Neymar a donné, depuis le Brésil, son top 5 des matches de la saison, faisant notamment référence à Kylian Mbappé. (A. Réau/L'Équipe)
Ligue 1 - PSG

Ligue 1 : Neymar (PSG) donne le top 5 de ses moments forts de la saison

Actuellement confiné au Brésil, Neymar a donné, via son agence de communication, le top 5 de ses meilleurs souvenirs cette saison.

PSG-Strasbourg (1-0), le 14 septembre

Après un été agité où il a beaucoup été question d'un retour à Barcelone, Neymar dispute son premier match de la saison contre Strasbourg. « Un match difficile collectivement et individuellement » qu'il a illuminé d'un joli retourné sur le gong.
« Il me fallait un but à tout prix, se souvient le Brésilien. C'était très important pour moi et pour le PSG. Je savais qu'un but pouvait commencer et changer l'histoire de cette saison, alors je l'ai poursuivi avec tout ce que j'avais. » Dans son récit de l'action, "Ney" dévoile cette anecdote au sujet de sa bicyclette gagnante : « Je ne sais la faire qu'avec mon pied gauche. Si la balle arrivait de l'autre côté, je ne l'aurais pas eue, c'est sûr. » Il n'hésite pas à qualifier ce but de « l'un des plus importants de (sa) carrière ».

Lyon-PSG (0-1), le 22 septembre

Privé du premier match de groupes de Ligue des champions contre le Real Madrid (3-0) pour cause de suspension, Neymar se montre de nouveau déterminant en Championnat : il inscrit, sur le fil encore une fois, le seul but entre Lyon et le PSG sur un service de Di Maria. « Un ballon serré, puisque j'étais au milieu de trois, se souvient-il. Grâce à Dieu, j'ai fait le bon choix pour le jeu et j'étais très heureux. J'ai tourné mon corps et je l'ai reçu sur ma gauche. Un but important. »

Lille-PSG (0-2), le 26 janvier

Encore une fois, Neymar éclabousse la rencontre de son talent. Il inscrit un doublé avec, en guise de célébration, une référence au numéro 24 en hommage à Kobe Bryant, décédé quelques heures plus tôt.
« Sa mort m'a beaucoup affecté, souligne le Brésilien. J'ai eu le plaisir de le rencontrer et d'apprendre un peu avec ce sportif, une idole pour moi. Nous avons appris ce qui s'est passé pendant la pause du match. Nous étions très tristes. Vraiment tristes. C'était un match difficile et la nouvelle, au lieu de nous faire tomber, nous a fait grandir. Alors j'ai dédié ce but à Kobe. »

Lyon - PSG (1-5), le 4 mars, demi-finales de Coupe de France

Le score fleuve du match « ne montre pas à quel point il a été difficile », estime le Brésilien, buteur ce soir-là sur penalty. Il est surtout, pour lui, l'occasion de rendre hommage à Kylian Mbappé auteur d'un triplé. « Ce match était le sien. Il a été essentiel pour construire la victoire. »

PSG - Dortmund (2-0), le 11 mars, 8e de finale retour de la C1

Neymar retient la « tension » des jours précédents mais surtout « l'union » ressentie au sein du groupe : battu à l'aller 2-1 au terme d'un match où le Brésilien s'est ouvertement plaint d'être à court de rythme - la faute à sa lésion chondro-costale et aux précautions du staff - le PSG parvient à inverser la vapeur à huis clos alors que plusieurs milliers de supporters se font entendre devant le Parc des princes.
« Tous les athlètes étaient prêts, des plus expérimentés aux plus jeunes, ils étaient tous indispensables pour cette victoire, retient le Brésilien. La nuit a été spéciale. On aurait dit que j'étais à la Libertadores ! La foule à l'extérieur du stade nous a reçus dans les rues avec une fête incroyable. Ce dont nous avions besoin s'est passé là-bas, l'union de toute la troupe et de la foule. C'était magnifique ! »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :