Soccer Football - Europa League Semi Final Second Leg - RB Salzburg v Olympique de Marseille - Red Bull Arena, Salzburg, Austria - May 3, 2018   Marseille's Yohann Pele looks on   REUTERS/Lisi Niesner (Reuters)
Ligue Europa - Demi-finales

Les notes de Salzbourg-Marseille

Après la qualification de l'OM pour la finale de la Ligue Europa, retrouvez les notes de cette demi-finale retour entre le Red Bull Salzbourg et l'Olympique de Marseille.

Les notes de Salzbourg*

Haïdara (6), le nouveau phénomène
S'il avait petit à petit disparu à l'aller, sans pour autant rendre une copie désastreuse, Amadou Haïdara a été étincelant au milieu de terrain lors de la manche retour. Le Malien, 20 ans, a été celui qui a lancé la révolte avec ce rush absolument dingue au sein du milieu puis de la défense marseillaise. Mais au-delà de cette performance, il a été le véritable poumon du Red Bull Salzbourg. On repense par exemple à ce formidable retour sur Ocampos en deuxième période de la prolongation (115e). Avec un début de crampes à la clé. À croire qu'il avait parfaitement écouté le slogan de la célèbre marque de boisson énergisante. Si FF pensait lui attribuer une bien meilleure note à la fin de la rencontre, sa prestation, et donc son appréciation, ont été ternis par son carton rouge en fin de partie pour un second carton jaune. Acteur majeur de la campagne du club autrichien cette saison, Amadou Haïdara montre qu'il a toutes les dispositions pour devenir encore plus grand au sein d'une plus grande écurie européenne dans un futur très proche.

Walke 5
Lainer 5
Ramalho 6
Caleta-Car 6
Ulmer 6
Samassekou 6
Haïdara 6
Berisha 5
Schlager 5
Dabbur 4
Gulbrandsen 6 (remplacé à la 69e par Hwang 5).

Les notes de l'OM*

Pelé (8), une parade qui restera
Steve Mandanda était de retour dans le groupe, mais c'est bien Yohann Pelé qui était une nouvelle fois lancé au feu par Rudi Garcia. Auteur d'une prestation très solide lors du match aller, et pas vraiment critiquable depuis qu'il remplace son coéquipier blessé, Yohann Pelé a marqué ce match retour de son empreinte. Abandonné par ses milieux et sa défense sur le premier but, il ne pouvait absolument rien sur la réalisation contre son camp de Bouna Sarr. Pour le reste, l'ancien gardien de Sochaux a été un acteur majeur de la qualification olympienne. On pense à cette belle intervention suite à une reprise de Hwang (71e), mais surtout à cet arrêt extraordinaire de l'Albatros sur une tête de Caleta-Car dans la prolongation (99e). Rolando marquait le but de la qualification quelques minutes plus tard. Absolument splendide ! Une magnifique récompense pour un gardien qui, à 35 ans, vit un sommet inattendu dans sa carrière. Mais absolument mérité au regard de son talent.

Pelé 8
Sarr 3
Rami 5
Gustavo 3
Amavi 5
Lopez (remplacé à la 67e par Zambo Anguissa, 6)
Sanson 4
Payet 5
Thauvin 4
Ocampos 3
Germain 2.

Arbitre : M. Karasev (RUS), 2.
Note du match : 13/20.
*Sont notés les joueurs qui ont au moins disputé 45 minutes dans une rencontre.
Timothé Crépin 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :