kamano (francois) - (masqué)lewczuk (igor) plasil (jaroslav) (A. Mounic/L'Equipe)
Ligue Europa - Tour préliminaire

Ligue Europa : Bordeaux renverse Marioupol et s'offre un avantage confortable avant le match retour

Bousculés en début de match, les Girondins ont su se faire violence pour revenir au score puis prendre un avantage conséquent (1-3) en vue du match retour à Bordeaux. Gaëtan Laborde a fait le plein de confiance avec un doublé.

Un moment, on a cru à la sale soirée pour les Girondins de Bordeaux. Une pelouse peu reluisante, pas mal de duels perdus, et surtout, un but rapidement encaissé. Les hommes de Gustavo Poyet sont bien mal rentrés dans leur match, au contraire de leurs adversaires plus entreprenants et agressifs. Et peut-être aussi plus chanceux. Dans la surface bordelaise, sur un duel anodin, le ballon revenait dans les pieds de Dmytro Myshnov, qui fouettait sa reprise pour tromper Costil (1-0, 7e). Mais les Girondins ont été bien inspirés de ne pas tomber dans la résignation. Youssouf s'essayait à deux reprises (11e, 15e) suivi de Kamano qui ne parvenait pas à tromper la vigilance de Khudzhamov (26e). Si la réaction des Bordelais était positive, les plus grosses occasions étaient tout de même à mettre à l'actif des Ukrainiens, à l'image de cette frappe de Myschnov en demi-volée, repoussée par Costil (19e).

Laborde le détonateur

Il aura fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir Bordeaux être plus précis dans les derniers mètres. Et c'est sous l'impulsion de Gaëtan Laborde que les Girondins vont reprendre l'avantage. L'attaquant, qui s'était déjà essayé en début de match (13e), était à la finition d'un très beau mouvement entre Kamano et Sankharé avec un pointu du gauche (1-1, 33e). Pas rassasié, Laborde effectuait un pressing sur le portier de Marioupol et contrait son dégagement dans les buts ukrainiens, mettant les siens devant (1-2, 37e). Il aurait même pu s'offrir le premier triplé de sa carrière mais son tir était repoussé par Khudzhamov (68e).

Mais Bordeaux a alterné entre temps forts et temps faibles, durant lesquels les Girondins concédaient quelques occasions chaudes : une reprise de Churko au-dessus de la barre (39e) et une frappe de Boryachuk qui touchait le montant de Costil (62e). Malgré tout, la deuxième période des hommes de Poyet était beaucoup plus probante que la première. Koundé et ses coéquipiers étaient beaucoup plus présents dans les duels et grattaient davantage de ballons, tandis que les derniers gestes des joueurs offensifs étaient plus précis, en dépit d'une pelouse très sèche qui ralentissait leurs tentatives. Le jeune Aurélien Tchouaméni, auteur d'une excellente partie, s'est offert son premier but en match officiel suite à un superbe mouvement : Laborde pour Sankharé, qui remettait en talonnade à Tchouaméni, lequel trompait Khudzhamov du gauche (1-3, 49e). Comme face à Ventspils, la jeunesse bordelaise a prouvé qu'elle avait son mot à dire. Et Bordeaux, large vainqueur à l'extérieur, a déjà un pied sur la prochaine marche.
A.D.
Réagissez à cet article
500 caractères max