(L'Equipe)
Ballon d'Or FF 2018

Ligue des champions, records, Neymar... : les 10 défis de Kylian Mbappé pour 2019

Pour sa deuxième année au plus haut niveau, Kylian Mbappé a une nouvelle fois enchanté la planète football, Coupe du monde à la clé. Quatrième du Ballon d'Or FF 2018 et vainqueur du trophée Kopa, l'attaquant du PSG voit se dresser devant lui de nouveaux défis pour 2019. En voici dix.

Être encore plus décisif

«Quand il fera comme Cristiano au Real, à ne penser qu'au but, il en marquera 50 par saison.» Antoine Griezmann n'est pas oracle, mais il connaît assez bien Kylian Mbappé pour connaître tout le potentiel de son jeune coéquipier, élu meilleur jeune de la Coupe du monde en Russie. Déjà buteur à douze reprises en Ligue 1, et à deux reprises en Ligue des champions, le Français de Bondy a tout intérêt à continuer sur les mêmes standards. C'est la marque des grands. Et peu importe si les statistiques ne feront jamais la qualité intrinsèque du joueur, il n'y a qu'à voir les dix derniers Ballons d'Or FF, avant celui de Modric, pour se rendre compte que les inénarrables golazos de Ronaldo et Messi ont compté.

Permettre au PSG de passer le cap en C1

Chaque année, au PSG, c'est la même rengaine. Le club va-t-il répondre aux sempiternelles ambitions de son propriétaire qatari et passer les quarts de finale de la Ligue des champions ? Depuis deux ans, les huitièmes de finale sonnent le glas du club de la capitale sur la scène européenne. Et Kylian Mbappé est l'un des éléments clés, attendu par tous, pour permettre au Paris Saint-Germain de passer enfin le cap. Il a été recruté pour ça, après tout, d'autant plus qu'il l'a déjà fait, lui, avec l'AS Monaco. Et demeure dans l'esprit collectif comme un jeune joueur assoiffé par les titres et les aventures XXL. Après son Mondial réussi, et pour une année 2019 sans grande compétition avec les Bleus, la Ligue des champions représente l'enjeu de sa saison.

S'émanciper encore plus de Neymar

Si Kylian Mbappé, par ses qualités et son profil de tueur proche et dans la surface, dépendra sûrement, et pour un petit moment encore, de l'animation offensive de son équipe et des passes létales de ses milieux de terrai. A l'instar d'un Cristiano Ronaldo, le jeune prodige parisien doit absolument s'émanciper de son copain Neymar, épicentre de (presque) toutes les lumières. S'émanciper ne veut pas dire ne plus jouer avec lui, loin de là, mais du point de vue de l'aura et de la question médiatique, Mbappé doit se "déconnecter" de son coéquipier numéro 10. Profiter de ses passes, de ses appels, de son expérience et apprendre aux côtés d'un joueur qui a déjà gagné la Ligue des champions et nombre de trophées, mais aussi ambitionner de devenir le numéro un.

Qualifier les Bleus pour l'Euro

Il a découvert les grandes compétitions internationales avec une Coupe du monde. Qu'il a gagnée. Prochain objectif fixé par Mbappé & Cie : l'Euro 2020. Mais, entre-temps, il va falloir se qualifier pour avoir le droit d'y participer et espérer une revanche sur la finale perdue de 2016. Sur une année 2019 qui verra l'organisation de la Copa America, Kylian Mbappé doit absolument briller lors des éliminatoires s'il ambitionne une récompense individuelle suprême en fin de saison. Et les matches face à l'Islande, la Turquie, l'Albanie, la Moldavie et enfin Andorre sont autant de rendez-vous à ne pas manquer pour le numéro 10 des Bleus.

Intégrer le podium du Ballon d'Or FF

Septième pour sa première nomination, quatrième pour la seconde. Pour un joueur de 19 ans, certains diront qu'il y a pire, d'autres qu'il aurait pu prétendre au trophée dès cette saison. Toujours est-il que Mbappé affole les compteurs et aura certainement à coeur d'intégrer pour la première fois de sa jeune carrière le podium du Ballon d'Or FF en 2019. Et rejoindre, par la même occasion et dans la grande lignée du football français, les Platini, Kopa, Zidane, Papin, Henry, Giresse, Tigana, Cantona, Fontaine et autres Griezmann ou Ribéry. Tous ont posé le pied, un jour, sur ce si convoité podium doré. Et au regard de son talent, de ses prouesses et de ses ambitions jamais reniées, Kylian Mbappé semble destiné à être l'un des prochains à y prétendre.

Continuer à battre tous les records

Au même âge, rare sont ceux qui peuvent rivaliser avec les statistiques et le nombre de records de Kylian Mbappé. Ses contemporains sont tous dithyrambiques, tandis que les gloires du football d'antan admirent tout autant les performances du petit génie. Le vainqueur du premier trophée Kopa fait la une de l'actualité à chaque record battu, mais la liste est encore longue, et il ne le sait que trop bien. Enchaîner les grosses performances, effacer des tablettes d'autres records (le cap des 100 buts ?) et continuer à progresser. Encore et encore, et c'est souvent le même refrain avec les jeunes talents. Mais Mbappé est certainement d'une autre catégorie. À lui de le montrer encore un peu plus en 2019, notamment par ses records.

Dépasser, encore un peu, le cadre du football

Si la France et l'Europe avaient déjà découvert le phénomène via ses performances en Ligue des champions, nul doute que, même dans le plus reculé des pays du Globe, les fans de foot connaissent et savent désormais mettre un nom sur le visage de celui que l'on surnomme affectueusement "Donatello". Effet Coupe du monde oblige, forcément, mais Kylian Mbappé a de quoi voir encore plus haut. Son équipementier, Nike, a bien compris le filon en le propulsant comme une des égéries de la marque, et au regard des émeutes créées par Neymar, Ronaldo ou Messi, tout va dans ce sens-là pour Mbappé. Dès 2019 ?

Encore des titres, toujours des titres

Deux Ligue 1, deux Coupes nationales, un Euro U19, une Coupe du monde. À 19 ans, c'est fort, et un bon paquet de joueurs signeraient pour avoir ce palmarès en fin de carrière. Mbappé, lui, et ce n'est pas nouveau, voit grand. Et aura tout intérêt à remplir un peu plus son armoire à trophées pour rentrer dans une autre catégorie de joueurs le plus rapidement possible. Si en Ligue 1, c'est grandement bien parti pour le Paris Saint-Germain, les autres trophées nationaux et internationaux sont des objectifs aussi crédibles que nécessaires pour Mbappé. Il a le temps de tout gagner, bien plus que les autres, mais celui que FF comparait à Pelé en juillet dernier est en avance et, s'il veut marquer l'histoire, cela passera forcément par le palmarès.

Gagner en régularité

Les dernières années de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont mis en exergue un point : la régularité est la clé de leur succès. Et si la plupart des fans et observateurs s'accordent sur le fait que Kylian Mbappé peut leur succéder au statut de meilleur joueur du monde, l'attaquant du Paris Saint-Germain doit gagner en régularité pour aller encore plus loin. Son année 2018, exceptionnelle, n'a pas débuté de la meilleure des manières, et s'il veut mettre à distance tous les concurrents, cela passe par là. En évitant les blessures, également, donnée aussi aléatoire qu'importante, et en excellant à chaque rencontre, y compris les plus décisives, en évitant les passages à vide préjudiciables pour la réputation du joueur.

Passer de “buteur prolifique” à “meilleur buteur”

Que Kylian Mbappé soit déjà, à 19 ans, l'un des meilleurs finisseurs du monde ne fait aucun doute. Mais pourtant, le Français n'a encore jamais remporté de trophée personnel le sacrant comme "meilleur buteur" d'une compétition. Si cela semble bien parti en Ligue 1 où il trône sur le classement du "pichichi tricolore", le Soulier d'Or, décerné au meilleur buteur tous pays et toutes compétitions confondues, est un trophée important à aller chercher afin de marquer un petit peu plus de son empreinte sa décennie. C'est ce qui a longtemps fait la réussite de Ronaldo ou Messi, entre autres, et si les performances globales restent l'élément clé, sur le court et long terme, les statistiques ont du bon dans la réputation d'un attaquant...
Antoine Bourlon
Réagissez à cet article
500 caractères max