CM

Marrakech, Djorkaeff, Ayala ... Présentation de la troisième édition de la Coupe du monde de FootGolf

Pour la troisième fois de l'histoire, le FootGolf a droit à sa Coupe du monde. Cette édition, organisée par la France et le Maroc, se déroulera du 9 au 16 décembre. Pour l'occasion, FF.fr vous présente ce Mondial.

Qu'est-ce que le FootGolf ?

Inventé aux Pays-Bas en 2009, le FootGolf est un sport jeune mais en plein essor. En France, le nombre de licenciés augmente constamment. En 2017, il y avait plus de 4000 licenciés. Les règles sont quasiment semblables à celles du Golf. Logiquement, la principale différence provient du trou, beaucoup plus large pour accueillir un ballon de foot plutôt qu'une balle de golf. Ensuite, le ballon doit être joué d'un seul mouvement et de façon franche, comme une passe ou un tir. Petite fantaisie, la tenue. En effet, ce sport a un code vestimentaire bien particulier : bermuda, polo avec un col, chaussettes hautes, béret/casquette, baskets ou chaussures de football stabilisées (pas de crampons).
Crédit photo FootGolf France.
Crédit photo FootGolf France.

La troisième édition de la Coupe du monde

Pour la troisième fois de l'histoire, une Coupe du monde se déroulera du 9 au 16 décembre. La ville de Marrakech a été choisie pour accueillir l'événement. Cette édition est coorganisée par l'Association Française et l'Association Marocaine de FootGolf, deux acteurs très importants dans ce sport. Rachid Daoudi, président de la Fédération Marocaine, est très fier de promouvoir ce sport : «Ce sera un grand moment pour nous. Nous avons, avec notre partenaire l'Association Française de FootGolf, cette envie de peser davantage dans le monde du FootGolf, grâce au poids que nous donne cette co-organisation, que nous souhaitons exemplaire. Tout cela dans le but de promouvoir cette discipline au Maroc et étendre le réseau de parcours de FootGolf dans tout le Royaume.» Pour pouvoir y participer, plusieurs critères doivent être respectés : avoir plus de 18 ans; avoir participé à au moins 5 tournois ; obtenir une note minimum de 15/20 au questionnaire pratique soumis par la FIFG ; être licencié du FIFG World Tour ; être membre d'une association ou d'une fédération nationale affiliée à la FIFG. Certains ne seront pas soumis à ces critères, comme par exemple le ou les champions du monde en titre, le top 20 du FIFG World Tour 2018 etc...

Une Coupe du monde, plusieurs vainqueurs

Il y a deux ans en Argentine, Christian Otero était sacré en individuel dans son pays, alors que les USA remportaient dans le même temps la première édition de la compétition par pays. Cette année, 36 nations seront représentées, avec plus de 500 joueurs au total. Il y aura, comme depuis 2006, un champion du monde masculin (début du tournoi le 10 décembre) ainsi que pour la deuxième fois, un pays champion du monde de FootGolf (la France faisant partie des favoris, début de la compétition le 12 décembre). Mais cette année, et pour la première fois de l'histoire, d'autres champions du monde seront titrés. Tout d'abord, un champion du monde sénior (plus de 45 ans), mais également pour la première fois de l'histoire, une championne du monde féminine (début des deux tournois le 10 décembre).
L'équipe de France de FootGolf. Crédit FootGolf France.
L'équipe de France de FootGolf. Crédit FootGolf France.

Deux parcours

Cette édition au Maroc empruntera deux parcours. Le choix des organisateurs s'est porté sur le Montgomerie Marrakesh et le Al Maaden Golf Resort. Le premier cité est une référence dans le FootGolf au Maroc puisqu'il s'agit du premier parcours à avoir été homologué dans le pays. Du 9 au 16 décembre, il accueillera les compétitions des catégories Séniors et Dames ainsi que le VIP FootGolf Challenge (pour les partenaires et personnalités). Le second a accueilli la finale de la FootGolf Cup en 2017. Deux parcours ont été spécialement créés au Al Maaden Golf Resort pour recevoir cette Coupe du monde.

Des personnalités de renom au Maroc

Pour cette troisième édition, deux ambassadeurs ont été choisis. Pour la France, Youri Djorkaeff. Le champion du monde 98, adepte de ce nouveau sport, sera présent. Noureddine Naybet, ancien international marocain, représentera de son côté le Maroc. Au-delà de ces deux ambassadeurs, chaque nation participante a le droit d'intégrer dans sa sélection trois anciens internationaux ou professionnels. L'occasion notamment de revoir Benjamin Gavanon ou Camel Meriem pour la France. Il y aura également d'anciens joueurs pour les autres sélections comme Roberto Ayala pour l'Argentine, Adel Chedli pour la Tunisie, Pierre Van Hooijdonk pour les Pays-Bas ainsi que Ludovic Obraniak pour la Pologne.
Florian Gregoire
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :