24th September 2013 - Capitol One Cup Third Round - Swindon Town v Chelsea - Demba Ba and Samuel Eto'o of Chelsea share a joke in the dugout prior to kick off - Photo: Marc Atkins / Offside. (D.R)
Transferts - Focus

Les sept plus grands mercenaires depuis 2011

Ils vont où l'argent va, ne se soucient guère du contexte historique des clubs et remplissent leur CV à vitesse grand V depuis quatre ans. France Football a repéré pour vous les sept mercenaires de ces dernières années.

Diego Tardelli (BRE, 30 ans)

Russie, Qatar, Brésil, Chine : un beau parcours pour ce cher Tardelli. (D.R)
Russie, Qatar, Brésil, Chine : un beau parcours pour ce cher Tardelli. (D.R)
Le plus beau pedigree de tous. Diego Tardelli aime l'argent et ça se sent. L'attaquant de la Seleção (14 sélections) tombe en pamoison devant les roubles de l'Anji Makhatchkala en 2011. Après 14 petits matches sans avoir inscrit le moindre but, notre cher Tardelli prend la direction... du Qatar et plus précisément d'Al-Gharafa. Il se refait la cerise dans le Golfe pour un retour une saison plus tard à l'Atletico Mineiro. Bien dans ses pompes au pays, le globe-trotter décide en janvier dernier de refaire son baluchon et de découvrir la Chine pour un transfert au Shandong Luneng. Un CV qui ferait pâlir un Francesco Totti ou un Paolo Maldini. 

Samuel Eto'o (CAM, 34 ans)

Eto'o vient de signer à Antalyaspor, tout juste promu en D1 en Turquie. (D.R)
Eto'o vient de signer à Antalyaspor, tout juste promu en D1 en Turquie. (D.R)
Immense joueur au FC Barcelone et à l'Inter Milan, Samuel Eto'o dévisse en cette année 2011 pour l'appât du gain. En août, il quitte la Lombardie pour un contrat hyper juteux à l'Anji Makhatchkala (20 millions d'euros par an !). Deux ans de vie à Moscou, des matches au Daghestan et des roubles à s'en écœurer. Eto'o reprend le droit chemin du jeu en faisant une saison plus que correcte du côté de Chelsea en 2013-14 (21 matches, 9 buts). Peu apprécié par Jose Mourinho qui le considère comme vieillissant, la star camerounaise plie bagage, direction Everton pour une saison loupée. Un petit rebond bien timide à la Sampdoria, avec le même message d'adieu que celui qu'il avait écrit en quittant les Toffees. Avant de signer cet été pour Antalyaspor, en Turquie. Une fin de carrière en eau-de-boudin.

Demba Ba (SEN, 30 ans)

Demba Ba s'est récemment engagé...en Chine. (L'Equipe)
Demba Ba s'est récemment engagé...en Chine. (L'Equipe)
Efficace lors de ses trois saisons et demi du côté d'Hoffenheim, Demba Ba fait le grand saut vers la Premier League en janvier 2011. À West Ham, le natif de Sèvres plante sept banderilles en douze rencontres. Il ne peut pourtant éviter la relégation des Hammers en Championship et part vers le Nord du pays à Newcastle. Adulé par les supporters des Magpies, l'international sénégalais prend rapidement la tangente quand le grand Chelsea lui fait des appels du pied. Cantonné au banc chez les Blues, Ba quitte Stamford Bridge l'été dernier pour vivre le frisson turc au Besiktas Istanbul. Après une saison 2014-2015 couronnée de succès, il prend l'avion début juillet pour parapher un contrat au... Shangai Shenhua. Dommage pour un joueur qui en avait encore dans les jambes à seulement 30 ans.

Moussa Maazou (NIG, 26 ans)

Moussa Maazou, un modèle d'exemplarité !  (L'Equipe)
Moussa Maazou, un modèle d'exemplarité ! (L'Equipe)
«Si les supporters sont déçus, c'est leur problème, je m'en bats les couilles. Moi, je suis tranquille, j'ai mon contrat à Moscou.» En janvier 2011, dans une interview accordée à 20 Minutes, Moussa Maazou ne fait pas dans la dentelle. Prêté par le CSKA Moscou à Bordeaux, l'international nigérien se met tout le monde à dos en Gironde et quitte le club de Jean-Louis Triaud. Il retourne pour un match à l'AS Monaco puis part en prêt à Zulte Waregem, puis au Mans. Nous ne sommes qu'en juin 2012... Libre de tout contrat, Maazou s'engage quelques jours plus tard avec l'Etoile du Sahel. La saison qui suit, rebond au Portugal au Vitoria Guimarães puis au Maritimo Funchal. Maazou reprend de la valeur et recommence à scorer. Un beau tremplin pour un retour dans un bon club européen ? Que nenni ! Après avoir marqué neuf buts en six mois au Maritimo, Maazou prend l'avion en janvier 2015 pour rejoindre... le Changchun Yatai. Un beau modèle d'exemplarité !

Alessandro Matri (ITA, 30 ans)

Matri a déjà connu cinq clubs en Serie A. (AFP)
Matri a déjà connu cinq clubs en Serie A. (AFP)
Dans les travées des stades italiens, on a souvent vu fleurir cette banderole : «Matri traditore !». «Matri le traître !». L'homme aux sept sélections sous les couleurs de la Nazionale quitte en janvier 2011 la Sardaigne et Cagliari pour rejoindre la Juventus. Après deux saisons mi-figue, mi-raisin, Alessandro Matri signe au Milan AC, son club formateur. Quinze matches et un petit but dans l'escarcelle plus tard, il rejoint la Fiorentina en prêt. Puis le Genoa. Puis un nouveau prêt de retour à la Juventus pour inscrire le but de la victoire en Coupe d'Italie face à la Lazio. Une véritable girouette qui rend fous les supporters transalpins.

Nicolas Anelka (FRA, 36 ans)

Drôle de fin de carrière pour l'ancien joueur du PSG. (L'Equipe)
Drôle de fin de carrière pour l'ancien joueur du PSG. (L'Equipe)
Après un rebond à Chelsea qui aura surpris son monde, Nicolas Anelka fait le choix économique de rejoindre la Chine et le Shanghaï Shenhua pour un salaire mirobolant d'un million d'euros par mois (!). Peu de temps après, il est prêté à la Juventus Turin pour terminer la saison 2012-13. Utilisé à seulement deux reprises, le Francilien rompt son contrat avec Shanghaï et fait ses valises, direction l'Angleterre et West Bromwich Albion. Un doublé et une quenelle plus tard, Anelka est grillé en Europe et termine paisiblement sa carrière en Inde, au Mumbai FC où il vient d'être désigné entraîneur-joueur.

Jirès Kembo Ekoko (FRA, 27 ans)

Kembo Ekoko a surpris son monde en quittant la France. (L'Equipe)
Kembo Ekoko a surpris son monde en quittant la France. (L'Equipe)
En cette saison 2011-12, un joueur du Stade rennais tape dans l'œil des observateurs de la Ligue 1. Efficace offensivement, il parvient à semer le trouble dans les défenses avec des dribbles déroutants et une frappe de mule. Jirès Kembo Ekoko fait son trou en Bretagne et gagne ses galons de titulaire du côté du stade de la Route de Lorient. Un bel avenir est promis au jeune homme de 24 ans. Pourtant au mercato estival 2012, le natif de Kinshasa fait un choix déroutant. Il décide de parapher un contrat avec Al-Ain, un club des Emirats Arabes Unis. Drôle de choix de carrière à seulement 24 ans... Prêté la saison dernière au Qatar, à Al Jaish, Kembo continue son bout de chemin dans le Golfe. À l'ombre des regards...
 
Johan Tabau (@Jtabau)
Réagissez à cet article
500 caractères max
killer.d.enfer 12 août à 22:25

et Drogba en Chine et en MLS ça fait 8

pallinas 7 juil. à 20:11

Le premier joueur de tous les temps est ZI 10 alias Zlatan Ibrahimovic mon cher Français

themomo21 7 juil. à 2:44

et ibra au psg ca fait 8