Thiago Silva et Edinson Cavani sont en fin de contrat avec le PSG. (F.Faugère/L'Équipe)
Ligue des Champions

Ligue des champions : à quoi ressemblera l'effectif du PSG au mois d'août ?

Alors que le PSG doit disputer deux finales de Coupes et le Final 8 de la Ligue des champions d'ici la fin du mois d'août, son effectif se réduit sérieusement à mesure que ses joueurs libres préfèrent s'exiler.

Ça commence à faire beaucoup. Samedi, RMC et Marca annonçaient que Thomas Meunier et Edinson Cavani, en fin de contrat, ne resteraient pas au Paris Saint-Germain pour y disputer les finales de Coupe de France (contre Saint-Étienne), de Coupe de la Ligue (face à Lyon), mais surtout la fin de saison de Ligue des champions, organisée à Lisbonne sous la forme d'un "Final 8" au mois d'août. Ajoutez à cela les départs non officiels mais actés de Tanguy Kouassi ou Adil Aouchiche (qui n'ont pas signé pro avec leur club formateur), les incertitudes entourant les cas Sergio Rico (prêté par le FC Séville), Thiago Silva, Layvin Kurzawa ou Eric Choupo-Moting (en fin de contrat au 30 juin), et Thomas Tuchel risque de voir ses options réduites pour gérer l'enchaînement des matches et des grandes échéances.

Lire aussi :
- Le PSG propose quatre ans de plus à Kurzawa !
- Sans Cavani, ni Meunier pour la Ligue des champions ?
- Kouassi aurait choisi le Bayern Munich

Le onze potentiel du PSG

Navas - Kehrer, Marquinhos, Kimpembe, Bernat - Di Maria, Gueye, Verratti, Neymar - Icardi, Mbappé.

Le onze potentiel des "remplaçants"

Bulka - Dagba, Mbe Soh, Pembélé, Diallo, Bakker - Sarabia, Herrera, Paredes, Draxler - Kalimuendo.

Les incertains

Rico (fin de prêt), T. Silva, Kurzawa, Choupo-Moting (fin de contrat), voire Jesé (retour de prêt).

Les partants

Kouassi, Meunier, Aouchiche, Cavani.
Moins d'options, moins de profondeur, moins de flexibilité
À eux quatre, les partants certains ont cumulé 4 302 minutes de jeu en 2019-20. Et si leur place dans le onze de départ était loin d'être acquise, leurs défections privent l'entraîneur parisien de recours tactiques et physiques pour le sprint final de la saison. Le profil endurant et offensif de Meunier aurait pu être une option, tout comme le sens du but et du sacrifice de Cavani, la taille et la sérénité de Kouassi, ainsi que la fraîcheur et l'habileté technique d'Aouchiche.

Si les deux jeunes éléments seront a priori remplacés numériquement dans l'effectif par Timothée Pembélé, défenseur polyvalent, et Arnaud Kalimuendo, prometteur attaquant de pointe, la moindre blessure ou suspension pourrait donc réduire la marge de manoeuvre du PSG. L'absence d'un véritable profil de piston droit semble également enterrer un possible système à trois défenseurs centraux. Moins d'options, moins de profondeur, moins de flexibilité, donc, mais un onze type finalement peu impacté et qui a de la gueule, quand même. Il ne faut pas l'oublier. En maintenant son infirmerie vide, Paris pourra faire le plein d'ambitions.

Selon vous, l'effectif du PSG en vue du mois d'août est-il suffisamment armé pour gagner la Ligue des champions ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
zizou650 22 juin à 14:43

Étonnant la gestion de l'effectif : les jeunes espoirs qui signent ailleurs leur contrat pro, l'investissement Icardi, la non prolongation d'une année, au moins, de Cavani, Kurzawa qui rempile alors que Bernat, Bakker ou Kimpembe sont là, Meunier qui part et plus personne à son poste sauf Dagba...

rousseau92320 22 juin à 8:00

Tuchel n a jamais su coacher une équipe et former des jeunesLa champion s League va encore être pour les autres

Heraclite 22 juin à 6:57

5 matchs a jouer en un mois, apres 4 mois sans jouer, ils n'ont pas besoin d'une armada. Ils ont surtout besoin d'envie collective. Et ca c'est une autre histoire, mais sur un malentendu, on se sait jamais ...

rom0906 21 juin à 17:15

Ce ne sont pas des joueurs de qualité qui leur feront gagner la C1 (ils les ont déjà), c'est un état d'esprit.

samaeldarkhan-pro- 21 juin à 15:51

Qu'elle que soit l'effectif, le PSG n'a aucune chance de gagner la LDC .

voir toutes les réactions
ADS :