Messi (L'Equipe)
À lire dans FF

Lionel Messi, vainqueur de son sixième Ballon d'Or France Football : «Quand Cristiano Ronaldo a égalisé, ça m'a fait un peu mal»

Cette semaine dans France Football, retrouvez un long entretien avec Lionel Messi. Six pages dans lesquelles le Ballon d'Or 2019 s'exprime sur son rapport au trophée, son poste, l'importance de sa famille ou encore sur sa bataille avec Cristiano Ronaldo. Extraits.

Son duel avec Cristiano Ronaldo

«D'un côté, j'appréciais d'avoir cinq Ballons d'Or et d'être le seul dans ce cas-là. Quand Cristiano a égalisé, je dois reconnaître que ça m'a fait un peu mal. Je n'étais plus tout seul au sommet. (...) On est en concurrence et on traite d'égal à égal depuis dix ans. Je ne suis pas certain qu'on se rende compte que c'est quelque chose d'extraordinaire, qui restera dans l'histoire. Deux joueurs de ce calibre et qui sont en concurrence depuis tant d'années, ça n'est pas banal.»

Lire aussi : Lionel Messi sacré Ballon d'Or France Football pour la sixième fois !

Son positionnement sur le terrain

«En réalité, j'ai toujours été évolué dans une position axiale. Pas en tant que numéro 9, mais en attaquant de soutien, juste derrière. Quand je suis arrivé en équipe première, Frank Rijkaard m'a fait évoluer sur le côté droit. Avec Pep Guardiola, je me suis retrouvé plus souvent dans l'axe. Mais je connaissais ce poste et les mouvements qu'il implique. (...) Je me suis toujours plus considéré comme un constructeur que comme un buteur. J'ai toujours dit que je n'étais pas un avant-centre de surface. Je suis un fabricant d'actions qui aime marquer des buts, mais surement pas un attaquant pur et dur.»

La défaite à Liverpool en Ligue des champions

«Ils marquent d'entrée un but sur une erreur de notre part. Et là, la tête commence à travailler. Nous nous sommes remis à penser à ce qui s'était passé l'année d'avant (défaite à Rome 3-0 après avoir gagné 4-1 à l'aller, ndlr), exactement ce que nous ne voulions pas. À ce moment-là, nous commençons à faire un blocage. L'équipe en face nous met la pression et nous n'arrivons pas à nous en sortir. Nous nous retrouvons à reculer, et les buts s'enchaînent sans qu'on arrive à réagir. Incroyable !»

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Kiwi1212 6 déc. à 0:34

Et les échecs en coupe du monde et copa america avec son pays ça ne lui a pas fait mal au soit disant meilleur joueur de tous les temps, "complet" mais qui ne marque que du gauche, a un pied droit qui ne lui sert qu'à marcher et un jeu de tête inexistant?

leon7-3 5 déc. à 21:27

C'est Florentino qui achetait les bo pour cr7.

Pelao78 5 déc. à 13:30

En terme sportif, y a pas photo, en sélection comme en club, comme en coupe d Europe, Messi ne le mérite pas par rapport à un Sadio Mané ou un Mohamed Salah, c est du vol total

red1 5 déc. à 8:05

Messi est le meilleur joueur de tous les temps et il se campare uniquement au roi Maradona. Quand à Cristiano Ronaldo, j’arrive pas comment un joueur qui n’a jamais dribblé et qui a marqué 30% de ses buts sur penalties, a remporté 5 ballons??

oskare68 4 déc. à 19:22

CR7 va aller râler chez Nike et chez France Foot et l'année on lui en donnera un de plus de BO.Et puis payer les votant ça c'est déja vu...

voir toutes les réactions
ADS :