Soccer Football - Premier League - Liverpool v Tottenham Hotspur - Anfield, Liverpool, Britain - October 27, 2019  Liverpool assistant manager Pepijn Lijnders before the match REUTERS/Phil Noble  EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or
Angleterre - Liverpool

Liverpool : Pepijn Lijnders, l'homme derrière Jürgen Klopp

Homme important dans le staff de Jürgen Klopp, Pepijn Lijnders a un parcours atypique. De manager pour les jeunes, il s'est imposé jusqu'à devenir l'adjoint de Jürgen Klopp. Son objectif : devenir un entraîneur à succès.

Le 1er juin dernier, Pepijn Lijnders remportait son premier trophée important, la Ligue des champions, dans l'ombre de Jürgen Klopp. Avant d'en arriver là, il a suivi un long parcours pour devenir un homme essentiel pour l'entraîneur allemand. Né le 24 janvier 1983 à Broekhuizen, aux Pays-Bas, Pepijn Lijnders a toujours eu l'ambition de devenir un grand manager. Pourtant, cet homme n'a jamais vraiment eu une carrière de footballeur professionnel. La faute à une blessure aux ligaments croisés. Mais son rêve de percer dans ce sport ne change pas. En 2002, après un stage convaincant au PSV Eindhoven, il devient entraîneur dans les catégories de jeunes. Pendant cinq ans, il étudie des archives pour mieux comprendre l'évolution du jeu. Il apprend vite, et met en pratique tout ce qu'il a acquis sur les jeunes du club néerlandais : de la technique à la tactique, en passant par les réflexes des joueurs. Parmi eux, un certain Memphis Depay (Lyon) ou encore Andreas Pereira (Manchester United). Il mise sur l'individualité et le développement du un contre un avant le collectif afin d'observer les choix de ses joueurs dans ce genre de situations. Son influence sur les jeunes lui permet de d'intégrer le staff des U19. Il est sous les ordres de Rui Gomes, qu'il suivra quelques années plus tard au FC Porto.
En 2008, il quitte donc les Pays-Bas pour rejoindre les Dragons. Tout comme au PSV, il est coach technique dans les catégories jeunes. Petit à petit, il gravit les échelons jusqu'à l'équipe B. Avec Rui Gomes, il découvre des jeunes joueurs mondialement connus aujourd'hui : Joao Felix (Atlético Madrid), André Gomes (Everton), André Silva (Francfort) ou Diogo Dalot (Manchester United). Durant sa dernière année aux côtés de Gomes, il remporte avec l'équipe U19 de Porto la Coupe Juniors de la FIFA, une compétition réunissant les dix champions des dix principaux Championnats européens. Mais Lijnders n'en reste pas là. Dans la foulée, à l'été 2013, il intègre le staff de l'équipe première.
Son passage au Portugal confirme l'intérêt qu'il porte la progression individuelle des jeunes en se focalisant notamment sur l'aspect mental. Pour ça, il a ce besoin d'être proche des joueurs : «J'ai besoin de cette mise en place, de cette relation avec les gens autour de moi, nous devons savoir où nous voulons aller», a-t-il déclaré au Liverpool Echo. Lijnders cherche constamment à développer l'intelligence des joueurs, et sa faculté à évoluer rapidement ne laisse pas indifférent certains clubs européens, dont Liverpool.

Liverpool, la destination finale ?

C'est durant l'été 2014 qu'il fait ses bagages pour le nord-ouest de l'Angleterre, pour devenir adjoint de Brendan Rodgers. Il gardera son poste lors de l'arrivée de Jürgen Klopp en octobre 2015, se félicitant alors de cette «fantastique opportunité». Il prend une position plus importante, mais il garde toujours un oeil attentif sur le développement de certains jeunes talents, dont Trent Alexander-Arnold. Ce dernier effectue des débuts prometteurs, et le Néerlandais est pour beaucoup dans sa progression. Lijnders étudie minutieusement la façon dont joue l'adversaire, un casse-tête en moins pour Klopp, qui apprécie le travail fourni par son ami : «Il est notre point de connexion entre le présent et le futur», lance-t-il lors d'une conférence de presse. En trois ans, il aidera le club à progresser dans les différents secteurs de jeu. Jürgen Klopp et Pepijn Lijnders forment un duo précieux dans l'évolution du club anglais.
Pepijn Lijnders et Jürgen Klopp en discussion avant la demi-finale aller de Ligue des champions, en mai dernier à Barcelone. (PRESSE SPORTS)
Pepijn Lijnders et Jürgen Klopp en discussion avant la demi-finale aller de Ligue des champions, en mai dernier à Barcelone. (PRESSE SPORTS)
Le 2 janvier 2018, il tente néanmoins sa chance à la tête du NEC Nimègue, en deuxième division néerlandaise. Il signe un contrat d'un an et demi, en partie pour se rapprocher de son père, malade. Son départ est une énorme déception pour Jürgen Klopp : «Je suis dégoûté de perdre un membre aussi précieux de notre équipe.» Mais son séjour aux Pays-Bas est de courte durée, la faute à un échec en play-offs d'accession en Eredivisie. Il est limogé le 17 mai 2018. Klopp en profite pour lui proposer de reprendre son poste au sein du club anglais. À son retour, l'entraîneur allemand lui donne plus de responsabilités, équivalentes à celles de Peter Krawietz. Ainsi, il gère la planification de chaque séance jusqu'aux analyses vidéo en passant par la formation tactique.

Ce travail gigantesque est récompensé par l'une des meilleures saisons de l'histoire des Reds. En 2018-19, le club anglais termine deuxième de Premier League avec 97 points et une seule défaite, juste derrière Manchester City (98 points). Et près une finale perdue sans Lijnders l'année précédente (3-1 face au Real Madrid), Liverpool remporte donc la Ligue des champions, le 1er juin 2019 contre Tottenham. Le premier trophée majeur pour le technicien néerlandais, pas étranger à la réussite des Reds aujourd'hui. Si les éloges reviennent régulièrement à Jürgen Klopp, les supporters n'oublient pas Lijnders, et l'imaginent en digne successeur en cas de départ de l'Allemand. À 36 ans, Pepijn Lijnders s'épanouit à Liverpool, attendant simplement son heure.
Quentin Granet
Réagissez à cet article
500 caractères max
Fr4ncky 10 nov. à 12:12

Très intéressant. Merci FF de nous faire découvrir ce genre de personnage.

oskare68 10 nov. à 11:36

Evidement,ils veulent TOUS devenir coach,agent ou même intermédiaire.Y a pas mieux comme job

ADS :