Soccer Football - Champions League - Round of 16 Second Leg - Paris St Germain v Borussia Dortmund - Parc des Princes, Paris, France - March 11, 2020  Paris St Germain's Presnel Kimpembe in action with Borussia Dortmund's Erling Braut Haaland   UEFA Pool/Handout via REUTERS ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE HAS BEEN SUPPLIED BY A THIRD PARTY. (L'Equipe)
Ligue des Champions - Huitièmes

Les notes de PSG-Dortmund avec un Kimpembe monstrueux

Au terme d'une rencontre maîtrisée de bout en bout, le Paris Saint-Germain s'est logiquement qualifié pour les quarts de finale de la C1 en disposant du Borussia Dortmund (2-0). Dans un duel aussi attendu que déterminant, Presnel Kimpembe a totalement éteint Erling Haaland. Les notes de FF.

Les notes du PSG

Kimpembe (8) version Barça
Au coup d'envoi de la rencontre, le Borussia Dortmund avait - si l'on s'en tient aux statistiques et aux 601 précédents dans les Coupes d'Europe depuis la saison 1970-1971 - 51% de chance se qualifier. Presnel Kimpembe, aussi déterminé qu'à l'accoutumée, s'est empressé de faire baisser ce pourcentage. Dans la foulée d'une première relance de très haut niveau à destination de Pablo Sarabia (14e), l'international français a emmené toute la défense du Paris Saint-Germain derrière lui au fil d'interventions tranchantes (8 duels gagnés sur 11) qui n'étaient pas sans rappeler celles qu'il avait su multiplier face au Barça de Messi, il y a maintenant trois ans de cela. Le tout en n'ayant jamais peur d'avancer ballon au pied lorsque le jeu le lui réclamait et en éteignant totalement un Erling Haaland qui, au fil de la rencontre, apparaissait de plus en plus résigné. Et comme si cela ne suffisait pas, le numéro 3 a bouclé sa rencontre comme il l'avait démarrée : en rassurant les siens alors que les Parisiens passaient le temps additionnel arc-boutés dans leur surface. Un match de patron.

Navas 6
Kehrer 7
Marquinhos 7
Kimpembe 8
Bernat 7
Di Maria 7
Gueye 8
Paredes 7
Neymar 7
Sarabia 6
Cavani 6.

Les notes du Borussia Dortmund

Haaland (2) n'a pas existé
Auteur de dix buts lors des dix premières apparitions de sa carrière en Ligue des champions, Erling Haaland représentait la menace numéro un côté Dortmund. D'autant plus qu'une onzième réalisation dans la plus prestigieuse des compétitions aurait compté double, ce mercredi soir. Oui mais voilà, incapable de trouver le moindre espace sur la pelouse du Parc des Princes face à une charnière Kimpembe-Marquinhos impressionnante, le Norvégien a connu l'une des premières désilusion de sa jeune carrière. Et il a très vite dû sentir que sa soirée n'allait pas ressembler à celle qu'il avait vécue lors du match aller. Au quart d'heure de jeu, l'international français s'est en effet empressé de marquer son territoire en lui assénant un premier tampon. Sur le ballon suivant, le numéro 17 des Jaune et Noir s'énervait et se rendait coupable d'un vilain geste sur Leandro Paredes. La scène suffit à résumer le match d'EBH, fait d'impuissance et donc de frustration. Parfois oublié par ses coéquipiers alors qu'il attendait désespérément le ballon dans la surface lors des rares incursions allemandes, Haaland a en quelque sorte vécu le même match que Kylian Mbappé au Signal Iduna Park, il y a de cela trois semaines. A une exception près : en Allemagne, le buteur français était parvenu à faire la différence en adressant une passe décisive pour Neymar sur l'un des seuls bons ballons qu'on lui avait donné l'occasion d'exploiter. A Paris, au fil de 23 petites touches de balle, l'avant-centre du BVB n'aura même pas tenté la moindre frappe.

Bürki 4
Piszczek 4
Hummels 4
Zagadou 4
Hakimi 3
Witsel 4
Can 3
Guerreiro 4
Sancho 4
Haaland 2
Hazard 3.

Arbitre : M. Taylor (ANG), 8.
Note du match : 13/20.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Kiwi1212 12 mars à 13:57

Ils ont bien bloqué les latéraux Guerreiro et Hakimi, et isolé Haaland. Hakimi a loupé tous ses centres et coupable au marquage sur le but de Neymar.

max13920 12 mars à 13:24

Rarement vu une équipe avec aussi peu d’envie pour un 8è de finale, qui me laisse même me poser des questions...Mais bravo le PSG, le taf est fait, le meilleur a gagné.

RYO 12 mars à 12:10

Le Borussia Dortmund était très loin de son niveau. Tant mieux pour le PSG!

Flyrelax 12 mars à 9:32

L’attaquant Haaland est entré dans l’histoire de la ligue des champions,il est le premier joueur à être éliminé de cette compétition avec deux équipes différentes pendant une même saison.

rom0906 12 mars à 8:14

...et Hakimi dont on fait tant d'éloges (FF en premier) ! Il a été zéro hier soir.

voir toutes les réactions
ADS :