Ligue des Champions

Ligue des champions : le Real domine encore l'Inter Milan

Grâce au premier but avec le Real en C1 d'Eden Hazard (7e s.p.) et à Rodrygo (59e), les Merengues, aidés par l'expulsion d'Arturo Vidal (33e), ont encore battu l'Inter Milan (2-0), désormais en très mauvaise posture.

Le match : 0-2

Avant cette double confrontation face à l'Inter Milan, le Real Madrid, battu chez lui par le Chakhtior Donetsk (2-3) puis revenu de 0-2 à 2-2 à Mönchengladbach, était bien mal en point. Quelques semaines plus tard, à la faveur de deux succès face aux Nerazzurri (3-2) à l'aller à Madrid, puis 2-0, à San Siro, ce mercredi, les hommes de Zinédine Zidane se sont complètement remis à l'endroit dans la course à la qualification, dans un groupe où Mönchengladbach, vainqueur 4-0 du Chakhtior un peu plus tôt, apparaît en position idéale. Et les Merengues ont, du même coup, précipité l'Inter Milan au bord du gouffre.

lire aussi

Le film du match Inter Milan - Real Madrid

Varane s'en sort bien...

Le match a été globalement assez fermé, en tout cas bien plus qu'à l'aller, et surtout bien maîtrisé par un Real pourtant diminué, même si Raphaël Varane, solide dans l'ensemble, a encore frôlé la correctionnelle... En effet, après l'ouverture du score précoce d'Eden Hazard (7e) - enfin auteur de son premier but en Ligue des champions avec le Real (grâce à un penalty transformé avec sang-froid, indiscutable, obtenu par Nacho pour une faute de Barella) - et le 2-0 entrevu par Vazquez, dont la superbe frappe croisée a trouvé le poteau (13e), le défenseur champion du monde aurait pu, voire dû, être sanctionné d'un penalty (33e).
Au lieu de cela, Arturo Vidal, qui le réclamait trop fort, a été expulsé (voir ci-dessous) et l'Inter s'est plus ou moins résigné. Sans briller, mais avec sérieux et application, le Real... iste a réussi le break grâce à une reprise de Rodrygo (59e), tout juste entré en jeu, sur un centre parfait de Lucas Vazquez. Et la fin de partie s'avéra sans grand intérêt, malgré des tentatives de Perisic (72e) et de Vinicius (79e).

lire aussi

Les tops-flops d'Inter Milan - Real Madrid : Eden Hazard en métronome

Le fait : la rocambolesque expulsion d'Arturo Vidal

Accroché par le bras par Luka Modric, puis sans doute déséquilibré dans la foulée par le pied de Raphaël Varane au moment de tirer, le tout dans la surface, Arturo Vidal s'est emporté contre l'arbitre anglais, Anthony Taylor. Et dans un premier temps, on pouvait le comprendre. Le problème, c'est qu'après avoir reçu un carton jaune, le milieu international chilien de l'Inter Milan (33 ans, 119 sélections, 32 buts), très expérimenté mais trop bouillant, a continué à invectiver l'arbitre.
Ce dernier lui a immédiatement adressé un second avertissement et l'a donc expulsé. Le VAR, lui, n'a pas jugé bon d'inciter M. Taylor à aller visionner les images, ce qu'on peut regretter. Ainsi, alors qu'il pouvait avoir l'opportunité d'égaliser à 1-1, l'Inter est resté mené et a été réduit à dix. Ce qui a forcément facilité la tâche du Real, vainqueur (2-0) sans trop trembler finalement.

lire aussi

Résultats, classements et calendriers de la phase de groupe de la C 1
Eden Hazard, transféré à l'été 2019 de Chelsea, n'a inscrit que trois buts en 27 matches toutes compétitions confondues avec le Real. Mais il est sur la bonne voie cette saison, puisqu'il totalise « déj? deux buts en cinq rencontres.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :