(L'Equipe)
C'est mon avis

Manchester United : Rien ne change, tout change

Pour Philippe Auclair, notre correspondant en Angleterre, l'arrivée de Solskjaer sur le banc de Manchester United a fait un bien fou à l'équipe, plus libérée.

Ce onze-là, Mourinho l'avait déjà aligné, et en 4-3-3. Ce jeu en contre, cette défense qui a des accès de fièvre dès que son adversaire a un corner, nous les avions déjà vus, tout comme un immense De Gea à la rescousse quand le bateau rouge tanguait sérieusement. Et pourtant, c'est un Manchester United transformé qu'on a vu à Wembley. Pogba souverain, même si chanceux de ne pas avoir vu rouge. Martial cravacheur. Rashford meurtrier. Matic qui passe le ballon vers l'avant - on aura décidément tout vu. Comme s'il fallait nous rappeler que le football ne se joue pas sur un tableau noir et que les footballeurs ne sont pas des agrégats de logarithmes programmés par un créateur de logiciels, mais des êtres humains d'abord, mus par l'envie et la joie de jouer.

Non, le Norvégien Ole GunnarSolskjaer n'a pas gagné la fameuse "bataille tactique " face à l'Argentin Mauricio Pochettino, l'entraîneur qu'on dit devoir prendre sa place cet été. Il a ouvert les fenêtres d'une salle de classe où l'on étouffait, n'a pas donné d'autres instructions que celle de prendre du plaisir. Il y a bien des manières d'entraîner, et c'est peut-être de celle-là dont Manchester United a besoin aujourd'hui.
Philippe Auclair

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :