malgré un rendement moins important qu'à l'accoutumée, il a fait preuve d'énergie. Il est venu compenser le manque d'activité de Nzonzi en fin de match. Il a limité la casse au milieu.

Mbappé 3
Il a eu fort à faire avec la défense néerlandaise qui a vite et bien lu son registre, notamment l'excellent De Ligt souvent sur son dos. Il a donc dû aller chercher des ballons plus bas. Du déchet technique aussi comme sur cette frappe dans les nuages à la 15e. Il a voulu trop en faire par dépit faute de solutions collectives. Il s'est ensuite perdu sans soutenir la comparaison avec les vagues offensives des Oranje. Trop peu d'échanges avec ses partenaires d'attaque tricolore. Celles-ci ont été inexistantes en seconde période où il n'a quasiment pas touché de ballon. Un de ses matches les plus neutres en Bleu.

Griezmann 3
Une tête cadrée et piquée à la 10e sur un beau centre de Digne mais peu de choses à se mettre sous la dent. Manque d'éclat en général. A essayé de presser mais sans trop d'aide quand il déclenchait. Trop court sur une tentative de reprise à la 73e. Sa relation technique avec Mbappé a été quasiment nulle en deuxième période et plus qu'inquiétante...

Matuidi 3
Transparent sur son côté gauche où on a bien senti que ce n'était pas vraiment sa position préférée. Peu de bons ballons à négocier aussi. Il a participé comme il pouvait au travail défensif mais sans peser. Une première période plus que compliquée dans l'ensemble où il s'est énervé contrairement à son habitude. Il a bien repris Dumfries à la 57e. Puis remplacé par Sissoko (65e) qui n'a pas fait grande impression. Maladroit et en retard sur l'excellent De Jong, il est à l'origine du penalty néerlandais dans le temps additionnel.

Giroud 2
Encore un match à son image tricolore depuis trop longtemps. Sans but, où il ne se crée aucune action notable et où il passe trop souvent son temps à défendre. On a vraiment la désagréable impression que ses prestations sont des calques match après match. Un problème offensif récurrent qui s'aggrave avec le manque de feeling offensif entre lui, Mbappé et Griezmann. Il a également eu fort à faire dans les duels avec les colosses De Ligt et Van Dijk qui ne l'ont pas laissé respirer dans les airs. Il a été normalement remplacé à la 65e par Dembélé qui se signale un petit quart d'heure plus tard par une frappe trop croisée.

L'arbitre : M. Taylor (ANG) 7
La note du match : 13/20
François Verdenet, avec B.Ro.
Réagissez à cet article
500 caractères max
scarmendato 18 nov. à 8:08

Oser écrire après un tel match que Kimpembe a été plus mauvais que Varane en dit long sur l’incompétence de soit disant journalistes professionnels. Idem pour Giroud qui n’a pas été plus mauvais que les 2 autres attaquants, et qui a bien plus défendu qu’eux. A croire que certains n’ont toujours pas digéré d’avoir eu tort face à DD en Russie. Nous sommes champions du monde, c’est grâce à lui et certainement pas à vous qui n’apprendraient décidément jamais rien.

djad16 17 nov. à 21:42

Un entraineur qui fait avec un Depay une equipe qui tient le bollon les deux tiers du temps, avec l'art et la maniere . Et de l'autre coté, un entraineur qui ne sait pas encore quoi faire avec Fekir.Pourtant à l'OL la difference est plutot en faveur du francais.Probleme d'entraineur !?!?!?!?!

real 17 nov. à 15:37

Champion du monde dites vous !!!!!!!

pacopacer 17 nov. à 12:51

Depay a fait un bon match mais ne mérite pas 8 Il a gâché toute ses occasions net.Il gâche souvent les actions en ne prenant pas la bonne décision, il se plaint de ne pas jouer plus mais n’a pas le niveau qu’il prétend !Très bon match de l’équipe des pays bas tout de même

jeanpierre13 17 nov. à 10:57

On était attendu et nous n’étions pas dans les mêmes dispositions que les néerlandais qui devaient à tout prix gagner. Umtiti n’a pas été remplacé derrière et certains ont été transparents ! Ça peut arriver..

voir toutes les réactions
ADS :