(L'Equipe)
Ballon d'Or FF 2018

Luka Modric est seulement le troisième joueur finaliste de la Coupe du monde à être récompensé du Ballon d'Or la même année

C'est aussi une performance rare qu'a réalisée Luka Modric : il rejoint Josef Masopust et Johan Cruyff dans la famille de ceux qui ont remporté le Ballon d'Or France Football tout en étant battu en finale d'un Mondial la même année.

Qui dit nation vainqueur de la Coupe du monde ne dit pas forcément que l'un de ses représentants est présent tout en haut du classement du Ballon d'Or France Football de la même année. L'édition 2018 l'a confirmé avec le sacre de Luka Modric, finaliste du dernier Mondial, avec la défaite de sa Croatie face à l'équipe de France championne du monde (4-2). Dans l'histoire, ce sont désormais trois joueurs, qui ont raté la dernière marche d'une Coupe du monde, qui ont réussi à accéder à la récompense suprême.
 
Modric rejoint d'abord Josef Masopust. Lauréat en 1962, à une époque où le trophée n'était accessible qu'aux joueurs européens, le Tchécoslovaque avait vu le Brésil de Vava et Garrincha l'emporter en finale du Mondial chilien (3-1). Masopust avait d'ailleurs ouvert le score lors de cette finale. Sur le podium, le milieu de terrain, décédé il y a quatre ans maintenant, était accompagné d'Eusebio (POR) et de Karl-Heinz Schnellinger (RFA).

Un vainqueur d'un Mondial n'a plus gagné le Ballon d'Or depuis 2006

L'autre de ces rares cas s'est produit en 1974, quand Johan Cruyff enchaînait un second Ballon d'Or France Football de rang. Quelques mois plus tôt, malgré des Pays-Bas loués pour leur football légendaire, les Bataves avaient cédé face à la RFA qui évoluait chez elle (2-1). Au BO, Cruyff, auteur d'une très belle Coupe du monde, prenait sa revanche sur Franz Beckenbauer, qui terminait deuxième de cette édition 74, avec onze petits points de retard seulement.
 
Les Griezmann, Lloris, Kanté, Mbappé et Pogba ne sont donc pas parvenus à imiter Bobby Charlton (1966), Paolo Rossi (1982), Lothar Matthäus (1990), Zinédine Zidane (1998), Ronaldo (2002) et Fabio Cannavaro (2006) qui s'étaient permis de faire le doublé Coupe du monde – Ballon d'Or France Football. Performance qui n'a pas été atteint en 2010, 2014 et 2018 donc. À noter enfin que Raymond Kopa (1958) et Gerd Müller (1970) avaient soulevé le BO tout en terminant à la troisième place du podium avec leur sélection lors du Mondial.
Timothé Crépin 

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
florent02 4 déc. à 10:02

Modric, finaliste de la coupe du Monde, champion d'Europe : ballon d'or.Ronaldo, transparent pendant la coupe du Monde, champion d'Europe : deuxième du ballon d'or.Varane, champion du Monde et d'Europe : 7ème du ballon d'or.Il ne faut pas chercher à comprendre.

Torugo 4 déc. à 8:04

Il ne faut pas exagérer non plus sur la coupe du monde de Modric, il a été très loin d'égaler Cruyff qui avait vraiment, lui, porté la Hollande en finale. Disons que Modric a laissé Perisic et Mandzukic prendre les affaires en main après les quarts de finale !