Sébastien Bazin ne sera pas le nouveau président de la LFP. (S. Mantey/L'Équipe)
LFP

LFP : sondé pour la présidence, Sébastien Bazin (ex-PSG) a refusé

L'ancien président du PSG a été sondé pour succéder à Nathalie Boy de la Tour à la tête de la Ligue. Il a décliné.

L'annonce du départ de Nathalie Boy de la Tour de la présidence de la Ligue de football professionnel à la fin de son mandat en septembre a lancé officiellement la campagne à sa succession. Les présidents de clubs, notamment Nasser al-Khelaïfi, Jean-Michel Aulas et Bernard Caïazzo, réfléchissent au meilleur candidat.
Le nom de Michel Denisot, qui a le soutien de Noël Le Graët, le président de la Fédération, a été évoqué, de même que celui de Cyril Linette, ancien directeur des sports du groupe Canal + et directeur général de L'Équipe, ou encore ceux de Michel Seydoux et Gervais Martel, respectivement ex-président de Lille et de Lens. Michel Denisot, qui connaît la difficulté de la tâche, consulte actuellement pour savoir quelles sont ses réelles chances d'être l'heureux élu.

Même situation pour Melero, secrétaire général du PSG

Un CV plus surprenant a aussi été évoqué : celui de Sébastien Bazin, le patron du groupe Accor, ancien président du PSG et amateur de football. Mais il a décliné. Pour le poste de directeur général, certains dirigeants ont pensé à Victoriano Melero, le secrétaire général du PSG. Mais ce dernier ne serait pas intéressé par le poste et Al-Khelaïfi, son patron, n'envisage pas de s'en séparer.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 1 août à 16:40

Aller mettre les mains dans un panier de crabes pareil, sans y etre obligé, il faut une dose de sado-masochisle certaine. Ou avoir la cervelle d'un papillon de nuit attiré inexorablement par la lumière, sans la moindre once de mémoire ou d'histoire.

ADS :