Le président chinois de Sochaux est prêt à vendre le club montbéliard. (B. Papon/L'Équipe)
Ligue 2 - Sochaux

Li Wing Sang, le président de Sochaux, dément tout accord de vente

Li Wing Sang, le président du FC Sochaux-Montbéliard, affirme ce lundi n'avoir conclu aucun accord pour vendre le club.

C'est une mise au point qui ne devrait pas mettre fin à toutes les rumeurs. «Il est vrai qu'au cours des derniers mois, plusieurs investisseurs potentiels se sont déclarés intéressés par un rachat ou une entrée au capital du FC Sochaux-Montbéliard en provenance notamment des États-Unis, de Turquie, d'Afrique, d'Espagne, de Hong Kong et bien d'autres», déclare Li Wing Sang, le président de Sochaux, dans un communiqué publié lundi soir. Le président du FCSM «reconnaît être un chef d'entreprise ouvert à toute discussion» mais «déclare n'avoir conclu à cet instant aucun accord avec qui que ce soit ou quelque société que ce soit.»

Le Chinois de soixante ans, qui vit à Hongkong, préside le club depuis son rachat, en 2015, par Ledus, une filiale spécialisée dans les luminaires de Tech Pro Technology, le groupe dirigé par celui qu'on surnomme «M. Li». En février dernier, il s'était déjà dit prêt, dans une interview au journal L'Equipe, à vendre Sochaux, comme l'incitent à le faire les supporters et les élus locaux.
Li Wing Sang : «Prêts à discuter de la vente»
Le club est actuellement neuvième de Ligue 2.
Réagissez à cet article
500 caractères max