(F.Porcu/L'Equipe)
Ligue 1 - 22e journée

Ligue 1 : Monaco s'en sort face à Metz et prend provisoirement la troisième place

Jorge, Ghezzal et Rony Lopes ont permis à l'AS Monaco de l'emporter face à Metz, dernier du classement (3-1). De quoi prendre la troisième place, en attendant le match de Lyon face au PSG ce soir.

Après cinq matches de rang sans défaite toutes compétitions confondues, le FC Metz est tombé sur la Côte d'Azur. Monaco l'a emporté (2-1), mais n'aura pas eu une partie facile face à des Messins qui doivent s'inspirer de leur bonne forme pour toujours croire au maintien. Malheureusement pour les coéquipiers de Nolan Roux, l'ouverture du score de Jorge est intervenue au pire des moments, juste avant le repos. Lancé en profondeur, Falcao perdait son duel avec Kawashima. Dans la foulée, le ballon revenait vers Jorge qui armait une superbe volée. Bien placé sur la ligne de son but, Fallou Diagne ne pouvait dévier (1-0, 45e+1). De quoi couper les jambes à des Grenats qui avaient jusque-là parfaitement résisté, offrant même une belle opposition à l'ASM. Un Monaco qui peinait d'ailleurs à se montrer véritablement dangereux.

Monaco est 3e, réponse de l'OL ce soir ?

Petit à petit, après les débauches d'énergie de la semaine pour aller prendre des points à Dijon (1-1, but à la dernière minute) et face à Saint-Étienne (victoire 3-0), Metz reculait. Et Monsieur Lesage, l'arbitre de la rencontre, n'allait pas aider les hommes de Frédéric Hantz en expulsant (sévèrement ?) Kawashima, coupable d'avoir fauché Diakhaby à l'extérieur de la surface (50e). Au ralenti, on pouvait constater que le contact n'était pas si évident... Sans être particulièrement inspiré, Monaco finissait par faire le break d'une magnifique frappe enroulée de Ghezzal. Quentin Beunardeau, entré pour son premier match de Ligue 1, ne pouvait rien (2-0, 67e). À 10, Metz ne rendait pas les armes pour autant et réduisait le score d'une tête de Niane sur corner (2-1, 72e). Monaco, qui voyait Jorge et Diakhaby sortir sur blessure, tremblait à peine et ajoutait un troisième but, l'oeuvre de Lopes, après un travail parfait de Fabinho (3-1, 81e). Trois points qui permettent à Falcao et sa bande de passer provisoirement troisième au classement, en attendant la prestation de Lyon devant le PSG ce dimanche soir. Metz, lui, reste 20e et dernier, mais peut croire au maintien avec ce visage-là.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ceraf1 21 janv. à 19:29

boucules ? !!! n,importe quoi avec un peu plus de reussite et demeilleurs choix il y avait trois buts de plus ! mdr