palencia (sergi) kamano (francois) (N. Luttiau/L'Equipe)
Ligue 1 - 6e journée

Ligue 1, 6e journée : Bordeaux arrache la victoire à Guingamp grâce à Yann Karamoh

Bordeaux peut respirer après sa victoire à Guingamp (1-3). Kamano, Karamoh et De Préville ont permis aux Girondins d'engranger trois points et de sortir de la zone rouge. Au contraire des Bretons, qui comptent six défaites en autant de matches.

Dans ce match de la peur entre le 19e et le 20e du Championnat de Ligue 1, Guingamp s'est montré le plus entreprenant en début de rencontre. Bordeaux, défait en Ligue Europa ce jeudi a eu beaucoup de mal à entrer dans la partie et a laissé le jeu aux Bretons. Face au pressing de Guingamp en début de match, la défense bordelaise s'est montrée très fébrile, à l'image de l'erreur de Pablo qui laissait le ballon à Nolan Roux dans l'axe qui ne pouvait en profiter (3e). Par la suite, Bordeaux n'arrivait pas à sortir de son camp et a dû faire face aux nombreuses accélérations de Marcus Thuram. Virevoltant, le fils de Lilian, présent dans les tribunes, a fait passer une très mauvaise soirée à Palencia et à la défense bordelaise. Une action de grande classe, conclue par une talonnade de Thuram pour Roux à l'entrée de la surface, laissant un Costil sur place après un bel extérieur de l'ancien messin qui frôle le poteau. Le même Nolan Roux se procurait la plus belle occasion de la première période sur une nouvelle erreur de la défense bordelaise, cette fois de Koundé. En première intention, l'attaquant tentait une frappe lobée qui s'écrasait sur la transversale (37e).

Le réveil des Girondins

Malgré les nombreuses tentatives de Thuram (29e, 36e, 43e), Bordeaux aurait pu réussir l'exploit de mener à la mi-temps après un beau travail de Kamano à l'entrée de la surface sur le côté gauche mais sa frappe s'envolait dans les tribunes (45e). Mais c'est bien en seconde période que les hommes de Bedouet se montraient beaucoup plus entreprenants et se projetaient rapidement vers l'avant. La récompense ne tarda pas à arriver avec un splendide but de Kamano qui enroulait parfaitement son ballon dans la lucarne après une action d'école pour inscrire son 4e but de la saison en Ligue 1 (0-1, 53e). Guingamp, qui payait son retour des vestiaires trop timide, aurait pu voir Bordeaux doubler la mise rapidement après un contre emmené par Kamano qui centrait parfaitement en retrait pour Sankharé. Mais ce dernier perdait son duel face à Johnsson (59e).
La fin de match était plus débridée, offrant de nombreux espaces aux deux équipes. Et à ce petit jeu, c'est Bordeaux qui en profitait grâce à Karamoh.
A ce moment, on se disait que Bordeaux avait peut-être loupé le coche puisque Guingamp se rebellait et obtenait un penalty discutable après une faute de Pablo sur Thuram. Probablement le meilleur homme sur le terrain chez les Bretons, Marcus Thuram transformait et inscrivait son 3e but de la saison (1-1, 70e). La fin de match était plus débridée, offrant de nombreux espaces aux deux équipes. Et à ce petit jeu, c'est Bordeaux qui en profitait grâce à Karamoh, qui bénéficiait d'une belle ouverture de Cornelius et de l'absence de marquage de la défense pour tromper le gardien et redonner l'avantage à Bordeaux (1-2, 80e). Un coaching payant pour le duo Ricardo-Bedouet qui avait fait rentrer Karamoh quelques minutes auparavant. Dans le temps additionnel, Guingamp s'est fait prendre en contre, De Préville se retrouvant seul face à Johnsson et ajustant parfaitement la mire pour marquer le troisième but (1-3, 94e). Avec ce succès, Bordeaux se donne de l'air et remonte à la 14e place en Championnat. De son côté, Guingamp est toujours le dernier de la classe avec 0 point et provoque la grogne de ses supporters, qui ont réclamé le départ d'Antoine Kombouaré via une banderole cet après-midi.

Florian Grégoire
Réagissez à cet article
500 caractères max