faes (wout) (A.Martin/L'Equipe)
Ligue Europa - 3e tour préliminaire

Ligue Europa : les notes des joueurs de Reims face à Fehervar

Trop frileux puis trop imprécis lors de la séance de tirs au but, le Stade de Reims a été éliminé dès le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa par Fehervar, ce jeudi (0-0 a.p., 1 t.a.b. à 4). Voici les notes de FF pour les Rémois.

Predrag Rajkovic 6
S'il n'a pas eu à s'employer outre-mesure dans la partie (trois tirs cadrés pour Fehervar, aucun véritablement dangereux), le gardien serbe s'est montré rassurant. Entre ses sorties aériennes et ses interventions sur quelques situations chaudes, Rajkovic a fait le boulot, comme à son habitude. mais il n'a pas pu entretenir sa flatteuse réputation lors de la séance de tirs au but, s'inclinant sur chacune des quatre tentatives hongroises.

Thomas Foket 4
Défensivement, Reims a beaucoup souffert en première période dans son couloir, et le latéral droit n'a alors pas su se montrer suffisamment utile offensivement pour compenser ses oublis. Mais il est monté en puissance, s'exposant moins derrière et apportant du danger devant, par ses projections ou par quelques centres dangereux. Des efforts gâchées par une expulsion stupide (115e), après avoir protesté de manière trop véhémente auprès de l'arbitre alors qu'il avait déjà été averti.

Wout Faes 6
Comme régulièrement depuis le début de la saison, le jeune Belge (22 ans) a séduit par sa capacité à jaillir à bon escient et à apporter une certaine sérénité balle au pied. S'il a pu commettre quelques fautes évitables, Faes a très rarement tremblé. Solide et prometteur, malgré une timide opposition.

Yunis Abdelhamid 6
Comme une évidence, le capitaine rémois a montré l'exemple, dominant au sol comme dans les airs, et cassant la première ligne adverse par quelques passes verticales. Son leadership avait manqué ces dernières semaines. Problème, Abdelhamid a craqué au pire moment, manquant son tir au but.

Ghislain Konan 5
Un match assez neutre du latéral gauche champenois. Si son adversaire direct Loïc Nego (qui s'est recentré après l'heure de jeu) lui a posé quelques soucis, Konan a également fait passer quelques frissons dans le camp adverse. De façon trop sporadique, cependant, pour créer de réelles différences balle au pied.
Marshall Munetsi 4
Si l'on s'en était tenu à sa première période, la note de l'international zimbabwéen aurait été plus basse. Beaucoup de précipitation dans la relance, mis à mal dans les duels, comme lorsqu'il a été averti après une faute sur Négo (29e), Munetsi est complètement passé à côté. Mais il s'est repris après la pause, en montrant un peu plus d'assurance et en s'imposant grâce à son physique.

Xavier Chavalerin 3
L'Europe ne lui réussit décidément pas. Déjà en dessous de son rendement habituel en Suisse la semaine passée, l'habituel pilier de David Guion a joué à l'envers ce jeudi. Prises de balle vers l'arrière, toujours en retard sur son adversaire direct, son match peut se résumer par son action juste avant la pause, où, après avoir rendu le ballon sur une mauvaise passe, il était averti suite à un tacle à retardement (45e).

Valon Berisha 6
Hors défense centrale, c'est peut-être la seule satisfaction du soir côté rémois. À l'image de son match contre le Servette à Genève, l'international kosovar continue de monter en puissance. Disponible, juste techniquement et n'hésitant pas à lancer le pressing, l'ancien de la Lazio s'est beaucoup donné, jusqu'à son remplacement par El-Bilal Touré (79e). Le Malien aura apporté un peu de dynamisme devant, et s'est procuré la meilleure occasion rémoise (105e). Mais sa frappe était facilement repoussé par Kovacsik.

Arbër Zeneli 4
Le Kosovar a décidément bien du mal à se remettre dans le bain, après sa grave blessure qui l'a tenu éloigné des terrains pendant presque un an. Titularisé à gauche par David Guion, l'ailier a au moins eu le mérite de tenter, mais a montré beaucoup trop de déchet dans son jeu pour être dangereux. Revenant souvent à l'intérieur pour demander le ballon, il a souvent oublié de servir Konan dans son dos. Remplacé par Sierhuis (63e) qui aura beaucoup frappé, mais sans réussite.

Dereck Kutesa 4
À l'instar de Zeneli, le déchet dans son jeu ne lui aura pas permis d'inquiéter la défense hongroise. Complètement effacé dans une première période où Fiola a pris le dessus sur lui, le Suisse s'est montré un peu plus à son aise après la pause. Mais il n'a pas su profiter d'un ballon perdu dans la surface par Négo (62e). Suppléé par Donis (69e), très remuant sur son côté, et auteur d'un bon centre en retrait pour Boulaye Dia (105e).

Boulaye Dia 2
Mis à part une bonne remise pour Kutesa (48e), il n'y a rien de bon à retenir de son match. Pas aidé par l'animation offensive de son équipe, le joueur de 23 ans ne s'est pas non plus démené pour proposer des solutions. Sur ses rares ballons exploitables, il s'est montré trop lent dans l'exécution. En point d'orgue d'une prestation ratée, il a manqué sa tentative lors de la séance de tirs au but.
Benoît Desaint et Cédric Chapuis
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :