Soccer Football - Europa League - Round of 32 First Leg - Malmo FF v Chelsea - Swedbank Stadion, Malmo, Sweden - February 14, 2019  Chelsea's Olivier Giroud celebrates scoring their second goal        Action Images via Reuters/Peter Cziborra (L'Equipe)
Ligue Europa - Seizièmes aller

Ligue Europa : l'équipe type de FF pour les seizièmes de finale aller avec Olivier Giroud (Chelsea)

Voici notre équipe type des seizièmes de finale aller de Ligue Europa, disputés jeudi soir. Le onze s'articule autour d'un 3-4-3.

Gardien

Promu capitaine suite à la mise au pas d'Icardi, Samir Handanovic, le gardien slovène de l'Inter Milan, s'est encore une fois révélé décisif. Sa parade sur Krassmüllner sauve le succès de l'Inter chez le Rapid de Vienne (1-0), évitant que la polémique enfle ultérieurement.

Lire aussi : Le Betis Séville égalise à la dernière minute à Rennes !

Défenseurs

Vainqueurs 2-1 sur le terrain de Galatasaray, les Lisboètes de Benfica s'imposent enfin en Turquie, grâce, notamment, à la très bonne prestation de leur défenseur central Ruben Dias, costaud face au trio africain du Gala (Feghouli-Diagne-Onyekuru) et auteur d'une longue ouverture pour Seferovic sur le second but de Benfica. Un doublé pour Ludek Pernica, l'arrière central du Viktoria Plzen, qui n'avait encore jamais marqué en Europe et permet à son équipe d'infliger au Dinamo Zagreb sa première défaite de la saison en Europa Ligue. Invaincus en Europe cette saison (deux victoires et deux nuls en tours préliminaires de C1, six succès en six matches de phase de poule de Ligue Europa), les Autrichiens du Red Bull Salzbourg faisaient peur. Mais Bruges ne s'est pas laissé impressionner et a enlevé la première manche des seizièmes (2-1). Une mention particulière à Stefano Denswil : sobre, concentré, le Néerlandais n'a rien laissé passer de son côté et a régulièrement porté le danger après la pause, égalisant de la tête à l'heure de jeu, avant que le tonitruant Wesley offre la victoire aux Belges.

Lire aussi : Les notes de Rennes-Betis Séville

Milieux

Onzième but de la saison (entre club et sélection) pour le milieu biélorusse Stanislav Dragun. Et quel but ! Sa tête décroisée au premier poteau sur un centre de la droite de Stasevitch permet au BATE Borisov, très entreprenant jeudi soir, de faire plier (1-0) Arsenal et de nourrir des espoirs pour le retour à Londres. Ever Banega, une véritable digue dans l'entrejeu d'un FC Séville qui est allé chercher un beau succès (1-0) dans le fief de la Lazio Rome. Entré juste avant la demi-heure à la place de Junior Firpo, le jeune Mexicain Diego Lainez (Betis Séville) a posé de gros problèmes à des Rennais qui avaient entamé le match à 100 à l'heure, multipliant les incursions dans les trente mètres bretons. Et il a fixé le score sur un 3-3 d'une demi-volée du gauche à la dernière minute du temps réglementaire. A gauche, Sergio Escudero (FC Séville) en a fait voir de toutes les couleurs aux hommes de Simone Inzaghi, tout en sortant régulièrement et à profit de sa zone de prédilection. A l'origine du but victorieux de Ben Yedder (1-0 sur le terrain de la Lazio Rome).

Lire aussi : Chelsea et Olivier Giroud gagnent à Malmö, Naples et Valence assurent

Attaquants

Jeudi, c'était la fête pour les équipes du Levant espagnol. Villarreal, bien sûr, qui s'est imposé brillamment sur le terrain du Sporting Lisbonne (1-0), et le FC Valence, souverain à Ibrox Park avec un Ruben Sobrino des grands jours. Arrivé d'Alavès au mercato de janvier, ce dernier a réalisé une passe décisive et un but face au Celtic pour son baptême du feu continental. Après la correction face à City, les Blues se sont refait un peu le moral en gagnant 2-1 à Malmö. Le but de la victoire ? Une superbe «Madjer» d'Olivier Giroud à la réception d'une passe de Willian. Soirée tranquille pour les Napolitains à Zurich, faciles dominateurs (3-1) du FCZ avec Piotr Zielinski en grande forme. Le Polonais a délivré plusieurs bons ballons et inscrit le troisième but du Napoli en faisant la loi dans la surface suisse.

Roberto Notarianni

Réagissez à cet article
500 caractères max