Championnat des étoiles
6 Live s'abonner
Football Soccer - AS Monaco v PFC CSKA Moscow - Champions League - Group E - Louis II stadium, Monaco, Monaco - 2/11/16. Monaco's players celebrate their second goal against CSKA Moscow. REUTERS/Jean-Paul Pelissier (Reuters)
Ligue des Champions - Groupe E

Ligue des champions : grâce à un doublé de Falcao, Monaco a déroulé face à Moscou

Monaco s'est tranquillement imposé face au CSKA Moscou (3-0), en Ligue des champions. Germain a ouvert le score. Falcao, lui, a été l'auteur d'un doublé.

Prime à la droite

Leonardo Jardim l'avait senti. En titularisant Sidibé plutôt que Raggi à droite de sa défense, le technicien portugais a envoyé un message clair : les offensives passeraient, avant tout, de ce côté. La victoire de Monaco face au CSKA Moscou (3-0), en Ligue des champions, lui a donné raison. Le jeu de son équipe a penché, et frappé, à droite. Chacun y avait son rôle. Les centres, justes et dangereux, étaient pour Sidibé. Bernardo Silva, placé devant lui dans un 4-4-2, était chargé de jouer de sa technique et sa vitesse. Aucun des buts monégasques n'est venu directement de ce flanc. Mais c'est par là que Monaco s'est montré le plus insistant, et par là que se sont présentées les plus belles promesses des matches à venir.

Falcao-Germain, duo gagnant

Chacun y est allé de son but. Valère Germain a profité d'une incompréhension des Russes, qui pensaient le Français hors-jeu, pour ouvrir le score à la 12e minute, et marquer, du même coup, son premier but en phase finale de Ligue des champions. Falcao, ensuite, en a planté deux. Mais plus que leurs buts respectifs, leur entente a été l'arme la plus fatale des Monégasques, mercredi soir. Les deux attaquants ont brillé par leur complémentarité. A l'image de la deuxième réalisation de Falcao. A la 41e minute, l'ancien joueur de l'Atletico a profité d'un contrôle hasardeux d'un adversaire pour récupérer le ballon à une trentaine de mètres de la cage moscovite. Alors qu'il s'élançait vers le but, il fixa ses adversaires, avant de glisser la balle à Germain. Le Français la lui a immédiatement remis. Positionné au niveau du point de penalty, Falcao aurait pu tirer en première intention. Mais non, avant de frapper, et de marquer, le Monégasque a réalisé un contrôle orienté déroutant. En quelques secondes, et grâce à un une-deux expéditif, Germain et Falcao ont prouvé que leur association était indispensable pour Monaco.

Encore du chemin avant la qualification

Avec cette victoire, Monaco a fait l'essentiel. Les hommes de Jardim ont conservé la première place de la poule E. La qualification n'est, toutefois, pas encore assurée. Dans ce groupe extrêmement serré, les Monégasques devront se méfier du Bayer Leverkusen, leur dauphin. Mercredi soir, les Allemands se sont imposés à Tottenham (0-1), sur un but de Kampl. Malgré cette défaite, les Anglais restent dans la course. Et c'est, justement, face à eux, dans trois semaines, que Monaco pourra gagner le droit de disputer les huitièmes.
Réagissez à cet article
500 caractères max
valverde 3 nov. à 22:26

Tottenham surcôté va passer à la trappe dans ce groupe. Bravo aux monégasques, grinta qui fait plaisir à voir.

rorose 3 nov. à 14:24

Bravo à cette jeunesse monégasque. Nos clubs ont besoin d'entraîneurs formateurs .Certains médias savent très bien qu'en conservant le même effectif,le président de ce club avait tout à gagner avec un collectif rodé.

ceraf1 3 nov. à 11:59

toujours des petits sous entendus , toujours a redire sur le jeu de Monaco ou sur les joueurs ! on sent bien que Mr les journalistes de l Equipe et de France Football ne considerent pas beaucoup l , ASM, ca se sent bien et qu ils ne disent pas le contraire parfois c est meme un peu lourd , il n,y a qu a regarder l, Equipe TV , heureusement que le club monegasque s,en tape un peu !

ADS :