(L'Equipe)
Ligue des Champions

Liverpool - Tottenham, The Royal Final !

Bluffants, épatants, géniaux. Voilà comment l'on pourrait qualifier les deux futurs finalistes de la Ligue des champions. Une finale 100% British qui va voir s'affronter deux clubs au parcours remarquable cette saison en Coupe d'Europe, lors d'une affiche qui s'annonce d'ores et déjà palpitante.

Qui l'eût cru ? D'une part que Liverpool et Tottenham se retrouveraient face à face en finale de Ligue des Champions le 1er juin prochain à Madrid. D'autre part, que Divock Origi et Lucas Moura seraient le temps d'un soir les héros de tout un peuple. Et surtout, que les deux équipes nous offriraient deux demi-finales au scénario absolument dantesque, pour le plus grand bonheur des amoureux du football. Deux clubs anglais en finale de C1, une première depuis 2008, lorsque Manchester United avait battu Chelsea aux tirs aux buts à Moscou. Si l'Angleterre connait enfin le prénom du Royal Baby, le pays va désormais vivre pendant près de trois semaines au rythme du You'll never walk alone au nord et du When The Spurs Go Marching In au sud, avant de vibrer à coup sûr le 1er juin prochain durant 90 minutes.

L'incertitude est totale

En sortant consécutivement Dortmund, Manchester City puis l'Ajax, on se dit que rien ni personne ne peut arrêter les hommes de Pochettino, qui vont disputer la première finale de Ligue des champions de l'histoire du club. Personne, sauf peut-être Liverpool. Les Reds ont montré qu'avec eux, absolument rien n'est impossible. Le Barça peut en témoigner. Liverpool jouera à Madrid la neuvième finale de C1 de son histoire, sa deuxième consécutive, et pourra ainsi capitaliser sur cette expérience pendant que les Londoniens n'auront que leur insouciance et leur talent à mettre en avant, en se disant que de toute façon, ils n'ont rien à perdre.

Leur parcours est déjà si dingue. Plus rien n'est impossible désormais en Ligue des champions. Manchester City n'a jamais paru aussi armé que cette saison, Tottenham l'a écarté. L'Ajax semblait inarrêtable, Tottenham l'a stoppé net. Le Barça invincible cette saison ? Liverpool l'a corrigé lors d'un come-back ahurissant. Alors, peut-on vraiment affirmer, ne serait-ce qu'envisager, un Liverpool dans le costume de favori de cette finale ? Plus que jamais difficile à dire. Qui de Mauricio Pochettino ou de James Milner s'effrondrera à nouveau en pleurs de bonheur dans un peu plus de trois semaines en terre espagnole ? Impossible à prévoir. Les scénarios défient toute rationalité. Le football a décidé d'écarter toute logique, et c'est très bien comme ça.
Clément Pernia
Réagissez à cet article
500 caractères max
Lartiste 9 mai à 18:23

Affiche palpitante vous dites ????Je ne vois pas ce qu’il y a de palpitant, bien au contraire ce match manquera d’odeurs de Champions League, un vrai match de 1ère League...bof Une finale Liverpool - Ajax aurait eu un tout autre parfum... triste finale au final :-(

julada 9 mai à 16:00

Félicitations à klopp et pochettino deux très bon coach alors qu'on nous bassine avec mourinho et guardiola

ADS :