Le Nîmois Umut Bozok auteur d'un triplé. (A.Mounic/L'Equipe)
Ligue 2 - 16e j.

Ligue 2 : Reims et Nîmes se détachent

À l'occasion de la 16e journée de Ligue 2, Reims et Nîmes ont réalisé les bonnes opérations de la soirée, en venant respectivement à bout de l'AC Ajaccio (0-1) et de Bourg-Péronnas (4-0).

Chavarria délivre Reims

L'affiche de cette seizième journée, mettant aux prises l'AC Ajaccio à Reims, a failli accoucher d'un score nul et vierge. Mais Chavarria est venu arracher les trois points en faveur du leader dans le temps additionnel (0-1). Les Champenois confortent leur statut, avec quatre longueurs d'avance sur Nîmes. Les Crocos suivent la cadence puisqu'ils ont aisément disposé de Bourg-Péronnas (4-0), grâce, notamment, à un nouveau triplé de leur homme providentiel Umut Bozok. Le buteur turc a ainsi porté à 13 son total de réalisations en Championnat cette saison. Cette victoire permet surtout aux Nîmois de pointer à la deuxième place.

Clermont monte sur le podium

D'autant plus que Lorient est retombé dans ses travers sur la pelouse de Valenciennes (4-2). En ouvrant la marque, en délivrant une passe décisive et en obtenant un penalty, Sébastien Roudet a été plus que décisif avec VAFC. Un résultat faisant les affaires de Clermont, qui l'a emporté sur le fil à Orléans (1-2). Les Clermontois montent donc sur la troisième marche du podium.
La belle histoire du Paris FC se poursuit aussi. Initialement défait en barrages, puis repêché en Ligue 2, le club parisien a enchaîné un sixième match sans défaite, toutes compétitions confondues, face à Quevilly-Rouen (2-0). Un adversaire qui, lui, ne décolle pas au classement (19e), malgré quelques situations chaudes. La reprise acrobatique de Duhamel s'écrasant sur la barre, peu avant la pause, reste comme le symbole de l'impuissance du promu QRM.

Costa ne change rien au destin de Tours

Dans des duels de milieu de tableau, Niort a vite fait la différence contre Châteauroux (2-1), tandis que Brest a résisté pendant plus d'une heure à dix face à Sochaux (1-0). En effet, si Mathias Autret a converti un joli coup franc dès la 3e minute, Ibrahim Sissoko s'est rapidement fait expulser pour la deuxième fois de la saison. Sans compter ses six cartons jaunes en dix apparitions. Par ailleurs, Auxerre et Nancy n'ont pas réussi à se départager (1-1).
La nomination de Jorge Costa - vainqueur de la Ligue des champions en tant que joueur - comme entraîneur du Tours FC n'a pas créé de choc psychologique. Pour sa première sur le bord du terrain, le technicien portugais a vu son équipe s'incliner, une nouvelle fois, contre le Gazélec Ajaccio (1-2). Pour ne rien arranger, Gradit a dû sortir sur blessure. Les Tourangeaux conservent leur statut de lanterne rouge, avec seulement 5 points en 16 journées.
Réagissez à cet article
500 caractères max