depay (memphis) (P.Lahalle/L'Equipe)
Ligue 1 - Lyon

Ligue 1 : Memphis Depay (Lyon) est-il dans la forme de sa vie ?

Depuis sa brève mise à l'écart à l'Olympique Lyonnais il y a deux mois, on n'arrête plus Memphis Depay. L'attaquant néerlandais avait-il traversé une période aussi faste depuis le début de sa carrière ? FF a vérifié.

La sanction était tombée le 22 septembre au soir, à la veille d'un nul frustrant contre Dijon (3-3). Auteur d'un début de saison insuffisant, Memphis Depay vait été écarté du groupe lyonnais par Bruno Génésio. Pas de clash, ni de décision ferme et définitive, plutôt un coup de pied aux fesses salvateur. Car depuis, l'attaquant passé par le PSV Eindhoven puis Manchester United est en feu. Lors de ses dix dernières rencontres, club et sélection confondus, il a marqué neuf fois ! De quoi récupérer avec applomb sa place de titulaire dans le couloir gauche de l'OL, mais aussi incarner, à vingt-trois ans, l'avenir chez des Oranje privés de leur deuxième grande compétition consécutive (Euro 2016, Coupe du monde 2018).

Il y a huit mois, déjà...

Pour trouver trace d'une série comparable dans la carrière de Memphis Depay, il suffit de se souvenir de ses débuts avec Lyon, l'hiver dernier. Entre février et mars 2017, le Néerlandais avait inscrit l'ensemble de ses buts de la saison (cinq) en l'espace de... six matches ! Lors du meilleur exercice de sa carrière, en 2014-2015, celui qui évoluait alors au PSV avait également connu deux périodes de grande réussite, avec huit buts en sept matches entre décembre et février, puis huit réalisations en douze rencontres de mars à juin (club et sélection confondus). Avec Manchester United en revanche, l'homme qui était un temps comparé à Cristiano Ronaldo n'a jamais fait mieux que ses quatre buts en onze matches lors de ses premières semaines à Old Trafford.

Sacré il y a deux ans et demi meilleur buteur du Championnat des Pays-Bas, Memphis Depay tournait alors à un but toutes les 135 minutes jouées, toutes compétitions et maillots confondus. À Eindhoven, l'équipe jouait pour lui, il était le référent principal en attaque. Ce n'est évidemment pas le cas en ce moment à Lyon, qui surfe sur la forme internationale d'un autre joueur, Nabil Fekir. Ça n'empêche pas Memphis Depay d'inscrire en moyenne cette saison un but toutes les 114 minutes. Vivement la suite ?

C.C.
Réagissez à cet article
500 caractères max