Valérien Ismaël a été nommé entraîneur de Linz en début de saison. (L'Équipe)
Ligue Europa - Linz

Ligue Europa : pour Valérien Ismaël, le match contre Manchester United est « une belle récompense » pour Linz

L'entraîneur de Linz, Valérien Ismaël, se réjouit d'accueillir Manchester United en huitièmes de finale aller de la Ligue Europa, alors que son équipe s'est emparée de la tête du Championnat autrichien.

Jeudi soir, Valérien Ismaël va vivre son premier grand soir depuis qu'il a pris les rênes de Linz en début de saison. Son club, actuellement en tête du championnat d'Autriche, va accueillir Manchester United à la Raiffeisen-Arena, à huis clos, en huitièmes de finale de la Ligue Europa. Parmi les seize équipes qualifiées, Linz fait figure de petit poucet. « Manchester United, c´est une belle récompense pour tout le travail accompli depuis huit mois au plus haut niveau, a confié au téléphone le technicien français. Nous n'avons absolument rien à perdre, bien au contraire. Nous allons vendre chèrement notre peau. Nous sommes difficiles à battre avec un jeu basé sur l'intensité de tous les instants. »
Autriche : le gros coup de Valérien Ismaël, leader avec Linz
« Au début de la saison, il y avait beaucoup d´incertitudes, a poursuivi celui avait débuté sa carrière de coach du côté du FC Nuremberg (2014) en deuxième division allemande, puis au VfL Wolfs burg (2016-2017). Nous étions qualifiés en Coupe d'Europe pour la première fois depuis longtemps (précisément trente-cinq ans), l'effectif ne savait pas comment il allait réagir avec des matches tous les trois jours, ainsi que la gestion des entraînements entre les matches, etc. Mais je constate que mes joueurs ont su gérer avec beaucoup d'intelligence et de sérénité ce calendrier chargé. »
« On m'aurait dit ça il y a un an, je ne l'aurais pas cru »
Après avoir terminé la phase de groupes en tête devant des clubs aussi prestigieux que le Sporting Portugal, le PSV Eindhoven et Rosenborg, Linz a décroché sa place en huitièmes de finale de la Ligue Europa aux dépens des Néerlandais d'Alkmaar (1-1, 2-0). « Il y a un an, Manchester United défiait le PSG en C1 et aujourd'hui, c'est nous qui affrontons les Mancuniens, constate Ismaël. On m'aurait dit ça il y a un an, je ne l'aurais pas cru. C'est incroyable. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :