diallo (moustapha) salibur (yannis) (V.Michel/L'Equipe)
Ligue 1 - 20e journée

Ligue 1, 20e journée : Vainqueur à Strasbourg (0-2), Guingamp passe sixième

Dominateur dans l'ensemble, Guingamp s'est logiquement imposé à Strasbourg (2-0) et prend, au moins provisoirement, la sixième place à Nice.

Guingamp a vite plié l'affaire

Les fêtes de fin d'année n'ont visiblement pas altéré la belle forme du moment des Guingampais. Eux qui restaient au coup d'envoi sur six matches sans défaite, toutes compétitions confondues, pour quatre victoires et deux nuls, ont démarré la rencontre pied au plancher. Après une première alerte signée Briand, et bien bloquée par Oukidja (3e), les hommes de Kombouaré ont fait la différence en huit petites minutes. D'un joli piqué, Salibur a d'abord ouvert la marque au terme d'un superbe mouvement collectif (8e). Puis Benezet, de l'extérieur de la surface, a doublé la mise dans la foulée (16e). D'ordinaire peu à l'aise en déplacement (14e bilan de l'élite avant le match avec 7 points en 9 matches), l'EAG tenait cette fois le bon bout.

Strasbourg totalement impuissant

Cueillis à froid par le début de match parfait de leur adversaire, les Alsaciens, privés de trois joueurs importants (Terrier, Liénard, Aholou), ont eu toutes les peines du monde à réagir, malgré un public bouillant de la première à la dernière minute. Brouillons offensivement et bien pris par le bloc adverse, ils n'ont pas réussi à se créer la moindre véritable occasion avant la pause. Un peu plus entreprenants après le repos, ils ont commencé à montrer le bout de leur nez, notamment par Sacko, tout près de placer sa tête à bout portant (56e), ou sur une frappe de Bahoken de peu au-dessus (60e). Mais sans réussite. Visiblement à court d'idées, et incapables d'accélérer le jeu, ils n'ont jamais été en mesure de croire à un retour. Il a même fallu attendre la 89e minute pour voir Johnsson s'employer vraiment, sur une belle frappe de Gonçalves. Battus pour leur dernier match de Championnat en 2017 (0-3 à Metz), les protégés de Thierry Laurey enchaînent un deuxième revers de rang en Ligue 1. Une première depuis août-septembre (4 défaites consécutives entre la 4e et la 7e journée).

Infatigable Jimmy Briand

S'il n'a pas marqué, Jimmy Briand n'en a pas moins livré un très bon match en termes de mouvements, d'intentions, de décalages, de solutions. Généreux, comme toujours, il a été présent sur les deux buts des siens, en étant à l'avant-dernière passe (d'une superbe remise) sur l'ouverture du score puis en signant la passe décisive sur le but de Benezet. Hyperactif, l'ancien Lyonnais n'a eu de cesse de peser sur la défense adverse. Avec un ptit peu plus de réussite, il aurait même pu mettre les siens devant après trois minutes de jeu, sur une frappe du gauche bien bloquée par Oukidja. Lui qui fêtait son centième match avec Guingamp pouvait forcément quitter la pelouse la tête haute au coup de sifflet final. Son EAG, qui s'affichait à une inquiétante seizième place il y a un mois de cela, est aujourd'hui sixième au classement.
Bruno Rodrigues
Réagissez à cet article
500 caractères max