Manuel Brinas est au coeur d'un scandale sexuel. (Presse Sports)
Espagne - Atlético

Manuel Brinas, ancien formateur à l'Atlético de Madrid, a reconnu une agression sexuelle sur mineur

L'Atlético de Madrid a licencié et ouvert une enquête sur Manuel Brinas, son ancien directeur de l'école de foot, qui collaborait encore avec le club. Ce dernier a reconnu une agression sexuelle sur un mineur.

L'étau se resserre autour de Manuel Brinas (88 ans). À la suite de révélations faites par El Pais, celui qui fut fondateur et directeur de l'école de foot de l'Atlético de Madrid pendant vingt ans a reconnu une agression sexuelle sur un mineur, expliquant que cela avait été un cas isolé. Les faits remontent à 1973, lorsqu'il appartenait à la congrégation religieuse marianiste du Colegio Hermanos Amoros.
Toutefois, quatre autres personnes (âgées de 10 à 14 ans à l'époque des faits) ont également témoigné dans les colonnes du quotidien généraliste espagnol, le qualifiant de « prédateur sexuel ».
L'Atlético de Madrid a immédiatement annoncé le licenciement de Manuel Brinas (qui collaborait encore avec l'entité) et l'ouverture d'une enquête interne afin « d'écarter toute existence de ce type d'abus pendant qu'il occupait son poste au centre de formation ». Brinas est notamment reconnu comme celui qui a fait éclore Fernando Torres à l'Atlético.
Réagissez à cet article
500 caractères max