Championnat des étoiles
acheter
14.07.2019, Ägypten, Kairo: Fußball: Afrika-Cup, Algerien - Nigeria, K.o.-Runde, Halbfinale: Algeriens Ismael Bennacer (M) gegen Nigerias Wilfred Ndidi (l) und Kenneth Omeruo. Foto: Oliver Weiken/dpa | usage worldwide *** Local Caption *** (Oliver Weiken/DPA/PICTURE ALLI/PRESSE SPORTS)
Élim. CAN 2021

Les points chauds des éliminatoires à la CAN 2021

Après un an de sommeil, les éliminatoires à la CAN 2021 reprennent. Deux journées réparties sur une semaine pour 48 sélections. Voici les principaux points chauds.

Équipes affaiblies, matches à huis clos

Alors que la crainte principale des encadrements était, avant ces deux journées éliminatoires, la difficulté pour les joueurs de rejoindre leurs pays respectifs en raison de soucis liés au transport (moins de rotations des compagnies aériennes), les effectifs sont finalement diminués par d'autres raisons. Ici et là, certains clubs professionnels, pas seulement européens, rechignent à libérer leurs joueurs en raison de la pandémie de Covid-19. Ce qui oblige certains coaches - Belmadi pour l'Algérie, Baumelle pour la Côte d'Ivoire entre autres - à faire appel à des joueurs locaux.

Par ailleurs, la CAF a indiqué que les matches se joueront quasiment partout à huis clos, sauf dans les pays qui formuleront une demande, laquelle fera l'objet d'une réflexion. Le Bénin est ainsi autorisé à accueillir, contre le Lesotho, 3 000 spectateurs avec port du masque obligatoire, alors qu'une jauge est prévue en Tanzanie pour la réception de la Tunisie mardi prochain. La Côte d'Ivoire, qui espérait remplir son nouveau stade d'Ebimpé, n'y a pas été autorisée, bien qu'elle ait argué du fait que la pandémie de Covid-19 est globalement bien maîtrisée sur place. La CAF fait appliquer partout sur le continent un protocole certes contraignant, mais qui s'inscrit dans le cadre d'une lutte mondiale contre le virus du siècle. Les joueurs, eux, sont testés deux jours avant.

Algérie, série en cours

Invaincu depuis octobre 2018 et sa défaite (0-1) au Bénin en éliminatoires à la CAN 2019, le champion d'Afrique en titre entend bien poursuivre sa belle série (20 matches) face au Zimbabwe de Tino Kadewere, en aller-retour. Djamel Belmadi a d'ailleurs fait savoir qu'il comptait aller chercher, entre autres, le record, détenu en Afrique par l'Egypte (24 matches sans défaite). Cela signifie donc de boucler la phase de groupes sans défaite. Largement dans les cordes des coéquipiers de Ryad Mahrez.

Ambitions gambiennes

Dirigés par le Belge Tom Saintfiet, les Scorpions n'avancent plus masqués. À la recherche d'une première qualification historique pour le petit pays enclavé dans le Sénégal, les Gambiens ont battu l'Angola chez elle (3-1) avant de tenir en échec la RDC (2-2). Cette fois, les coéquipiers de Musa Barrow, le buteur de Bologne, défient les Panthères du Gabon emmenées par Pierre-Emerick Aubameyang, qui a rejoint tardivement le groupe à Franceville. La Gambie a battu le Congo (1-0) en match de préparation le mois dernier quand, dans le même temps, le Gabon s'inclinait face au Bénin (2-0).

Egypte, faux pas interdit

Finalistes de la CAN 2017 mai éliminés dès les huitièmes de finale, chez eux au Caire, par l'Afrique du Sud (1-0) lors de l'édition 2019, les Pharaons ne font plus peur. Incapable de battre le Kenya (1-1) ou les Comores (0-0) dans cette phase de poules, le groupe bâti par Hossam El-Badri s'apprête à croiser le Togo, quatrième avec un point. El-Badri a fait appel à six joueurs du Ahly, six du Zamalek, les deux finalistes de la Ligue des champions d'Afrique qui s'affronteront le 27 novembre au Caire. Il dispose également de Trezeguet (Aston Villa), El-Neny (Arsenal) et surtout de Mo Salah (Liverpool). De quoi décrocher un premier succès. Dans leur coin, les Comores (leaders avec 4 points) observent et espèrent profiter d'un faux pas éventuel.

Lire aussi :

Les Barea pour confirmer

Inauguré le mois dernier, le stade olympique d'Ebimpé-Anyama accueille jeudi après-midi le sommet Côte d'Ivoire - Madagascar. Les Barea de Nicolas Dupuis, quart-finalistes de la CAN 2019, réalisent pour l'instant un sans-faute (6 points). La formation insulaire souhaite confirmer devant des Éléphants dont le nouveau sélectionneur, Patrice Baumelle, vivra son premier match de compétition sur le banc après deux matches de préparation mitigés (1-1 contre la Belgique, 0-1 face au Japon). La Côte d'Ivoire, qui a rappelé Gervinho, joue gros face à son principal concurrent.

Thiès et le derby de l'Ouest

Le stade Lat Dior de Thiès accueille un sommet entre voisins : d'un côté le Sénégal d'Aliou Cissé, qui dispose de ses cadres (Kalidou Koulibaly, Sadio Mané, Edouard Mendy) et de nouveaux visages, comme le Rémois Boulaye Dia, 8 buts en L1. De l'autre, les «Djurtus» bissau-guinéens, 118e au classement FIFA. Mais désireux d'accrocher les Lions, leaders avec 6 points, chez eux...

Frank Simon
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :