Championnat des étoiles
acheter
Soccer Football - La Liga Santander - Elche v Atletico Madrid - Estadio Manuel Martinez Valero, Elche, Spain - May 1, 2021 Atletico Madrid's Marcos Llorente celebrates scoring their first goal with teammates REUTERS/Pablo Morano (Reuters)
Espagne - 34e journée

Liga : l'Atlético Madrid se fait peur mais sécurise sa place de leader à Elche

Dominateurs et maîtres du jeu en première période avant de nettement lever le pied en deuxième, les Colchoneros ramènent trois précieux points d'Elche, qui a manqué un penalty en toute fin de match (1-0). Diego Simeone et ses joueurs restent leaders de la Liga et maîtres de leur destin à une semaine du choc face au FC Barcelone.

Le titre de champion d'Espagne pourrait bien se jouer la semaine prochaine au Camp Nou pour l'Atlético Madrid. Les Colchoneros ont assumé leur statut de leader sur la pelouse d'Elche (1-0) et ont pris provisoirement cinq points d'avance sur leurs poursuivants. Face au 18e du Championnat, Diego Simeone avait décidé de laisser sur le banc Koke et Saul et de titulariser Lemar et Kondogbia dans l'entrejeu. Un pari gagnant tant les deux joueurs se sont montrés précieux, le premier dans la construction, le second à la récupération. Très appliqués et entreprenants, les Madrilènes étouffaient Elche. Suarez s'offrait la première grosse occasion du match. El Pistolero laissait passer entre ses jambes pour Correa qui lui remettait d'une astucieuse talonnade. Face à Gazzaniga, l'Argentin croisait trop sa frappe (11e). Après un but logiquement refusé à l'ancien Blaugrana pour hors-jeu (15e), les Matelassiers mettaient à contribution le portier adverse par des frappes de Llorente et Lemar (20e). Llorente trouvait finalement le chemin du but quelques secondes plus tard. Après un magnifique travail de l'intenable Carrasco, qui s'amusait avec Morente sur son aile gauche, le milieu espagnol recevait le ballon en retrait et voyait sa frappe déviée par le bras de Gonzalez filer au but (0-1, 22e). Son 7e but de la saison en Liga. Juste avant la pause, les visiteurs auraient pu bénéficier d'un penalty finalement annulé par la VAR (44e). L'ouverture du score était méritée tant Kondogbia et ses coéquipiers dominaient. Pourtant, jamais les Madrilènes n'ont réussi à se mettre à l'abri.

Voir aussi :
- Le film du match
Marcos Llorente est impliqué dans 15 buts de l'Atlético en Liga (7 buts et 8 passes décisives), seuls Lionel Messi (27) et Gerard Moreno (16) ont fait mieux. Inspiré.

La chance du champion ?

Le second acte nous proposait un piètre spectacle, bien moins intense que le premier. L'Atlético levait clairement le pied et les longs ballons se multipliaient. Seulement une frappe en deuxième mi-temps à la 70e minute, un régal. Pour la deuxième fois de la rencontre, Luis Suarez faisait trembler les filets après un une-deux avec le poteau. Mais encore une fois, l'Argentin était légitimement sanctionné pour une position de hors-jeu (62e). Pas inquiétés jusqu'alors, les Madrilènes se sont fait extrêmement peur en fin de match. D'abord lorsque Barragan, seul dans la surface, loupait l'immanquable devant Oblak (85e). Puis surtout lorsque l'arbitre accordait un penalty aux Franjiverde pour une main de Llorente sur un corner (90e). Par chance - celle du champion ?- Chaves envoyait le cuir sur le poteau d'Oblak. Une réussite bienvenue qui permet aux Colchoneros de sécuriser leur fauteuil de leader et de regarder sereinement les rencontres du Barça et du Real. Avant un match capital au Camp Nou le week-end prochain.

Corentin Richard
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :