Nicolas Pépé, buteur contre Dundalk. (C. Wilson/Presse Sports)
Ligue Europa

Ligue Europa : Que s'est-il passé lors des matches de 21h ?

Arsenal facile, la Roma bloque à domicile, le Napoli fait la belle affaire de la journée... Retrouvez les temps forts des matches de 21h en Ligue Europa.

Naples souffre mais s'impose
C'était l'affiche attendue de la soirée. Naples, prétendant à la victoire finale en Ligue Europa, affrontait une redoutable équipe de la Real Sociedad, leader du Championnat espagnol. Au final, ce sont les Italiens qui l'ont emporté face aux Basques, non sans souffrir (0-1). Dominateurs, les coéquipiers de David Silva ont buté sur un bloc napolitain bien en place mais surtout sur un David Ospina des grands soirs. Impeccable sur sa ligne, le portier colombien a écœuré ses adversaires, notamment Christian Portu qui voyait sa tentative repoussée d'une superbe manchette (66e). Chanceux, les hommes de Gennaro Gattuso ont ouvert le score sur un coup du sort, quand la frappe contrée de Matteo Politano à l'entrée de la surface finissait sa course au fond des filets d'un Alejandro Remiro impuissant (0-1, 55e). Subissant jusqu'au bout du temps additionnel, Naples finissait même la rencontre à dix après le carton rouge récolté par Victor Osimhen (90+2e) mais parvenait à tenir le résultat. Un succès qui permet aux Italiens de lancer leur campagne européenne après leur revers de la semaine passée face à l'AZ Alkmar (0-1).
 
Benfica en toute tranquillité
Septième victoire de rang pour Benfica. Ce jeudi, les Portugais ont facilement disposé du Standard de Liège grâce à une performance aboutie (3-0). Accrochés en première période par des Belges regroupés dans leur moitié de terrain, les hommes de Jorge Jesus ont réussi à trouver la faille au retour des vestiaires. Grâce à deux penalties de Pizzi (1-0, 49e) et Luca Waldschmidt (2-0, 66e), les Aigles ont pris le dessus avant que Pizzi, encore lui, ne vienne finir le travail d'une belle frappe enroulée du pied droit (3-0, 76e). Un début de saison parfait pour les Benfiquistes qui se placent en tête de leur groupe, à égalité de points avec les Glasgow Rangers (6 points), vainqueurs des Polonais du Lech Poznan dans le même temps (1-0).
 
Arsenal écrase Dundalk
La jeune génération des Gunners a du talent et elle l'a prouvée ce jeudi face à la modeste formation de Dundalk. Sans Pierre-Emerick Aubameyang, Alexandre Lacazette et Willian, tous les trois remplaçants au coup d'envoi, Arsenal a facilement disposé d'une équipe irlandaise beaucoup trop limitée. Titulaire à la pointe de l'attaque, Eddie Nketiah a d'abord profité d'une grosse erreur du portier adverse pour ouvrir le score (1-0, 42e). Deux minutes plus tard, Joe Willock mettait les siens à l'abri d'une finition clinique (2-0, 44e). Au retour des vestiaires, Nicolas Pépé participait également à la fête d'une somptueuse frappe du droit qui finissait sa course dans la lucarne. Au classement du groupe B, les hommes de Mikel Arteta pointent en tête, à égalité de points avec Molde (6 points).
 
Leverkusen se rate
Le Bayer avait l'occasion de valider son large succès obtenu la semaine passée face à l'OGC Nice (6-2) mais les hommes de Peter Bosz ont raté le coche. Face au Slavia Prague, les Allemands ont été défaits à la surprise générale (1-0). Réduits à dix très rapidement après l'exclusion de Karim Bellarabi (22e), les coéquipiers de Moussa Diaby n'ont pas été en mesure de faire parler leur puissance offensive. Les récents cinquièmes de la dernière saison de Bundesliga se sont fait punir en fin de partie quand Peter Olayinka reprenait victorieusement un corner de Nicolae Stanciu (1-0, 80e). Au classement, Leverkusen est ainsi à égalité de points avec les trois autres équipes du groupe, Nice, l'Hapoël Beer Sheva et donc le Slavia Prague (3 points chacun).

Benoît Desaint

Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa sur francefootball.fr
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :