maja (josh) (N.Luttiau/L'Equipe)
Ligue 1 - 16e journée

Ligue 1 : Bordeaux et Brest (se) régalent, Nîmes et Strasbourg humiliés !

On n'arrête plus Bordeaux ! Auteurs d'un festival offensif ce mardi face de faibles Nîmois (6-0, triplé de Maja), les Girondins s'installe à la troisième place du Championnat. Le Stade Brestois s'est lui brillamment réveillé en étrillant Strasbourg (5-0).

Bordeaux 6-0 Nîmes : les Girondins sur le podium

À première vue, ce Bordeaux-Nîmes paraissait bien terne. Très peu de supporters dans les tribunes, une équipe de Nîmes qui a beaucoup de mal ces derniers temps, et un match arrêté la 11e minute, alors que des Ultramarines étaient rentrés sur la pelouse car on leur avait refusé le déploiement d'une banderole visant la direction. 25 minutes plus tard, le président Frédéric Longuépée avait autorisé ladite banderole, les supporters sont donc remontés dans leurs travées, permettant à la partie de reprendre. Le match commençait alors vraiment, avec un rythme plus élevé. Ferhat était le premier à se montrer dangereux après un bon débordement mais sa frappe était trop croisée (14e).

Voir aussi : le film du match
Les Girondins exploitaient ensuite parfaitement l'effondrement du bloc nîmois. Maja partait dans le dos de la défense à la limite du hors-jeu pour lancer les hostilités (1-0, 24e), puis validait son doublé avant le repos, parfaitement servi dans la surface par un très bon Adli (2-0, 37e). Le cauchemar des visiteurs se poursuivait avec un magnifique but en pivot de Maja pour son premier triplé (3-0, 53e). Dans la foulée, De Préville, parti dans le dos d'une défense aux abois, éliminait Alakouch et Bernardoni avant de conclure (4-0, 58e). Otavio terminait le festival, d'une frappe croisée à l'entrée de la surface (5-0, 76e) avant de s'offrir un doublé d'une belle mine des 25 mètres (6-0, 87e). Bordeaux grimpe donc sur le podium avant d'affronter Marseille dimanche.

Brest 5-0 Strasbourg : le show Battocchio !

D'un côté, des Brestois incapables de gagner depuis quatre journées, malgré une volonté incessante de déployer du jeu. De l'autre, des Strasbourgeois victimes d'une rechute lors de la dernière journée face à l'OL (1-2), après deux victoires de rang. L'affiche était donc incertaine. Au terme d'un match plaisant les Bretons ont enfin retrouvé le chemin de la victoire, alors que les Strasbourgeois, eux, sont retombés dans leurs travers à l'extérieur, en concédant une sixième défaite en huit déplacements. Malgré plusieurs belles opportunités, les Strasbourgeois n'ont pas su se montrer efficaces au contraire des Brestois, dès leur première frappe. Au terme d'une superbe action collective, Alexandre Mendy, titularisé pour la deuxième fois cette saison, a directement envoyé le ballon dans la lucarne de Mats Selz (1-0, 21e).

Voir aussi : le film du match
À cinq minutes de la fin du premier acte, Nuno Da Costa aurait pu égaliser mais s'est heurté à une excellente sortie de Gautier Larsonneur. Au contraire de la réussite de Cristian Battocchio pour doubler la mise en faveur des Bretons, d'une frappe déviée par le dos de Mohamed Simakan (45+1e, 2-0). Au début du deuxième acte, Strasbourg a tenté de mettre le pied sur le ballon mais c'était sans compter sur le sang-froid des locaux. Cristian Battocchio inscrivait un second but d'une frappe de vingt-cinq mètres (3-0, 53e), avant de réaliser un triplé au terme d'un nouveau très beau mouvement collectif : sur une remise de Mathias Autret, le milieu de terrain enchaînait d'un plat du pied droit (4-0, 75e), s'offrant par la même occasion ses trois premiers buts en Ligue 1 dans la même soirée ! Et pour corser l'addition, il provoquait même un penalty que convertissait Ferris N'Goma pour son premier but en Ligue 1 (5-0, 90e + 4). Un succès amplement mérité qui permet aux Brestois de grimper provisoirement au douzième rang. Les Strasbourgeois sont quinzièmes.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :