Soccer Football - Champions League Final - Real Madrid v Liverpool - NSC Olympic Stadium, Kiev, Ukraine - May 26, 2018   Real Madrid's Karim Benzema celebrates scoring their first goal    REUTERS/Phil Noble (Reuters)
Ligue des Champions - Finale

Les notes du Real Madrid lors de la finale de la Ligue des champions face à Liverpool

Après sa victoire en finale de la Ligue des champions face à Liverpool, retrouvez les notes du Real Madrid de Zinédine Zidane. Avec Modric et Benzema au top.

Les notes du Real Madrid

Navas 6
Il sort bien face à Alexander-Arnold (8e), se troue, sans conséquence, sur corner face à Van Dijk (18e), avant de nous offrir un superbe arrêt sur une nouvelle tentative d'Alexander-Arnold où il se couche parfaitement (23e). S'il n'a rien pu faire sur l'égalisation de Mané, Navas a passé une soirée ukrainienne plutôt sereine.

Carvajal non noté
Bien mal parti dans cette rencontre comme en témoigne cette passe a priori facile vers Ramos qui a directement filé en corner (18e), Carvajal s'est distingué par cette offrande en profondeur pour Ronaldo qui ne cadrait pas (15e). Tout en montrant tout de même plusieurs approximations inhabituelles pour lui. Touché aux ischios (35e), et peut-être forfait pour la Coupe du monde, il a laissé sa place à Nacho (6), jamais vraiment inquiété et qui a fait le boulot face à une attaque bien mal en point après la sortie de Salah.

Varane 7
Il ne s'est pratiquement pas troué et est directement entré dans son match avec son intervention sur Mané dès les premières secondes (1re). Avant de reproduire le même genre de tacle sur le Sénégalais (7e). Sa déviation de la tête devant Wijnaldum et Firmino qui croyaient au but faisait également du bien en seconde période (54e). Un vrai bon match qui vient couronner la saison peut-être la plus aboutie de sa carrière sous le maillot du Real Madrid.

Ramos 7
Si son intervention musclée sur Salah fera longtemps parler, dans sa tâche défensive, l'Espagnol a été très performant. On repense à ce bon repli pour suppléer Varane (22e) ou ce sauvetage en catastrophe face à Mané (69e). Il a encore très bien fait la paire avec son compère français.

Varane-Ramos, peut-on rêver mieux ?

Marcelo 5
Il a été impliqué sur l'égalisation de Liverpool et sur le second but de son équipe. Un peu trop attentiste, et surpris par Mané dans la surface (1-1), Marcelo s'est bien repris en offrant, du droit, le centre pour Bale (2-1). Moins en vue que d'habitude offensivement, le latéral gauche brésilien a tout de même eu moins de travail que prévu avec la sortie de Salah sur blessure.

Casemiro 4
Comme de nombreux coéquipiers, ses premières minutes ont été bien insuffisantes. On a presque eu l'impression que le Brésilien a eu du mal à trouver sa place dans cette rencontre. Parfois étonnamment fébrile, il a plutôt bien joué son rôle de sentinelle, sans pour autant parvenir à élever son niveau.


Les notes de Liverpool


Modric 8
Il ne lui a manqué qu'une action décisive dans la moitié de terrain de Liverpool pour mettre en lumière un match quasiment impeccable, dans l'ombre. À savoir dans le repli, la récupération, l'effort, la distribution. Une sorte de métronome que vous êtes content d'avoir dans votre équipe. Si le milieu adverse n'a été que très peu tranchant, c'est aussi de la faute d'un Luka Modric toujours autant délicieux à voir jouer.

Kroos 5
On l'a connu en meilleure forme et bien plus inspiré. Toni Kroos n'a pas non plus réalisé le pire match de sa carrière, mais son influence a été assez moindre même si son contrôle de ses vis-à-vis, comme un Wijnaldum très peu influent, a été important.

Isco 4
Son implication défensive était bien suspecte en début de match. Après une grosse demi-heure bien délicate, l'Espagnol a petit à petit démarré sa partie, offrant certains centres et transversales précieux (43e, tête de Ronaldo ; 45e, reprise de Nacho dans le petit filet). Isco a néanmoins manqué un but tout fait en touchant la transversale au retour des vestiaires (48e), avant de trouver Karius sur son chemin suite à une frappe en pivot (61e). Remplacé par Bale (62e) qui n'a eu besoin que de 122 secondes pour être décisif, lui, et pour marquer son retourné acrobatique de légende (2-1, 64e). Le Gallois aura accompli une demi-heure de très, très haut niveau. Il y a eu aussi ce service pour Benzema (82e) et le but qui a scellé le succès des siens après une frappe de loin et une approximation grossière de Karius (3-1, 83e). Deux minutes plus tard, Lovren revenait en catastrophe dans ses pieds pour éviter à Bale de corser davantage l'addition (85e).

Ronaldo 3
Peut-être l'une des plus grosses déceptions de la soirée. Dans une compétition qu'il adore et dans des rendez-vous qu'il a toujours croqués à pleine dents, Ronaldo est passé au travers. On attendait pourtant son grand duel avec Salah. On a été déçu. Le Portugais a été en grand manque d'inspiration. Il a forcé la frappe dans un angle fermé (16e), obligé Karius à se détendre d'une tête smashée (43e). Mais ce sont surtout des actions comme cette intervention facile de Van Dijk face à lui à l'entrée de la surface qui ont été symptomatiques de son non-match. Il a failli sauver sa copie avec cette occasion (74e), mais il a été magnifiquement repris par Robertson (74e).

CR7 : «Ce fut très bon de jouer au Real Madrid» 

Benzema 8
Quel match du Français ! Il ne s'est pas caché, loin de là, offrant sans cesse des solutions pour animer le jeu de son équipe et tenter de libérer des espaces. Il a été précieux dans ses déviations comme sur cette remise pour Ronaldo (42e). Contré par Van Dijk dans la surface (32e), puis signalé hors-jeu après avoir marqué (43e), Benzema frappait des vingt mètres juste à côté (45e+3). Jusqu'à cette ouverture du score où il mettait simplement son pied en opposition devant un Karius fautif (1-0, 51e). Il est même passé juste à côté d'un doublé avec cette reprise de volée sur Karius (82e). Un match plein et une quatrième C1 pour l'ancien Lyonnais.
Timothé Crépin  (avec Patrick Sowden)
Réagissez à cet article
500 caractères max