Malcolm Barcola pourrait jouer dimanche à Strasbourg. (A. Martin/L'Équipe)
Ligue 1 - Coronavirus

Coronavirus : l'OL en panne de gardien?

Après Anthony Lopes, contrôlé positif au Covid-19 avec le Portugal, le gardien allemand Julian Pollersbeck serait également positif. En cas de double forfait, Malcolm Barcola (21 ans) jouerait avec l'OL à Strasbourg, dimanche.

Les effectifs de l'OL commencent à être sérieusement touchés. Après Houssem Aouar, forfait le mois dernier en équipe de France, après les contrôles positifs de Maxence Caqueret et d'Anthony Lopes, qui ont dû respectivement quitter l'équipe de France Espoirs et la sélection du Portugal, Le Progrès annonce que Julian Pollersbeck (26 ans), le nouveau gardien allemand de l'OL, serait également positif au Covid. L'OL a refusé de commenter l'information. Recruté cet été à Hambourg pour 500 000 €, l'ancien international espoirs allemand aurait eu une vraie chance de débuter avec l'OL, dimanche, à Strasbourg.

lire aussi

Anthony Lopes positif au Covid-19
Si son forfait se confirmait, il est probable que Rudi Garcia se tournerait en priorité vers Anthony Lopes (30 ans). Mais l'international portugais doit être considéré comme incertain, pour au moins deux raisons : contrôlé positif mercredi dernier avec sa sélection, il a dû rester une semaine sans s'entraîner ; d'autre part, ayant ressenti quelques symptômes, il doit suivre le protocole de reprise, qui implique notamment un examen cardiaque.

Malcolm Barcola lancé dans le grand bain ?

Il ne faut donc pas écarter la possibilité qu'il puisse tenir sa place en Alsace. Dans le cas contraire, Rudi Garcia devrait faire appel à son troisième gardien, Malcolm Barcola (21 ans). Formé à l'OL, qu'il avait rejoint à l'âge de dix-sept ans après deux saisons à Vaulx-en-Velin et à La Duchère (Rhône), Malcom Barcola est international togolais, sous la direction de Claude Le Roy. Il a disputé l'intégralité du match amical contre le Soudan (1-1), lundi. Gardien de la Youth League, il avait rejoint le groupe professionnel de l'OL pendant le Final 8 à Lisbonne, en soutien d'Anthony Lopes et de Ciprian Tatarusanu, après le contrôle positif du gardien n°3, le Suisse Anthony Racioppi, qui a rejoint Grégory Coupet à Dijon, depuis.

lire aussi

Rudi Garcia aurait aimé être... journaliste sportif
Réagissez à cet article
500 caractères max
Daghe.Monaco 14 oct. à 10:54

au pire faites jouer la gardienne feminine ca changera pas beaucoup

ADS :