Soccer Football - La Liga Santander - Real Betis v Real Madrid - Estadio Benito Villamarin, Seville, Spain - September 26, 2020. Real Betis' Nabil Fekir reacts after Real Madrid score their second goal REUTERS/Marcelo Del Pozo (Reuters)
Espagne - 4e journée

Liga : Avant l'annonce de la liste de Didier Deschamps jeudi, Nabil Fekir impuissant avec le Betis Séville face à Getafe

Titulaire avec le Betis Séville face à Getafe ce mardi, Nabil Fekir n'a rien pu faire lors de la défaite des siens (3-0). A deux jours de l'annonce de la liste de Didier Deschamps, l'international français n'a pas su enchaîner après sa bonne prestation contre le Real Madrid (défaite 2-3) la semaine passée.

Frustrant. Si l'on devait décrire le match de Nabil Fekir en un seul mot, ce serait bien celui-ci. L'ancien Lyonnais n'a pas pu éviter la défaite du Betis Séville face à Getafe (3-0). Dans une rencontre très physique, où le club de la banlieue de Madrid a imposé son style de jeu caractéristique, l'international français a eu énormément de difficultés à avoir un réel impact sur la rencontre. Et lorsqu'il a réussi à créer quelques différences, ce sont ses coéquipiers qui se sont montrés peu inspirés. A deux jours de l'annonce de la liste de l'équipe de France par Didier Deschamps pour les rencontres internationales d'octobre, Fekir n'a pas levé les doutes quant à sa présence parmi les 23 sélectionnés.

Placé en numéro dix dans le 4-2-3-1 de Manuel Pellegrini, le Champion du Monde 2018 a pourtant fait preuve de bonne volonté. Impliqué dès le début de rencontre, il s'est signalé à plusieurs reprises par des pressings bien sentis sur l'adversaire (8e,12e,30e). Après sa bonne prestation face au Real Madrid samedi, où il a signé une passe décisive (défaite 3-2 des siens), le joueur de 27 ans avait à cœur de contredire les observateurs qui l'accusent de choisir ses rencontres et de ne se donner uniquement lorsqu'il affronte de grosses écuries. Mais ce n'est pas avec ce match qu'il pourra les convaincre. Mis à part une belle action avant la pause, où il se retournait au milieu de terrain et percutait avant de servir idéalement Juanmi sur le côté gauche, qui ratait son face à face (43e), Fekir n'aura pas pesé offensivement. Pris en tenaille entre les deux lignes de quatre de Getafe, il a perdu ses duels avec Mauro Arambarri et Nemanja Maksimovic, finissant la partie avec sept ballons perdus, soit le plus haut total de son équipe.

Pas aidé par ses coéquipiers

Appelé à être le leader du Betis par son entraineur Manuel Pellegrini, le Français a globalement failli. Subissant plusieurs fautes dans l'axe, il a tenté de dézoner en allant sur le côté mais le résultat a été le même. Pas aidé par un collectif sévillan balbutiant, le numéro 18 sévillan a fini par s'agacer. Il a logiquement été remplacé par Christian Tello (72e) dans la foulée de son carton jaune récolté. Un match à oublier pour le milieu offensif qui, après avoir pris la place d'Houssem Aouar à la dernière minute dans la liste de Didier Deschamps en septembre, n'a pas profité de ce match pour montrer au sélectionneur qu'il pouvait être indispensable aux Bleus.
 
Benoit Desaint
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 30 sept. à 11:00

Est il perdu pour le foot a cause de sa grave blessure, ou s'est-il perdu en allant au Betis ? La deuxieme hypothese est moins definitive que la premiere.

King_Henry 30 sept. à 10:07

Aller au Real Betis a ete une decision incomprehensible !

ADS :