LILLE vs MONTPELLIER - Stade Pierre Mauroy - 17/02/19 - Ph:Jean-Marie HERVIO/L'EQUIPE (L'Equipe)
Ligue 1 - 25e journée

Ligue 1 : Lille bute sur Montpellier, Bordeaux prend le derby, Strasbourg à l'arrêt

Au bout de l'ennui, le multiplex de ce dimanche a accouché de deux matches nuls et d'une victoire, celle de Bordeaux dans le derby face à Toulouse (2-1). Lille, Strasbourg, Montpellier et Caen sont tous à l'arrêt.

La leçon : Ennui et statu quo

C'était assez inédit d'avoir trois matches en multiplex à 15 heures un dimanche, et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne restera pas gravé dans l'histoire de la Ligue 1. Trois petits buts, un «choc» entre Lille et Montpellier qui déçoit et du déchet technique sur toutes les pelouses. Pour couronner le tout, le classement reste – à peu près - figé. Seul Strasbourg, qui glane un point grâce à son nul à Caen (0-0), gagne une place, bien aidé par la différence de buts. Bordeaux, malgré sa victoire dans le derby de la Garonne (2-1), ne parvient pas à revenir sur Angers et stagne dans la deuxième partie de tableau. Caen n'avance toujours pas et reste à sa 19e place, tout comme Montpellier qui n'a gagné qu'une seule rencontre sur les huit derniers matches.
Les Dogues se sont cassé les dents sur le bloc de Montpellier.
Au final, cet après-midi de Ligue 1 restera anecdotique pour Lille qui, malgré le nul contre le MHSC (0-0) garde sa seconde place et quatre points d'avance sur Lyon. Les Dogues se sont cassé les dents sur le bloc de Montpellier, littéralement infranchissable malgré les quelques accélérations de Pépé. L'Ivoirien, en dépit de ses dribbles chaloupés et de sa tentative sur le poteau, n'a cette fois-ci pas réussi à faire gagner les siens. Mais dans le contenu, les hommes de Galtier maintiennent le cap. Pas d'inquiétude à avoir dans le futur donc...

Le gagnant : Basic monte en puissance

Il a longtemps été le mystère du recrutement bordelais. Très peu utilisé, oublié de la liste de joueurs pour la Ligue Europa, le Croate prend de l'épaisseur dans le milieu des Girondins. Face à Toulouse, il a été l'homme clé du onze de Bedouet. Buteur d'entrée de jeu de la tête, il s'est ensuite essayé de loin pour mettre à contribution Reynet. Présent dans les airs (trois duels aériens gagnés), il a remporté ses duels au milieu et porté le danger aux abords de la surface, comme sur le second but de Briand.

Le perdant : Le MHSC, ça va finir par se voir

Montpellier connaît un ralentissement depuis le début de l'année 2019. En effet, les hommes de Der Zakarian n'ont remporté qu'un seul de leurs huit derniers matches (contre Caen, 2-0). A Lille, le MHSC a dû partager les points pour la troisième fois consécutive, au terme d'un match peu emballant. Le LOSC a dominé les débats et s'est procuré plusieurs occasions, Ikoné et Pépé touchant les montants. En face, Montpellier, sans inspiration offensivement, a dû attendre la 65e minute pour se procurer sa première occasion par Skuletic. Si le club héraultais avait affiché un visage séduisant en début de saison, avec un jeu plus léché que l'an dernier, il est retombé dans ses travers ces dernières semaines. Attention que ça ne lui coûte pas une qualification européenne...
Antonin Deslandes et Damien Irié
Réagissez à cet article
500 caractères max