Championnat des étoiles
acheter
Britain Football Soccer - Manchester City v AS Monaco - UEFA Champions League Round of 16 First Leg - Etihad Stadium, Manchester, England - 21/2/17 Manchester City's Leroy Sane shoots at goal. (Darren Staples/Reuters)
Ligue des Champions - 8es

Ligue des champions : Manchester City renverse Monaco dans un huitième ébouriffant

Match renversant entre Manchester City et Monaco, en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les Citizens se sont imposés 5-3.

Manchester City a assommé Monaco en fin de match

Manchester City a tout renversé. Menés 2-3, les Citizens se sont finalement imposés face à Monaco, lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions, sur un score fou (5-3). Après l'égalisation d'Agüero à 3-3 (voire plus bas), les hommes de Pep Guardiola ont marqué deux buts en l'espace de cinq minutes, leur permettant de compter une avance de deux unités à la fin du match. A la 77e minute, à la suite d'un corner dévié par Yaya Touré, John Stones a redonné l'avantage à son équipe, du bout du pied (4-3). L'Anglais a été imité par Leroy Sané, cinq minutes plus tard, dans une action superbement menée par David Silva, et avec Agüero dans le rôle du passeur décisif (82e, 5-3).

Les latéraux monégasques ont un peu souffert

Les points forts de Djibril Sidibé et de Benjamin Mendy sont connus. Ces latéraux se singularisent, avant tout, par leurs qualités de contre-attaquants. Face à Manchester City, elles ont bien été apercues. Elles ont même été précieuses. Le revers de la médaille, c'est que leurs défauts ont été encore plus criants. Les Français ont souffert face aux ailiers des Sky Blues. Mendy devait s'occuper de Raheem Sterling. Sidibé, lui, de Leroy Sané. Par leur accélération et leur percussion, les deux attaquants ont souvent pris de vitesse les deux monégasques. Partis dans leurs dos, ils se sont retrouvés dans la surface adverse à plusieurs reprises, et donc en position idéale pour centrer.

Comme sur l'ouverture de score de Manchester City. Collé à la ligne de touche gauche, Sané s'est joué de plusieurs joueurs pour, ensuite, s'appuyer sur David Silva. L'Espagnol a temporisé, avant de redonner le ballon à l'Allemand, parti derrière Sidibé. L'ancien joueur de Schalke 04 n'avait plus qu'à centrer à Sterling, possiblement hors-jeu, qui a crucifié Subasic à bout portant (26e, 1-0). Par la suite, Sidibé s'est encore montré fautif. Sur un corner de David Silva, l'ancien Lillois a mal marqué Sergio Agüero, qui n'en demandait pas tant pour fusilier Subasic d'une volée imparable (71e, 3-3).

Mbappé a épaté son monde

Et dire qu'il n'a que dix-huit ans. Malgré son inexpérience du haut niveau, Kylian Mbappé a été l'auteur d'un match sensationnel avec Monaco. Son premier but, marqué à la 40e minute, est impressionant de sang-froid, et il est une preuve qu'il n'y a pas d'âge quand le talent est indéniable. Sur un coup franc de Fabinho, joué rapidement, et avec malice, le vainqueur de l'Euro U19 en 2016 était superbement lancé dans la profondeur. A son marquage, Nicolás Otamendi, lui, a été immédiatement pris de vitesse. L'Argentin a permis au Français de se retrouver seul face à Willy Caballero. Alors que l'angle était fermé, Mbappé a fusillé le gardien des Citizens, d'une lourde frappe sous la barre (40e, 1-2). Cette finition a parachevé une prestation superbe. Préféré à Valère Germain, le jeune buteur a été précieux en contre-attaque. Avec Bernardo Silva, le jeune attaquant a souvent été à l'amorce des actions. Et donc à la conclusion.

L'Angleterre va si bien à Falcao (enfin !)

Jusqu'à présent, l'Angleterre n'avait pas vraiment souri à Falcao. Prêté à Manchester United (2014-15), puis à Chelsea (2015-16), l'attaquant colombien n'avait jamais réussi à s'y épanouir, se contentant d'entrées en jeu, voire de rencontres avec les équipes réserves. Il lui a fallu du temps pour qu'il y réussisse enfin. Revenu à Monaco l'été dernier, l'ancien joueur de l'Atlético de Madrid a marqué un doublé face à Manchester City. Lui, l'ex-Red Devil.

A la 32e minute, d'une tête plongeante, Falcao a égalisé sur un centre parfait de Fabinho, auteur de deux passes décisives mardi soir. Sur cette action, les Monégasques pouvaient remercier Caballero. A peine pressé par Mbappé, le portier argentin a dégagé directement sur Fabinho. Une grossière erreur. Et un comble sous les ordres de Guardiola, qui tient énormément au jeu au pied de ses gardiens. Le second but de Falcao est d'un autre genre. Plus subtil, et tout aussi intelligent. En contre-attaque, l'ancien joueur de Porto, pourtant excentré à gauche, a bien exploité un tacle raté de Stones pour filer vers le but, et opter pour un superbe lob, qui a surpris Caballero (61e, 2-3). Son match aurait été total s'il avait transformé un penalty qu'il avait provoqué, à la 50e minute, et qui aurait permis à Monaco de mener 1-3. L'un des (nombreux) tournants du match.

Subasic a coûté cher

D'habitude, il est si sûr, en Ligue 1 comme en C1. Mardi soir, Danijel Subasic s'est loupé sur une action, qui a coûté cher. Alors que Thomas Lemar avait perdu le ballon dans la moitié de terrain adverse, Sterling a couru à toute vitesse vers l'avant, pour ensuite lancer Agüero en profondeur. Dans un angle fermé, l'Argentin a tiré mollement, à ras de terre. Le gardien croate pensait stopper tranquillement le ballon. En réalité, il avait laissé le ballon glisser entre ses mains, dans son propre but (58e, 2-2). Tout était à refaire pour l'ASM. Et c'était déjà le début de la fin.
Nick Carvalho 

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
carnaby29 22 févr. à 11:50

Si l'ASM se qualifie, là, ce sera un véritable exploit, comme en 2004. Rien à voir avec le pseudo-exploit du PSG contre Barcelone l'autre jour. Pour qu'il y ait exploit en LDC, il faut un score défavorable remonté lors du match retour, contre une grosse équipe. Pas un 4-0 infligé à une équipe en fin de cycle lors d'un match aller...

Toto0 22 févr. à 2:51

C'était quoi ça, surtout pas un match de foot!!!C'était du très bas niveau, surtout pas digne de la ligue des Champions.

hecyme15 21 févr. à 22:58

Pep Guardiola n'abdique pas facilement heinMême au retour il va tout faire pour marquer à louis2 c'est un immense entraîneur ce garThé n'estParlez encore frenchies

ADS :