Soccer Football - La Liga Santander - Atletico Madrid v Real Madrid - Wanda Metropolitano, Madrid, Spain - February 9, 2019  Real Madrid's Casemiro celebrates scoring their first goal with Sergio Ramos   REUTERS/Susana Vera (Reuters)
Espagne - 23e journée

Liga : le Real Madrid a puni l'Atlético dans un derby très engagé

Grâce à Casemiro, Ramos et Bale, le Real Madrid a pris le meilleur sur l'Atlético au bout d'un match solide et plutôt viril. Karim Benzema et ses coéquipiers doublent leurs voisins et s'installent à la deuxième place du classement.

La lecon : le Real Madrid enclenche la cinquième

En difficulté durant la première partie de la saison, le Real Madrid semble avoir retrouvé un rythme de croisière en cette année 2019. En déplacement au Wanda Metropolitano pour le derby de Madrid, les hommes de Santiago Solari ont disposé de l'Atlético (3-1). Avec cette victoire, le Real Madrid enchaîne un cinquième succès consécutif en Liga qui lui permet de passer devant son adversaire du jour. Dans une rencontre où le spectacle n'était pas toujours au rendez-vous, c'est Casemiro qui a ouvert le score d'un ciseau acrobatique (0-1, 16e). La suite de la rencontre, pas beaucoup plus animée, a vu l'égalisation de l'Atlético par l'intermédiaire de Griezmann. Servi à la limite du hors-jeu par Correa, l'international français a parfaitement fixé Courtois pour permettre aux Colchoneros de revenir à la marque (1-1, 25e). En fin de première période, le Real Madrid a obtenu un pénalty litigieux après une faute de Gimenez sur Vinicius, à la limite de la surface. Après la transformation de Sergio Ramos, le Real Madrid est rentré aux vestiaires avec une avance d'un but (1-2, 43e). La deuxième période a, elle, plus été marquée par son engagement que par sa qualité technique. En effet, six cartons jaunes et un carton rouge (Thomas Partey, 80e) ont été distribués par l'arbitre de la rencontre après le repos. Un excès d'engagement qui n'a pas perturbé les Merengue qui ont creusé l'écart après le but de Gareth Bale, tout juste entré en jeu (1-3, 74e). Avec cette victoire, le Real Madrid revient provisoirement à cinq points du FC Barcelone, qui se déplace ce dimanche sur la pelouse de Bilbao.

Le gagnant : Casemiro, récupérateur mais pas seulement

Mis en concurrence avec Marcos Llorente par Santiago Solari, Casemiro était titulaire pour le derby en raison de la blessure de l'international espagnol. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Brésilien a réussi son match. Positionné dans un rôle habituel de n°6, Casemiro a parfaitement éteint son vis-à-vis, Saul Niguez. Très présent, l'international brésilien est le joueur qui a réussi le plus de tacles (5). De plus, il a grandement contribué à la victoire du Real Madrid puisque c'est lui qui ouvre le score à la seizième minute. Et de quelle manière ! Suite à un corner de Kroos dévié par Sergio Ramos, Casemiro, libre de tout marquage, inscrit d'un magnifique ciseau retourné son deuxième but de la saison. Seule ombre au tableau, une accumulation de fautes qui auraient pu lui valoir d'être averti. Néanmoins, Casemiro, avec ce type de performance, montre qu'il est un joueur sur lequel Santiago Solari devra compter à quatre jours du déplacement à Amsterdam pour y affronter l'Ajax.

Le perdant : Lemar, c'est toujours pas ça

Recruté cet été pour 72 millions d'euros en provenance de l'AS Monaco, Thomas Lemar n'a pas complètement trouvé sa place dans l'effectif colchonero. Titularisé pour la troisième fois consécutive en Championnat ce samedi, l'international français s'est montré en difficulté, malgré une entame de match encourageante. Dépassé et effacé, il s'est montré peu inspiré, contrairement à son homologue Angel Correa sur le côté droit. Bien muselé par un Dani Carvajal très présent, Lemar n'a apporté aucun danger dans la défense du Real Madrid. Le champion du monde 2018 n'a tenté aucun tir et n'a réussi qu'un seul dribble durant ses 59 minutes passées sur la pelouse. Usé par les montées incessantes de Carvajal, Lemar s'est souvent retrouvé à devoir défendre, réussissant quatre tacles (meilleur total pour un joueur de l'Atlético avec Godin). Remplacé par Vitolo, Thomas Lemar a certainement perdu de nombreux points en vue du huitième de finale aller de Ligue des champions contre la Juventus, le 20 février prochain.
Damien Irie
Réagissez à cet article
500 caractères max