maignan (mike) (F. Faugere/L'Equipe)
Ligue Europa - Tirage

Ligue Europa : Lille et Nice peuvent-ils sortir de la phase de groupes ?

Respectivement placés dans les groupes C et H, Nice et Lille ont connu des fortunes diverses lors du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue Europa 2020-2021. Si la qualification parait abordable pour les Azuréens, elle promet d'être plus disputée pour Christophe Galtier et ses hommes.

Milan, le Sparta Prague et le Celtic Glasgow pour Lille, Leverkusen, le Slavia Prague et l'Hapoël Beer Sheva pour Nice. Le couperet est enfin tombé ce vendredi pour les deux clubs français qualifiés en Ligue Europa avec le tirage au sort de la phase de poules. Débutant le 22 octobre prochain, la compétition s'annonce ardue pour nos représentants. Si les Niçois peuvent logiquement croire en une qualification pour les seizièmes de finale, le LOSC devra se montrer très costaud pour sortir d'un groupe qui apparait comme l'un des plus relevés de la compétition. Entre adversaires, chances de voir le tour suivant et retrouvailles, FF vous donne toutes les infos à savoir.

Lille, un air de Ligue des champions

Le groupe H :
Celtic Glasgow (ECO)
Sparta Prague (RTC)
Milan AC (ITA)
Lille (FRA)
Les Lillois n'ont pas hérité du plus simple des tirages ce vendredi. Placé dans le groupe H, ils auront fort à faire face à des équipes historiques en Europe. A l'image de l'AC Milan, qui apparait comme le favori à la première place. Les Lombards, qualifiés in extremis face à Rio Ave (2-2, 9-8 aux tab), sortent d'une belle phase retour la saison passée. Porté par un Zlatan Ibrahimovic qui retrouvera un club de Ligue 1, les Milanais ont bien démarré le cru 2020-2021 en commençant par deux victoires face à Bologne (2-0), et Crotone (2-0). Renforcés par l'arrivée de la jeune pépite Sandro Tonali (20 ans) au milieu de terrain, les Italiens aiment les clubs français. Sur leurs huit dernières confrontations face à une équipe de l'Hexagone, ils n'en ont perdu qu'un seul. C'était justement face au LOSC lors de la Ligue des champions 2006 (2-0).

Autre club habitué à disputer la C1 : le Celtic Glasgow. Champion d'Ecosse en titre, les hommes de Neil Lennon seront les adversaires principaux des Lillois pour une qualification. Emmenés par leurs trois Frenchies, Odsonne Edouard, Christopher Jullien et Olivier Ntcham, tous titulaires, les Bhoys voudront refaire le coup de l'an dernier. Tombés dans la poule de Rennes, ils avaient terminé premier du groupe, loin devant les Bretons qui avaient échoué à la dernière place.

A priori, l'équipe la plus faible du groupe, le Sparta Prague, ne sera pourtant pas à prendre à la légère. Deuxième de dernier Championnat national, les Tchèques comptent dans leurs rangs des grandes promesses du football mondial, comme Adam Hlozek (18 ans, trois buts et quatre passes décisives en cinq matches cette saison), ou Adam Karabec (17 ans).

Les hommes de Christophe Galtier devront donc batailler pour sortir d'un groupe très relevé. Auteurs d'un début de saison encourageant, les Lillois pourraient voir d'un bon œil le nombre limité de spectateurs autorisés dans les stades. Dans des ambiances habituellement bouillantes comme à Prague ou à Glasgow, la réduction de l'apport du public pourrait constituer un avantage. Mais il faudra que le duo d'attaque Yilmaz-David se montre plus décisif qu'il ne l'est pour le moment, pour pouvoir en profiter.

Les chances pour Lille de se qualifier selon FF : 55%.
Amine Gouiri réalise un très bon début de saison avec les Aiglons. (F.Porcu/L'Equipe)
Amine Gouiri réalise un très bon début de saison avec les Aiglons. (F.Porcu/L'Equipe)

Nice, ça parait jouable

Le groupe C :
Leverkusen (ALL)
Slavia Prague (RTC)
Hapoel Beer Sheva (ISR)
Nice (FRA)
Après avoir été éliminé en seizièmes de finale par le Lokomotiv Moscou lors de l'édition 2017-2018 (4-2 sur l'ensemble des deux matches), les Niçois retrouvent la Ligue Europa. Et ils peuvent s'estimer heureux quant au tirage. Dans un groupe à l'apparence abordable, le Bayer Leverkusen devrait être l'adversaire principal des Azuréens. Cinquième de Bundesliga l'an dernier, les Allemands ont démarré très timidement la nouvelle saison par deux matches nuls face à Wolfsburg (0-0), et Leipzig (1-1). Orphelins de Kai Havertz et Kevin Volland, partis respectivement à Chelsea et Monaco, les hommes de Peter Bosz doivent apprendre à composer avec un nouveau système offensif. Habitués aux équipes françaises en Coupe d'Europe (Monaco en phase de groupes de Ligue des champions en 2014 et 2016, le PSG en huitièmes de finale en 2014), les coéquipiers des frères Bender voudront bien figurer dans une compétition où ils sont allés jusqu'en quart de finale l'an passé.

Derrière, le Slavia Prague et l'Hapoël Beer Sheva apparaissent un cran en dessous. Mais il ne faudra pas les sous-estimer. Les Tchèques ont remporté les quatre dernières éditions de leur Championnat national mais viennent tout juste de perdre un élément clé, en la personne de Vladimir Coufal, parti à West Ham. De leur côté, les Israéliens ont terminé quatrième de Ligat Ha'al et comptent dans leur rang Gaétan Varenne, passé notamment par Clermont et Bastia.

Malgré un début de saison contrasté, la qualification est donc totalement dans les cordes des Niçois. Les Aiglons devront montrer un peu plus de liant offensivement, mais la qualité est bien présente dans l'effectif. Avec un Amine Gouiri qui se révèle et un Rony Lopes qui devrait monter en puissance, le Gym possède toutes les armes pour bien figurer dans cette Ligue Europa. A Patrick Vieira de jouer son rôle et de réussir à faire s'accorder toutes les individualités.

Les chances pour Nice de se qualifier selon FF : 80%.

Benoit Desaint

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 3 oct. à 11:07

Bien sur qu'ils le peuvent. Ce doute negatif, cette posture intellectuelle, présuppose que leurs utilateurs ont eu la science et/ou l'intelligence de prédire le résultat. En cas d'echec ca consiste a posteriori a montrer "que ce ne sont pas des naïfs" et à se prévaloir d'une analyse éclairée ou d'expliquer en cas de reussite que c'est un exploit. Dans les faits, ca ne sert que l'intérêt de ces sans c... qui n'ont ni le talent ni le mental pour exercer l'art qu'ils commentent.

bamou 3 oct. à 10:28

Oui,ils peuvent sortir hors des groupes et être éliminés !

Daghe.Monaco 2 oct. à 18:03

oui pour nice et non pour lille

voir toutes les réactions
ADS :