larque (jean michel) (L'Equipe)
Anniversaire

Les plus belles punchlines de Jean-Michel Larqué

Ce mardi, l'un des commentateurs les plus célèbres de l'Hexagone a fêté ses 68 ans. Amateur de tacles à la gorge et de sorties fracassantes, l'ancien Vert détonne toujours. FF a ressorti quelques pépites. Joyeux anniversaire Jean-Mimi !

Quand on chante en choeur la plus célèbre phrase de Jean-Michel

Quand Jean-Michel dézingue... Jean-Michel

« À force de talent et de compétences, Jean-Michel Aulas a hissé l'OL très haut. Il avait le levier des Stéphanois à proximité. Et il se disait pourquoi pas mon club ? C'est normal de vouloir égaler les meilleurs. Mais cette jalousie s'est transformée en maladie chronique. Hélas, ce n'est pas cette saison que les Gones vont se rapprocher du palmarès du voisin». Sur les ondes de RMC après la défaite lyonnaise à Caen la saison passée (0-3), synonyme d'adieu au titre. 100 % Vert.

Quand Jean-Michel n'aime pas les tire-au-flanc

En 2012, après une défaite de Sochaux à Toulouse : «Quelle équipe de touristes ! Il y a une dizaine d'années, il y avait un super marathonien à Sochaux, coureur de demi-fond, qui s'appelait Jacky Boxberger. A lui tout seul, il court davantage que les 11 joueurs sochaliens réunis. C'est incroyable !»

Quand Jean-Michel commande un double expresso

Quand Jean-Michel désespère pour Gourcuff en 2013

«Je veux bien lui souhaiter tout le bonheur du monde, qu'il redevienne meilleur, mais permettez-moi de penser que le meilleur est passé pour lui». Pas tout à fait tort...

Quand Jean-Michel s'hasarde sur des comparaisons douteuses

Quand Jean-Michel en veut aux «pseudo-Verts» en 2011

«Cette équipe de Saint-Etienne est aujourd'hui dixième, comme une équipe moyenne, et composée en majorité de joueurs moyens. J'ai bien pris soin de parler de l'AS Saint-Etienne et non pas des Verts, des vrais Verts. Ceux qui de Herbin à Jacquet, jusqu'à Rocheteau et Platini, ont fait le palmarès et la réputation de ce club. Ceux qui savaient allier le talent et la modestie. Ce que n'ont pas les joueurs actuels. Pas tous, mais une majorité. Ce sont aujourd'hui des joueurs «Canada Dry» : ils ont le même maillot, ils évoluent sur le même terrain, Geoffroy-Guichard, ils ont le même public, mais ils n'ont pas le même goût. Et il n'y a rien de pire que de se considérer pour ce que l'on n'est pas. Mais heureusement, en sport, il n'y a qu'une vérité avec un grand «V», celle du tableau d'affichage. Et pour l'instant de ce côté-là, pour les pseudo-Verts, tous les clignotants sont au rouge». Et bim !

«Il va y aller, il va y aller, il va y aller, il va y aller...»

Quand Jean-Michel allume Ben Arfa alors à Hull City

«Je ne sais pas s'il a du talent ou non. Je m'en moque. Mais il a un comportement de petite frappe, de racaille. Partout où il passe, il fout le bordel. Il n'a aucun respect pour ses coéquipiers, ses entraineurs. Il s'est chopé avec l'entraineur de Hull City, qui est un des monuments du foot anglais. Il est perdu corps et âme». Sur les ondes de RMC.

«Il y est ! Il y est ! Il y est ! Il y est...»

Quand Jean-Michel s'en prend à Dimitri Payet

«On a quand même un QI qui nous fait peur à l'OM. Celui de Payet ne doit pas être loin de celui d'une poule. Pour faire deux fautes stupides en deux minutes, on est dans la bêtise...» Sur RMC, après un rouge face à Dortmund en décembre 2013.

«Y'a danger, y'a danger, y'a danger, y'a danger...»

Johan Tabau 
Réagissez à cet article
500 caractères max
lepetitoiseau 8 sept. à 14:08

il vieilli mal jean mimi... sur rmc soit il est largué soit il est aigri et des fois aussi j'avoue il analyse bien mais c tellement rare... entre 2 allumages et 2 aigreurs il sort un truc interessant

ADS :