LIGUE 1 - 16e JOURNEE - MONTPELLIER VS LILLE - STADE DE LA MOSSON - MARDI 4 DECEMBRE 2018   Photographe: Sylvain THOMAS (Sylvain THOMAS/L'Equipe)
Ligue 1 - 16e journée

Ligue 1 : Grâce à un unique but de Nicolas Pépé, Lille fait tomber Montpellier et devient le nouveau dauphin du PSG

Au terme d'un match équilibré, le LOSC a disposé de Montpellier à la Mosson sur un but de Nicolas Pépé (0-1). Les Dogues deviennent provisoirement dauphins du PSG.

La leçon : Le LOSC ou comment devenir dauphin en six minutes

Il n'a pas fallu beaucoup de mèches aux hommes de Christophe Galtier et à Nicolas Pépé. La première, une reprise de volée dès la quatrième minute du match, mettait Benjamin Lecomte à l'épreuve, qui sortait une parade exceptionnelle - peut-être celle de l'année. Mais deux minutes plus tard, Jonathan Ikoné, feu follet en chef de ce Lille en réussite, trouvait Nicolas Pépé après un rush sur le côté gauche puis un centre au second poteau. L'international ivoirien ouvrait le score (6e, 1-0) de son pied faible, le droit, et lançait les hostilités. Mais plus rien n'a bougé. Simple, net, efficace, le LOSC a relativement bien contenu les offensives montpelliéraines, par le biais d'une défense centrale impériale et un Mike Maignan comme souvent bien inspiré.
Ce Lille-là n'avait rien de flamboyant tout au long du match et à l'inverse de ses nombreuses bonnes prestations cette saison, et l'absence de Jonathan Bamba est peut-être une raison crédible. Mais, fort de ses individualités défensives, de son double pivot Xeka-Mendes impérial et d'un collectif bien huilé et bien organisé, le LOSC a pris trois points. Précieux, qui lui permettent de (re)devenir le dauphin du PSG. Au nez et à la barbe de Montpellier, dont l'attaque Laborde-Delort et l'animation offensive ont montré quelques limites.

Le gagnant : La passe de 10 pour Pépé, de 30 pour Lille

Pied droit, pied gauche, extérieur de la surface, proche du but ou en renard des surfaces : les différentes données faisant qu'un but devient plus ou moins compliqué à inscrire ne semblent pas perturber Nicolas Pépé. Ce mardi, c'est du pied droit et à l'affût d'un bon centre de son pote Ikoné qu'il a inscrit son dixième but de saison en Ligue 1, et continue son beau chemin, permettant à son équipe de dépasser la barre des 30 points en Championnat. Et si la LFP prévoit de faire de prochaines pubs pour son auto-proclamée «Ligue des talents», l'attaquant ivoirien du LOSC fera partie des têtes d'affiche...

Le perdant : Un défenseur et trois points en moins...

Étonnamment, Michel Der Zakarian avait choisi, pour la première fois de la saison, d'aligner une défense à quatre au coup d'envoi en l'absence de Pedro Mendes, suspendu. Et si la défaite des siens ne s'explique pas forcément par cet unique prisme, l'efficacité et l'inspiration ayant fait défaut dans les trente derniers mètres, la modification d'un système qui avait porté ses fruits pose question. Assurément, le MHSC - qui aurait pu obtenir un meilleur résultat sans une entame de match ratée et une pointe de fluidité offensive - retrouvera son vieux système, qui avait souri tout au long de cette première partie de saison. - A.B
Réagissez à cet article
500 caractères max