squillaci (sebastien) giuly (ludovic) (PREVOST/L'Equipe)
Ligue des Champions

Ligue des champions : ces quatre Français qui ont marqué contre le Real Madrid à Bernabeu

Seuls quatre internationaux tricolores ont réussi à inscrire un but face au Real Madrid à Bernabeu depuis que la C1 fut renommée Ligue des champions, en 1992. FF.fr vous remémore ces rares buts français en terres madrilènes.

21/11/06 : Florent Malouda (Lyon)

C'est le dernier but d'un Français - en dehors de Karim Benzema - à Bernabeu en Ligue des champions, il y a un peu plus de... onze ans. Et également le second but de l'OL lors de cette rencontre de phase de poules, lors de la saison 2006-07. Sur un coup franc excentré côté droit tiré par Juninho (31e), l'international français reprenait à bout portant du gauche pour tromper une deuxième fois Casillas. Avant ça, le Norvégien John Carew, auteur par ailleurs d'un grand match, avait en effet ouvert le score pour les Lyonnais. Mais les Madrilènes réussiront à revenir à la marque plus tard dans la rencontre. Avec ce résultat (2-2), le club rhônalpin a donc assuré la tête de son groupe devant les Espagnols. Malouda, lui, reste dans l'attente de voir un Français faire de nouveau trembler les filets du Bernabeu contre le Real...

21/02/06 : Thierry Henry (Arsenal)

Seul but de la double confrontation entre Arsenal et le Real Madrid en huitième de finale de la compétition, ce rush de Thierry Henry reste, encore aujourd'hui, dans les mémoires des fans d'Arsenal. Dans une rencontre cadenassée, où les joueurs du Real – Ronaldo particulièrement - ont peiné, c'est le Français qui est sorti du bois. Depuis le rond central, juste après le retour des vestiaires (47e), le capitaine des Gunners démarrait son effort, et personne ne pouvait l'arrêter. Malgré Mejia, Guti puis Sergio Ramos, Henry réalisait la percée parfaite avant de tromper Casillas d'un tir croisé du gauche à ras de terre. Cette réalisation suffisait à qualifier Arsenal. Et de tous les buts des Français contre le Real à Bernabeu, celui-ci est certainement le plus gros exploit personnel.

24/03/04 : Sébastien Squillaci (Monaco)

Son but n'aura pas empêché la défaite des siens à Bernabeu, mais il a pesé lourd dans la qualification monégasque sur la double confrontation de 2004 face au Real. Il a même lancé le festival offensif des deux équipes (10 buts au total en deux matches) lors de ce quart de finale. Peu de temps avant la mi-temps de ce match aller, le défenseur central était à la réception d'un centre de Ludovic Giuly côté gauche pour propulser le ballon du droit dans les cages madrilènes. Malgré un deuxième but signé Morientes (83e), le Real s'en sortait finalement (4-2) sans s'être assuré la qualification, loin de là. Car au final, le but du Français a été primordial pour Monaco, qui réussissait à se qualifier au match retour grâce à sa victoire probante (3-1) à Louis-II.

06/05/03 : David Trezeguet (Juventus Turin)

Il le savait, dès le match aller, que son but à Bernabeu était très important. Dans un interview d'après-match - la demi-finale aller de C1 en 2002-03 -, David Trezeguet pouvait se féliciter «d'avoir mis ces madrilènes autant en difficulté». Son but à l'extérieur était d'ailleurs la marque d'un grand attaquant, capable de marquer avec très peu de ballons à sa disposition pendant la rencontre. L'international français profitait d'un tir de Del Piero repoussé par la défense (45e) pour contrôler de la poitrine et enchaîner avec une frappe du droit que Casillas ne pouvait pas détourner. Un but crucial pour le tricolore, qui faisait son grand retour en C1 pour ce match. Au retour, les Italiens sont allés chercher la qualification grâce à leur victoire (3-1) au Stadio Olimpico.
Hugo Girardot
Réagissez à cet article
500 caractères max