(L'Equipe)
Ligue des Champions - Finale

Ligue des champions, finale : Zidane, Higuain, Anelka... Les dix joueurs qui ont porté le maillot du Real Madrid et de la Juve

La finale de la Ligue des champions opposant le Real Madrid à la Juventus Turin approche à grands pas. Dix joueurs ont porté les tuniques des deux clubs. Les voici.

Zinedine Zidane

Après huit années passées entre Cannes et Bordeaux, Zinédine Zidane quitte la France en 1996 et traverse les Alpes pour poser ses valises à Turin, où il retrouve son coéquipier en sélection, Didier Deschamps. Cinq saisons et 212 matches plus tard, le champion du monde 98 s'en va former les Galactiques au Real Madrid aux côtés des Luis Figo, David Beckham ou Ronaldo...

Gonzalo Higuain

Âgé de seulement dix-huit ans, Gonzalo Higuain débarque au Real Madrid en 2006, après une année passée avec l'équipe première de River Plate. Si pendant un temps, il joue les premiers rôles, à l'arrivée de Karim Benzema, l'international argentin est cantonné au rôle de doublure. Un statut qu'il tient jusqu'en 2013, moment où il décide de rallier l'Italie, et plus précisément Naples. L'été dernier, le natif de Brest rejoint la Juventus Turin avec laquelle il marche sur l'eau (38 matches, 24 buts).

Alvaro Morata

Si le pur produit de la Casa Blanca, Alvaro Morata, n'a pas eu sa chance pour exprimer tout son talent avec son club formateur (52 rencontres entre 2010 et 2014), il la saisit parfaitement quand il intègre l'effectif de la Vieille Dame. A tel point que le club espagnol fait jouer la clause de rachat pour le faire revenir dans le pays de Cervantes l'été dernier. S'il n'est pas l'homme préférentiel à la pointe de l'attaque, il assure un rendement des plus efficaces cette saison avec quinze buts en vingt-six apparitions, dont quatorze titularisations, en Liga.

Sami Khedira

Quatre petites saisons et puis s'en va de Stuttgart. Comme de plus en plus d'Allemands, Sami Khedira quitte son pays natal pour évoluer dans les autres grands Championnats européens. Il intègre l'équipe des Merengue après s'être révélé aux yeux du grand public lors de la Coupe du monde 2010. Après cinq années de bons et loyaux services, dont deux dernières vécues sur le banc, l'international quitte le galion espagnol pour traverser un bout de la Méditerranée et atterrir à la Juventus Turin. Cette année, il forme une paire des plus complémentaires au milieu de terrain avec l'ancien Lyonnais Miralem Pjanic.

Fabio Cannavaro

Après avoir glané la Coupe du monde 2006 avec l'Italie, Fabio Cannavaro quitte la Juventus Turin pour le Real Madrid. Après trois saisons pleines en Espagne, marquées par deux titres de champion d'Espagne, une Supercoupe et un Ballon d'Or France football, il retourne dans son club de cœur, la Juve, pour une pige d'un an (2009-10). Avant de mettre un terme à sa carrière définitivement avec Al-Ahli (Dubaï) deux saisons plus tard.

Emerson

Après avoir évolué sous les ordres de Fabio Capello à l'AS Roma, Emerson suit le coach italien chez les Bianconeri pour deux saisons. Deux saisons marquées par deux scudetti, tous deux révoqués en raison de matches truqués. A la suite de quoi la Juventus Turin est reléguée en Serie B. Les deux hommes partent alors du club italien et trouvent comme point de chute le Real Madrid, en 2006. Mais l'international brésilien n'est pas apprécié par les supporters de la maison à cause d'un jeu atypique basé sur le physique. Des réticences qui le feront partir l'année d'après à l'AC Milan.

Luis Del Sol

Après six années passées avec son club de cœur, le Betis Séville, Luis Del Sol s'en va chez les Merengue. Une Coupe Intercontinentale, deux titres de champion d'Espagne, une Coupe d'Espagne et une Coupe des clubs champions (anciennement la Ligue des champions) plus tard, l'international espagnol arrive dans le Piémont, à Turin, en 1962. Il devient alors le premier joueur ibérique à venir dans ce club, où il restera huit ans.

Michael Laudrup

Avec trente-huit matches disputés, vingt-quatre réalisations et le titre de joueur danois de l'année 1982, décroché sous le maillot de Brondby, Michael Laudrup (dix-neuf ans) cède aux appels du pied de la Juve en 1983. Mais son passage en Italie ne se passe pas comme prévu. Des blessures à répétition, et une adaptation compliquée le poussent à rejoindre le Barca six ans après son arrivée. Lors de son passage en Catalogne, l'international danois se fait un palmarès long comme le bras. Ce qui ne l'empêche pas pour autant de rejoindre l'ennemi juré du club, le Real Madrid, en 1994. Si le milieu offensif n'y connait pas le même succès, il remporte tout de même le Championnat d'Espagne dès sa première saison.
Michael Laudrup sous les maillots de la Juve et du Real. (L'Equipe)
Michael Laudrup sous les maillots de la Juve et du Real. (L'Equipe)

Robert Jarni

Après avoir revêtu durant deux ans le maillot du Torino, Robert Jarni rejoint le rival turinois, la Juventus, en 1995. Néanmoins, son aventure avec la Vieille Dame est abrégée un an plus tard. Le latéral gauche croate ne connaît pas un plus grand succès avec la Casa Blanca et n'y fait qu'un petit tour également (1998-99).

Nicolas Anelka

Comme Robert Jarni, ses passages au Real Madrid et à la Juventus Turin sont tous deux très courts, le premier mandat durant un an et le second six mois. Si l'ancien international français porte à trente-trois reprises la mythique tenue blanche des Merengue et inscrit sept buts (1999/00), ses différends avec le vestiaire le pousseront à partir. Treize ans et sept clubs plus tard, le natif du Chesnay ajoute une nouvelle ligne à son palmarès : la Serie A, remportée avec la Juventus Turin.
Thomas Ravenel

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :