mboula (jordy) (R.Martin/L'Equipe)
Ligue 1 - Monaco

Ligue 1 : Mboula, Aït Bennasser, N'Doram, Traoré... Quelle place pour les jeunes Monégasques cette saison ?

Depuis plusieurs années, Monaco mise une partie de son recrutement sur des espoirs. Mais si l'équipe première est truffée de jeunes talents, seule une poignée d'entre eux sont appelés à jouer les premiers rôles à court terme.

Ils devraient jouer régulièrement

Rony Lopes (21 ans), tout juste revenu d'un prêt à Lille, devrait enfin avoir sa chance avec l'ASM, deux ans après y avoir signé. Son arrivée au sein de l'équipe première a été facilitée par le départ de Bernardo Silva pour Manchester City, libérant une place de titulaire comme milieu droit. Plutôt en vue lors de la préparation, l'international espoirs portugais n'a pas été à son avantage face à Toulouse (3-2), le week-end dernier. Titulaire à droite, Rony Lopes n'a pas pesé et a été sorti peu après la mi-temps.

Autre jeune qui devrait s'exprimer en 2016-17 : Jorge. Arrivé l'hiver dernier de Flamengo, le latéral gauche brésilien de vingt et un ans part avec une longueur d'avance sur Terence Kongolo (23 ans), recruté durant l'été au Feyenoord Rotterdam, et laissé en tribune contre le TFC. Aligné face à Toulouse, Jorge a fait un match solide. Il n'a pas la puissance physique ni l'impact offensif d'un Benjamin Mendy, vendu à Manchester City, mais il est prometteur et devrait jouer régulièrement.

Pour le reste, ça s'annonce compliqué

Priorité de Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'ASM, Adama Diakhaby (21 ans) est arrivé, il y a une semaine, de Rennes pour 10 M€. Sa polyvalence pourrait lui permettre de jouer quelques matches sur l'un des deux côtés du milieu ou en pointe. Cependant, le récent recrutement de Rachid Ghezzal pourrait lui faire de l'ombre.

Youssef Aït Bennasser (21 ans), lui, est revenu d'un prêt à Nancy au début de l'été, et ne figurait pas sur la feuille de match face à Toulouse. Dans le coeur du jeu, il y a du monde devant lui (Fabinho, Tielemans, Moutinho, Meïté...).

Et si l'ancien Nancéien n'est pas prêté d'ici à la fin du mercato, il devrait être en concurrence avec d'autres jeunes, comme Adama Traoré et Kevin N'Doram. Le premier avait terminé sa saison 2016-17 par un prêt de six mois à Rio Ave, au Portugal. Avec sept matches de Championnat portugais au compteur, le Malien de vingt-deux ans n'est pas certain de percer cette année à Monaco. N'Doram (21 ans) a joué huit matches toutes compétitions confondues avec l'ASM l'an dernier. Utilisé plus souvent devant la défense lors de la préparation, le fils de Japhet peut espérer de nouvelles apparitions cette année.

Autre jeune à gérer : Gil Dias (20 ans). Lui aussi avait été prêté à Rio Ave la saison dernière et s'était plutôt bien débrouillé. Il avait disputé trente-quatre matches de Championnat, pour six buts marqués et autant de passes décisives. Pendant la présaison, Leonardo Jardim l'a essayé sur le côté droit de son milieu, sans que le technicien soit forcément convaincu de son apport.

Jordi Mboula, un cas à part

Son transfert de Barcelone à Monaco, en juillet, avait fait parler de lui. Arrivé en Principauté contre une indemnité de transfert de 3 M€, l'ailier espagnol de dix-huit ans n'avait pas tardé à se faire remarquer avec l'ASM. Une semaine après son arrivée, Jordi Mboula inscrivait déjà un but qu'il devait à ses qualités techniques et de vitesse, en amical, face au club autrichien Sankt Polten (3-0).


Il était ensuite entré en jeu lors des trois matches suivants, face au Rapid Vienne, à Stoke City et contre le PSV Eindoven. Mais depuis ce dernier match face au club néerlandais, le 16 juillet, Mboula n'a plus joué une seule minute, gêné par une fatigue musculaire. Son profil rapide et percutant pourrait être utile à Jardim. Des ailiers comme lui, le technicien portugais n'en a pas. Si Monaco a manqué de puissance et de folie sur les ailes face au PSG, lors du Trophée des champions, et contre Toulouse, lors de la 1ère journée de Championnat, Mboula pourrait bien être le meilleur remède. Le cas de l'Espagnol pourrait ressembler à celui de Mbappé de la saison dernière. Les deux joueurs ont des similitudes. Et Jardim pourrait être amené à le gérer avec parcimonie, de la même manière qu'avec l'international tricolore, il y a quelques mois.
Pierre Martin
Réagissez à cet article
500 caractères max