goalkeeper Hugo Lloris of Tottenham Hotspur during the UEFA Champions League semi final match Ajax Amsterdam and Tottenham Hotspur FC at the Johan Cruijff Arena on May 08, 2019 in Amsterdam, The Netherlands (Maurice van Steen/VI IMAGES/PR/PRESSE SPORTS)
Ligue des Champions - Finale

«Maintenant, il fait gagner» : Hugo Lloris vu par d'anciens gardiens français

«Régulier», «réfléchi», «attachant», les compliments pleuvent au sujet du capitaine des Spurs, Hugo Lloris. Avant sa première finale de Ligue des champions, d'anciens gardiens français se confient, avec bienveillance, sur le champion du monde français.

Jean-Luc Ettori*

«Son unique handicap, c'était de n'avoir jamais rien gagné. D'être considéré un peu comme un boulet. Mais, maintenant, il est champion du monde. Cela fait un moment que je dis qu'Hugo fait partie des trois meilleurs gardiens du monde. Pour ne pas dire le meilleur, car tout le monde dirait que je suis chauvin. Gagner le titre suprême, lui a enfin permis d'être reconnu. Il lit toujours parfaitement les trajectoires, a des réflexes décisifs... Mais pour atteindre ce niveau, ce n'est pas seulement avoir trois ou quatre qualités. Il les faut toutes. Surtout en Angleterre, où il fallait s'imposer avec son 1,88m quand on sait que les Anglais considèrent que c'est une petite taille. Mais la force, d'Hugo, c'est qu'il est actif et pas seulement réactif. J'ai tellement entendu de gens me parler de Neuer, de De Gea... Mais aujourd'hui, Lloris n'a rien à leur envier. Il a du Barthez en lui. J'ai entraîné Fabien et j'ai l'impression que si j'avais dû entraîner Hugo, cela aurait été de la même manière. Il est quand même en passe de gagner la Ligue des champions. Quand je pense qu'il a été remis en cause par certains avant la Coupe du monde... C'est grave ! C'est pourquoi je suis d'autant plus content de ce qui lui arrive. Pour dire, en finale contre la Croatie, j'aurais aimé que la France gagne 1-0 et que ce soit lui qui marque (rires)

*ancien gardien et entraîneur à Monaco

Elie Baup*

«Hugo s'est toujours montré régulier au haut niveau, à la fois en sélection avec la France et en club avec Tottenham. Et la régularité, c'est le plus dur à aller chercher. Lui a cette capacité mentale exceptionnelle pour rester tout le temps en haut. Pour être lucide et réfléchi. C'est formidable ce qui lui arrive : une finale de Coupe du monde et une finale de Ligue des champions. Surtout qu'il y est pour beaucoup. Sur les derniers matches de C1, il réalise les arrêts qu'il faut sur des situations chaudes. Puis, il a toute la panoplie du bon gardien mais excelle par sa sobriété. A ce niveau de compétition, on ne peut pas se relâcher une seconde. Lui est très fort dans la concentration, de la 1ere à la 90e minute. Cela crée en plus une autorité naturelle autour de lui. Pour être toujours au top, il faut tout le temps être en quête du détail, de l'amélioration, d'une perfection. Tout ca, Hugo le recherche en permanence pour améliorer ses performances. C'est pour ça que je l'ai toujours défendu. Il est dans la lignée de Fabien Barthez.»

*ancien gardien et ex-entraîneur de Saint-Etienne, Bordeaux, Toulouse, Nantes et Marseille

Rémy Vercoutre*

«Au-delà du gardien, Hugo est une personne profondément gentille et attachante. C'est juste incroyable de faire cette saison avec les Spurs, juste après avoir été champion du monde. Même si son début de saison a été un peu compliqué car c'est toujours difficile de se replonger dans le quotidien du championnat, il a rapidement redressé la barre et affiche aujourd'hui un niveau incroyable. C'est simple, on ne peut pas aller loin dans une compétition sans un grand gardien. Et Hugo a donné sa pleine mesure. Il m'impressionne toujours par la justesse de ses prises de décision, toujours au bon moment. Il sait faire le geste juste. Il n'y a jamais de superflu dans ses actions. Puis, il a démontré qu'il était un très bon capitaine. Quand on voit Deschamps, avec tous les choix qu'il peut faire, qui laisse Hugo capitaine, c'est qu'il y a une raison : il est la bonne personne. Le poste de gardien est tellement compliqué... Chacun a son idéal. Je pense qu'Hugo remplit beaucoup de caractéristiques de cet idéal. Sur les dernières années, peu de personnes peuvent se targuer d'afficher une telle régularité. Mais la principale différence entre le Hugo d'avant et celui de maintenant, c'est qu'il fait gagner. En Coupe du monde, il avait deux arrêts à faire et il les a parfaitement réalisés. C'est lui qui a emmené l'équipe de France en finale. Être bon c'est une chose. Faire gagner, ç'en est une autre.»

*ancien gardien de Montpellier, Lyon, Strasbourg et Caen

Augustin Audouin
Réagissez à cet article
500 caractères max
Kenzou 1 juin à 14:39

Espérant qu’il ne fera pas une grosse boulette.Sinon tout ira bien .

Gascon64 1 juin à 3:04

hahaha !! ils disent tous qu'il est gentil, et ensuite ?? je l'ai vu plus faire perdre des matchs que ce soit en equipe de France ou avec les spurs, que de les faire gagner. il n'y a qu'en France qu'on dit que c'est le meilleur, Courtois, et j'en passe le valent 10 fois, c'est un gardien moyen, sans plus. c'est comme quand Castaneda jouait en equipe de France, c'etait le meilleur goal du monde, cela faisait rire ceux qui connaissent le foot Lloris pareil, loin derriere Bartez et bats et autre..

labiscole 31 mai à 15:53

Le meilleur gardien du monde c'est certain.

taopaipa 31 mai à 14:52

"excelle par sa sobriété" J'ai souris.

voir toutes les réactions
ADS :