(S.Boue/L'Equipe)
Ligue 1 - 21e journée

Ligue 1 : Au terme d'une prestation indigeste, l'OM assure l'essentiel à Caen grâce à un but de Sanson

Sans victoire en Ligue 1 depuis fin novembre, l'OM a fait le minimum syndical pour s'octroyer les trois points à Caen (0-1). Mais le contenu est toujours aussi préoccupant.

La vide intersidéral... ou presque. Voilà comment on pourrait résumer la rencontre qui a opposé Caen à Marseille qui, sans une reprise de la tête de Sanson, se serait soldée sur un score nul et vierge. Aucun dépassement de fonction, un déchet technique hallucinant et des fautes tous azimuts... L'OM, qui n'avait plus gagné en Championnat depuis fin novembre, ne retiendra que trois points essentiels. Pour le reste, c'est toujours aussi creux. C'est même Caen, 16e de Ligue 1, qui a fait le jeu, notamment en première période. Bammou (28e), Guilbert (41e) et Baysse (41e) s'essayaient tous mais manquaient de précision pour trouver le cadre. Ninga, lui, voyait ses deux tentatives être captée par Mandanda (33e, 45e), tout comme Tchokounté sur sa frappe en pivot (45e+2).

Payet blessé, Sanson sauveur

Pour l'OM de Dimitri Payet, de retour dans le onze titulaire, tout avait mal commencé. Le capitaine olympien, bien servi par Ocampos (8e) et Thauvin (11e) était à chaque fois trop court pour se procurer une occasion. Touché au genou dans un duel, l'international français a été contraint de céder sa place avant la demi-heure de jeu. Un mal pour un bien pour le club phocéen, puisque l'entrée de Morgan Sanson s'avérait déterminante par la suite. Bien servi par Strootman, l'ancien du MHSC propulsait sa reprise de la tête pour prendre Samba à contre-pied dès le retour des vestiaires (0-1, 47e). Puis plus rien... Pourtant, l'OM aurait pu profiter de l'exclusion de Guilbert (51e) pour enclencher la seconde et creuser l'écart. Mais le jeu ronronnait et les Marseillais ne parvenaient pas à se montrer dangereux. Tout le contraire de Caen, Crivelli profitant d'une bourde de Rolando pour se présenter face à Mandanda. Heureusement pour l'OM, la conduite de balle de l'attaquant caennais était plus qu'approximative et le portier olympien sortait dans les pieds (68e). L'adage «l'essentiel, c'est les trois points» n'a jamais été aussi bien illustré que par Marseille ce dimanche. - A.D.
Réagissez à cet article
500 caractères max
LAMANDE 20 janv. à 19:54

Comme je l'avais dit précédemment CAEN est l'équipe qui relance les équipes mal en point!! L'OM n'avait aucun soucis de ce côté là!!A CAEN il ne marque pas de but il ne sont pas fichus de trouver un avant centre même un avant centre étranger en prêt!!Les dirigeants ont fait le choix d'être 20è pour gagner le droit de jouer en L2 l'année prochaine et ce sera pour un bon moment!!Pour CAEN bye bye la ligue 1!!