belhanda (younes) (F. Faugere/L'Equipe)
Ligue 1 - 9e j.

Ligue 1 : Seri, Belhanda et Ninga dans le top 5 des Africains de la 9e journée

Chaque lundi, Francefootball.fr vous présente son top 5 des Africains ayant brillé en L1. Cette semaine, Famara Diedhiou et Casimir Ninga ont fait parler leur efficacité. Les Niçois Jean-Michaël Seri et Younes Belhanda ont été omniprésents tout comme le Dijonnais Mehdi Abeid.

1. Jean-Michaël Seri (Nice/Côte d'Ivoire)

Avec Rémi Walter, il a formé un duo infernal dans l'entrejeu niçois. Jean-Michaël Seri a délivré une prestation pleine d'énergie face à Lyon. Fort à la récupération, propre dans ses transmissions, il est décisif en étant à l'origine du premier but avec un long coup franc dans la surface. Il a conclu son très bon match par le but du break (76e). L'ancien de Paços de Ferreira est devenu l'un des meilleurs à son poste en Ligue 1.

2. Famara Diedhiou (Angers/Sénégal)

Plus que précieux. Elu meilleur joueur et buteur de Ligue 2 l'an passé avec Clermont, Famara Diedhiou est en train de confirmer qu'il a les qualités pour s'imposer dans l'élite (4 buts en 9 matches). Homme du match, il a inscrit son premier doublé à l'extérieur, et de surcroît à Bastia, où il n'est jamais facile de briller. Au Stade Armand Cesari, il a collaboré à bon escient avec son compatriote N'Doye qui lui offre l'ouverture du score à la 26e avant de profiter à la 56e d'une passe lumineuse de Toko-Ekambi. Trop fort pour les Corses.

3. Casimir Ninga (Montpellier/Tchad)

Deux buts et une passe décisive, le Tchadien a clairement été l'homme clé de la deuxième victoire montpelliérain de la saison. Déjà auteur d'un triplé à Dijon lors de la dernière journée, il a martyrisé la défense caennaise. Instinctif, puissant, l'ancien de Mangasport s'est montré intenable. Discret lors des 7 premières journées, il pointe désormais à 5 buts, tous inscrits durant le mois d'octobre. Espérons juste qu'il ait gagné en constance, et que cela ne soit pas juste le décollage d'une fusée qui finisse par disparaître des radars !

4. Younes Belhanda (Nice/Maroc)

Il bonifie Nice. Le Marocain monte en puissance à l'image d'un volume de jeu de plus en plus importante. Face à l'OL, discret en première période mais efficace dans le pressing, le milieu offensif a retrouvé de l'influence dans la suite des événements. Sa frappe enroulée sur le poteau est à l'origine du but break de Seri (76e). Sa passe pour Balotelli est un délice et provoque un penalty. Omniprésent

5. Mehdi Abeid (Dijon/Algérie)

Au rythme où il va, il pourrait rapidement finir dans les bonnes affaires réalisées lors du dernier mercato. Déjà en vue contre le PSG, l'international algérien a réussi un match plein face à Saint-Etienne. Placé comme pointe basse, il a gratté beaucoup de ballons, il s'est aussi projeté. Puissant, l'ancien Lensois joue juste, et aurait dû bénéficier d'un penalty à la 36e.
Nabil Djellit
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :